Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'art du récit et de la versification

A. L'art du récit
B. L'art de la versification

II) Les intentions de La Fontaine

A. Une fable allégorique
B. La mise en valeur de deux idées des Lumières

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Poèmes, récits chargés d'une dimension morale et saynètes tout à la fois, les Fables de La Fontaine n'ont cessé de susciter l'admiration et de servir de modèle depuis plus de trois siècles.
La fable 8 du livre III, "Le Cygne et le Cuisinier", fait partie du premier recueil où le bestiaire et l'imaginaire du fabuliste sont très présents et s'orienteront vers une réflexion plus sérieuse et sentencieuse dans le second. La Fontaine a été inspiré par son prédécesseur antique Ésope, "Le cygne pris pour l'oie", qui finissait sur l'idée que « souvent la musique fait ajourner la mort ». À travers l'image du cygne, allégorie du poète, le fabuliste propose ici une réflexion sur le rôle de la parole, confrontée à l'autorité du pouvoir.

I- L'art du récit et de la versification

a- L'art du récit
Cette fable obéit à un schéma narratif simple, même s'il y manque la situation finale :

- vers 1 à 10 : situation initiale
Inhabituellement longue, elle confère à cette fable une allure de conte qui permet de fixer le cadre spatio-temporel source de plaisir (Dans une ménagerie, vers 1) et d'opposer deux animaux par des démonstratifs différents et leur lieu de prédilection ()

Extraits

[...] La mise en valeur de deux idées des Lumières Cette fable met en valeur par les seuls octosyllabes du récit deux valeurs fondamentales des Lumières : - l’honnêteté et son corollaire l’humilité : Le cuisinier fut fort surpris, / Et vit bien qu’il s’était mépris (vers 15-16). En effet, le cuisinier, analysant les paroles du cygne, reconnaît sa méprise et change d’avis. Le monarque rejoint ainsi le modèle de l’honnête homme si cher aux Lumières. - la valeur de la parole, soulignée par un enjambement (vers 18-19) : que jamais ma main coupe / La gorge à qui s’en sert si bien. [...]


[...] [ ] Une morale nue apporte de l’ennui ; Le conte fait passer le précepte avec lui. Poèmes, récits chargés d’une dimension morale et saynètes tout à la fois, les Fables de La Fontaine n’ont cessé de susciter l’admiration et de servir de modèle depuis plus de trois siècles. La fable 8 du livre III, Le Cygne et le Cuisinier, fait partie du premier recueil où le bestiaire et l’imaginaire du fabuliste sont très présents et s’orienteront vers une réflexion plus sérieuse et sentencieuse dans le second. [...]


[...] La Fontaine rappelle ainsi que parler, c’est agir ou faire agir et critique de manière allusive la censure du roi et les lettres de cachet. De plus, l’adjectif de la morale (doux) souligne le pouvoir de la parole qui ainsi peut parfaitement se révéler efficace sans pour autant être nécessairement virulente. Conclusion On retrouve dans cette fable allégorique l’expression de l’idéal classique qui semble tout naturellement porté par l’apologue : instruire et plaire Le Cygne et le Cuisinier sert essentiellement la mise en valeur de certaines idées des Lumières : l’honnêteté et la valeur de la parole, s’éloignant quelque peu des dénonciations et autres satires habituelles de l’auteur. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
20/01/2010
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
9 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La Fontaine, "Fables", "Le Cygne et le Cuisinier" : commentaire

«Poèmes, récits chargés d'une dimension morale et saynètes tout à la fois, les Fables de La Fontaine n'ont cessé de susciter l'admiration et de servir de modèle depuis plus de trois sièc...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Jean de La Fontaine, "Le Cygne et le Cuisinier"

«Le Cygne et le Cuisinier est un apologue extrait du livre III des Fables et la douzième fable de ce recueil. Il a été écrit par Jean de la Fontaine en 1693. Ayant commencé la rédaction du pr...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009
Les animaux dans les locutions imagées de la langue française

«Je n'ai répertorié dans ce livre que les expressions les plus connues, commentant plus volontiers celles qui le nécessitent. Il en existe des centaines mais il s'agit là d'un choix. Par exemple, je ne me suis pas appesanti...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   87 pages   |   publié en 2010
Guzzo Euzébio, Guide du fléchiverbiste

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   396 pages   |   publié en 2007
Roze Marguerite-Marie, Contes du temps présent

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   138 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007