Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La luxure
II) Avarice et hypocrisie
III) Opposition entre le message religieux et les agissements du clergé

Conclusion
Bibliographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Suite à la lecture du Décaméron, de Giovanni Boccacio, j'ai remarqué que l'auteur utilise son oeuvre afin de critiquer la société du XIVe siècle. Plusieurs éléments reliés à cette critique sociale m'ont sauté aux yeux. Entre autres, Boccace semblait avoir une dent en particulier contre le clergé de son époque. J'en ai donc émis l'hypothèse de départ que, à travers son oeuvre, Boccace fait une critique très négative du clergé. C'est donc sur ce sujet que je développerai mon travail final, car il occupe une place importante dans le Décaméron. Afin de bien comprendre cette critique, je diviserai mon travail en plusieurs aspects différents. Premièrement, je porterai une attention particulière à l'omniprésence du péché de luxure et du thème de la sexualité, qui semble fortement lié au clergé selon l'auteur. Ensuite, je présenterai les différents péchés dont les clercs sont accusés au travers du Décaméron, tel le péché d'avarice et d'hypocrisie. Finalement, j'aborderai la forte opposition que l'on retrouve entre ce que font réellement les religieux et le message qu'ils transmettent.

Premièrement, il est facile de remarquer que, tout au long du livre, le thème de la sexualité et celui de la luxure sont fortement rattachés aux religieux. En effet, l'auteur semble prendre plaisir à insister sur la présence du péché de chair chez les ecclésiastiques. À plusieurs reprises, il raconte des histoires où il mentionne des membres du clergé s'adonnant aux plaisirs charnels sans aucun scrupule. Cela touche tous les membres de l'Église, que ce soit des curés profitant du départ d'un mari ou des religieuses abusant d'un homme qu'elles croyaient être muet. ()

Extraits

[...] C'est donc sur ce sujet que je développerai mon travail final, car il occupe une place importante dans le Décaméron. Afin de bien comprendre cette critique, je diviserai mon travail en plusieurs aspects différents. Premièrement, je porterai une attention particulière à l'omniprésence du péché de luxure et du thème de la sexualité, qui semble fortement lié au clergé selon l'auteur. Ensuite, je présenterai les différents péchés dont les clercs sont accusés au travers du Décaméron, tel le péché d'avarice et d'hypocrisie. [...]


[...] Ce genre de passage présente souvent un clerc qui tente de séduire une femme. Ce qui est le plus frappant, c'est que, dans ce type de situation, c'est le religieux qui insiste et qui pousse au péché, et non la femme en question. Le religieux et donc son propre démon. En voici un exemple : la complimenta ensuite sur sa taille, sur sa figure, sur ses beaux yeux ; et il s’exprima de manière et d’un ton à lui laisser entrevoir sa passion. [...]


[...] L'opposition est donc bien apparente dans cet exemple. De plus, ce message ne fait pas que perdre son sens. Il est également bafoué de toutes les manières possibles par les religieux. Dans la première nouvelle du livre, Boccace nous présente un homme faisant semblant d'être saint en pleine confession à un religieux, qui lui avoue que tous les membres du clergé commettent des péchés, et même plus que la plupart des gens. Dans cette même nouvelle, on oppose la réalité des religieux avec ce qu'elle devrait être, par le biais des confessions d'un homme faisant semblant d'être le plus saint des saints. [...]


[...] Péché secret est à demi pardonné. (p.59) Dans cet extrait, Boccace modifie volontairement le proverbe bien connu : Péché avoué est à demi pardonné. En fait, le moine dit l'antithèse de l'expression réelle. Cela démontre bien ce que Boccace pense des religieux : il les voit comme étant des gens corrompus par toutes sortes de péchés, comme l'avarice et l'hypocrisie. Troisièmement, dans le Décaméron, Boccace expose la flagrante opposition que l'on retrouve entre ce que font réellement les religieux, c'est-à-dire les nombreux péchés énumérés plus haut, et le message qu'ils transmettent. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
10/05/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Vincent F. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La critique du clergé dans le "Décaméron" de Boccace

«Suite à la lecture du Décaméron, de Giovanni Boccacio, j'ai remarqué que l'auteur utilise son oeuvre afin de critiquer la société du XIVe siècle. Plusieurs éléments reliés à...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
La perception des ordres mendiants par Boccace dans "Le Décaméron"

«Jean Boccace est un écrivain florentin assez réputé en son temps pour ses romans et poèmes en italien et en latin. L'oeuvre majeure et celle qui rencontra le plus vif succès fut Le Décaméron &...»

Histoire et géographie   |  Histoire médiévale  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   4 pages   |   publié en 2009
Diderot, "Jacques le fataliste" (1796) : l'épisode du vicaire enfourché : commentaire

«La publication de Jacques le fataliste et son maître à Paris en 1796 souligne bien deux faits : d'abord qu'il a été difficile de rassembler un texte que Diderot a constamment enrichi pendant dix ans (1770-1780), en...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2011
Pfersdorff Arnault, Le Destin tragique d'Henriette d'Angleterre

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   353 pages   |   publié en 2007
Les contes de Perrault : contexte et écriture

«Perrault prend parti pour les Modernes car il prône la culture française nationale et chrétienne comme source légitime d'inspiration. Il a foi dans le progrès et valorise le français en tant que langue de cult...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   17 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008