Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Le ridicule des courtisans

A. Leur démarche
B. Les cris des paons

II) Leur moralité douteuse

A. Valeur de l'infinitif
B. Politesse hypocrite
C. Vanité
D. Attaques directes

III) Autoportrait

A. Valeur de "on"
B. Rythme du vers 13
C. Autodérision

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

A. Leur démarche

Pour mieux faire sentir le ridicule de cette cour où se pavanent des individus empesés et prétentieux, Du Bellay choisit d'abord de nous montrer les courtisans en train de marcher. Il s'y prend de telle manière qu'on ne sait plus si l'on a affaire à une cour ou à une basse-cour : les êtres qui nous apparaissent circulent en effet avec une solennité de dindons exprimée par le rythme du premier vers souligné par la répétition de "grave", et, si l'on ose dire, le plaisant "enjambement" du deuxième vers ("et d'un grave souris") : ainsi se trouve reconstituée une démarche à la fois étudiée et mécanique tandis que l'image du gallinacé est renforcée par l'emploi du mot "balancier", le mouvement de la tête (répondre de la tête) et le "grave sourci" qui évoque l'impitoyable sérieux du regard des volailles.

B. Les cris des paons

Comme il se doit, ces créatures jettent de temps en temps un cri : "avec un Messer non ou bien un Messer si". Bien entendu, tout au long de l'évocation, le texte adopte un rythme à deux temps caractéristique de la démarche : "répondre" reprend "balancer", "grave" reprend "grave" et "Messer si" "Messer non".

Conclusion partielle et transition

Du Bellay exploite ainsi une source connue de comique, bien définie depuis par Bergson selon qui le rire naît notamment du "mécanique plaqué sur le vivant". Mais le rire s'aggrave dans ce poème d'un jugement moral comme nous allons le montrer maintenant.

II. Leur moralité douteuse

A. Valeur de l'infinitif

Ce n'est pas un hasard en effet si le mode infinitif est si souvent employé dans ce poème : il faut attendre le vers 12 pour découvrir que nous n'avons pas affaire à un mode d'emploi ou pis encore, à une recette de cuisine, car neuf infinitifs se succèdent, créant immanquablement l'atmosphère d'un recueil de conseils culinaires ()

Extraits

[...] Attaques directes Enfin Du Bellay laisse parfois transparaître, sans procédés, son jugement : outre l'ironie meurtrière de Voilà de cette cour la plus grande verte, on trouve crûment des mots tels que contrefaire l'honnête ou cacher sa pauvreté Conclusion partielle et transition C'est ainsi que se trouvent épinglés les courtisans romains dans un poème où la satire est proche de la férocité. Mais il aurait été trop facile, pour Du Bellay, d'opposer la pureté et l'honnêteté de sa personne au ridicule des pauvres courtisans ; c'est pourquoi le poète exerce dans la dernière strophe sa plume vengeresse sur sa propre personne. III. Autoportrait A. [...]


[...] Rythme du vers 13 Face aux paons qui font la roue dans le reste du poème, nous découvrons un être échaudé et déplumé dont nous sommes invités à rire. Mal monté, mal sain et mal vêtu ( évoque en effet une démarche claudicante qui fait contraste avec les enjambées étudiées des courtisans . C. Autodérision II n'est pas non plus très brillant, l'individu qui retourne au pays sans barbe et sans argent : les illusions sont loin, et la bourse est plate mais le poète garde suffisamment d'humour pour se moquer de lui-même en alliant la barbe et l'argent dans cette formulation incongrue voisine du zeugma[1]. [...]


[...] Cet effet est d'autant plus concerté que Du Bellay le recharge avec entremêler souvent un petit E cosi qui rappelle infailliblement le climat de la recette où l'on suggère avec gourmandise l'usage du petit ingrédient qui change tout. Ainsi, à cette cour, c'est bien de cuisine qu'il s'agit ; soucieux de se faire bien voir et de paraître, ces courtisans ne sont que des faiseurs. Tout chez eux est donc étudié, rien n'est spontané, et pis encore, ils recourent tous aux mêmes mimiques, aux mêmes procédés. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
04/05/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
9 fois

Informations sur l'auteur Stéphane C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Sciences Po
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Joachim du Bellay, "Les Regrets", "Marcher d'un grave pas..." : commentaire

«A. Leur démarchePour mieux faire sentir le ridicule de cette cour où se pavanent des individus empesés et prétentieux, Du Bellay choisit d'abord de nous montrer les courtisans en train de marcher. Il s'y prend ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
Du Bellay, "Les Regrets", "Marcher d'un grave pas..." : étude linéaire

«- Du Bellay est un poète du XVIe siècle ; il est l'auteur de sonnets remarquables, en particulier les recueils L'Olive, Les Antiquités de Rome et bien sûr les célèbres Regrets, dont est extra...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2010
Ronsard, "Marie, vous avez la joue aussi vermeille": commentaire

«Ce poème dans la tradition de l'éloge amoureux, poème dans lequel l'auteur fait sa cour à sa belle, avec pour intention de la convaincre de son amour, et d'obtenir le sien en retour. Ce genre, très en vogue depui...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2008
Joachim Du Bellay, "Les Regrets"

«I) La dimension autobiographiqueA. Écriture poétique reflète l'âme du poèteB. La mythologie comme métaphore de la vie du poèteC. Thèmes personnels et inti...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
Commentaire d'arrêt du Conseil d'état en date du 8 Juin 2005 commune de Houilles

«La liberté c'est le respect des droits de chacun ; l'ordre c'est le respect des droits de tous. Marbeau, ancien Jurisconsul fait ici référence à l'un des couples célèbres de la scène juridique : la lib...»

Droit   |  Droit administratif  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Céline, "Voyage au bout de la nuit", "La pourriture du monde colonialiste"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2008