Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Le 1er mouvement constitue une évocation saisissante et surprenante de l'amour de Néron pour Junie (v. 373 à 402)
II) Le 2ème révèle les inquiétudes et les doutes de Néron quant aux obstacles qui se dressent devant lui ; ses doutes sont balayés par le perfide Narcisse (v. 403 à 508)
III) Dans le 3e mouvement, v. 509 à la fin, le machiavélisme de Néron et de Narcisse éclate avec une grande acuité

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

- Dans l'acte I de Britannicus, pièce romaine de Racine publiée en 1669, on découvre l'inquiétude d'Agrippine, face à l'enlèvement, dans la nuit, de Junie par son fils Néron.

- Les personnages s'interrogent en vain sur la signification de cette arrestation.

- Citons Agrippine, aux vers 53 à 56 : « Ce même Néron que la vertu conduit, / Fait enlever Junie au milieu de la nuit, / Que veut-il ? Est-ce haine, est-ce amour qui l'inspire ? / Cherche-t-il seulement le plaisir de leur nuire ? ».

- C'est peut-être aussi une riposte de la part de Néron, puisqu'Agrippine a soutenu Britannicus et Junie contre son propre fils ()

Extraits

[...] Est- ce haine, est-ce amour qui l’inspire ? / Cherche-t-il seulement le plaisir de leur nuire ? C’est peut-être aussi une riposte de la part de Néron, puisqu’Agrippine a soutenu Britannicus et Junie contre son propre fils. La scène 2 de l’acte que l’on se propose d’étudier, apporte quelques éclairages sur ces interrogations. En effet, Néron, questionné par le machiavélique Narcisse, dévoile ses sentiments et ses doutes ; il apparaît ici comme un empereur faible, impuissant, inquiet mais aussi inquiétant. [...]


[...] L’asyndète des 3 premiers vers suggère une intense activité et une gde audace lorsqu’il est seul. Mais le simple fait de la voir lui fait subitement perdre tous ses moyens. L’allitération en m du v 500 exprime sa plainte. Il avance 2 explications à sa paralysie devant Agrippine : attitude encore puérile de soumission la reconnaissance de Néron pour une femme qui a tant fait pour lui. Comme pour son amour envers Junie, les efforts de N pour s’affranchir de sa mère s’avèrent vains. [...]


[...] Narcisse évoque l’expérience amoureuse de Britannicus : il sait s’accommoder ses yeux sont déjà fait etc. Néron au contraire semble bien pris au dépourvu par cette passion soudaine. C’est peut- être d’ailleurs la raison pour laquelle il s’est autant confié à Narcisse. v 435 : les questions insistantes de Narcisse manifestent son inquiétude. L’expression quelque empire sonne comme une litote. Il n’accepte pas que Junie soit à un autre que lui. La réponse de Narcisse ne fait qu’accroitre l’inquiétude de l’empereur : le retard de la proposition principal, qui n’arrive qu’au v 442, renforce la chute : Il allait voir Junie, et revenait content La scission très nette entre les 2 hémistiches rend encore plus suspect le contentement de Britannicus ; L’imparfait indique d’ailleurs le caractère récurrent de ses visites. [...]


[...] Junie a bel et bien existé mais n’avait pas de lien particulier avec Néron. Cette entorse historique n’est pas grave, puisque Racine est fidèle à la réalité historique dans ses grandes lignes. Plan On peut distinguer 3 mouvements dans cette scène : le 1er mouvement constitue une évocation saisissante et surprenante de l’amour de Néron pour Junie. à 402) le 2ème révèle les inquiétudes et les doutes de Néron quant aux obstacles qui se dressent devant lui ; ces doutes sont balayés par le perfide Narcisse. [...]


[...] Au milieu de toutes les souffrances de Britannicus, Junie constitue son seul bonheur. On comprend son désarroi lorsqu’il a appris qu’on la lui avait enlevée, dans l’acte I. Le v 445 : Néron impunément ne sera pas jaloux donne le sentiment d’un amour si possessif qu’il est potentiellement destructeur ; l’emploi du futur, mode d’effet réel, donne à cette phrase-couperet un coté implacable. Néron parle d’ailleurs de lui à la 3e personne, ce qui vise peut-être à mettre en avant sa fonction politique : il est l’empereur, il décide de tout, le réel doit se plier à lui et la vengeance sera terrible en cas de frustration. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
02/11/2010
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
8 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Bérangère t. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
littérature
Ecole, université
Ecole...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le théâtre de Racine

«Exposé de Littérature tentant de dégager un modèle dramatique propre au théâtre de Racine à travers l'étude de deux pièces majeures : Phèdre et Britannicus. Quels ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2008
Racine, "Britannicus", Acte II scène 2, Vers 385 à 409 : commentaire composé

«Ayant vu passer, au milieu de la nuit, entourée de soldats, Junie, jeune femme qu'il faisait enlever pour des raisons politiques, le jeune empereur Néron n'a pu trouver le sommeil : il est tombé amoureux. Racine, dans cette longu...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2011
Racine, "Britannicus", Acte II scène 6 (première rencontre entre Britannicus et Junie)

«Commentaire littéraire entièrement rédigé sur la scène 6 de l'acte II de Britannicus de Racine (la scène de la première rencontre entre Britannicus et Junie)....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   4 pages   |   publié en 2007
Racine, "Britannicus"

«Cours de Littérature sur la tragédie de Racine Britannicus, comprenant plusieurs commentaires de textes, un cours sur l'exposition, un cours sur le noeud de l'action et un cours sur l'alexandrin....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   28 pages   |   publié en 2008
Racine, "Britannicus", Acte V scène 1, v.1505-1562 : la dernière rencontre entre les deux amants

«Commentaire des vers 1505 à 1562 de l'acte V scène 1 de Britannicus de Racine. Rappel du texte, notes explicatives, introduction et commentaire semi-rédigé en trois parties et sous-parties....»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Les personnages de la famille Raquin
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008
Salem (Salem's Lot) - Stephen King, 1975
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2014
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait de l'acte 1, scène 1 - Molière : L'éloge du tabac par Sganarelle
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Dom Juan, extrait Acte II, Scène 2 - Molière : Éloge à Charlotte
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014