Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Première partie

A. Première strophe
B. Deuxième strophe
C. Troisième strophe
D. Quatrième strophe
E. Cinquième strophe

II) Deuxième partie

III) Troisième Partie

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Ce poème avait été d'abord publié en 1908 sous le titre "Le Pyrée" (qui désignait le bûcher chez les Grecs ou faisait référence à l'empyrée étant la partie la plus haute du ciel où vivent les dieux). Puis publié en 1913 pour son recueil intitulé Alcools sous le titre "Le Brasier". Son auteur s'était inspiré de Rimbaud et Mallarmé pour écrire ce poème. Il évoque l'activité poétique ainsi que le voyage initiatique pour devenir poète. En effet, le titre désigne le feu à la fois purificateur, désignant la destruction du passé dans ce poème, et créatrice, désignant la naissance du poète étant un être supérieur. De plus le poème se situe au centre du recueil à égale distance des poèmes "Zone" symbolisant la descente aux enfers, et "vendémiaire" qui est un chant triomphal. Et donc nous pouvons en déduire que "Le brasier" devient l'intermédiaire entre l'enfer et la victoire faisant référence à la vie ou plutôt la renaissance. Cela peut être aussi interprété comme l'intermédiaire entre le passé infernal et le renouveau du futur et donc ce poème symbolise le présent.

"Le Brasier" est composé de trois parties de longueurs et de formes différentes et il n'est également pas ponctué. La première partie est composée de cinq quintiles d'octosyllabes à rimes embrassées. Ensuite le reste du poème ne respecte pas vraiment une régularité ni au niveau de la forme ni au niveau des règles. ()

Extraits

[...] Et enfin le poète termine en souhaitant rester dans le monde des humains avec ses énigmes sphingeries») et ses malheurs Conclusion Le feu est le thème central de ce poème. Ce feu est à la fois purificateur et créateur car le poète doit renier et purifier son passé pour renaitre comme poète. Ensuite il y a également l’image du feu solaire qui symbolise la flamme poétique et représente aussi la lumière. Pour cela le poète se caractérise comme un astre flamboyant, une étoile, un soleil . Mais finalement, le poète préfère vivre parmi les mortels. [...]


[...] En effet, il faut détruire son passé et ne s’intéresser qu’à l’instant présent. Il y a donc, ici, un lien avec la philosophie d’épicurisme qui est de profiter de l’instant présent (=carpe diem). Ensuite dans la troisième strophe, le poète introduit un nouveau point qui est le regret. En effet malgré sa volonté de renier son passé pour accéder à un niveau supérieur, son cœur garde toujours la nostalgie du passé (de «ces têtes que j’avais») qui sont les diverses femmes qu’il a conquit («têtes de femmes» dans la quatrième strophe), de sa foi chrétienne et des déceptions amoureuses qu’il a vécu l’amour est devenu mauvais Mais ensuite le regret s’arrête au vers 14 et 15 lorsque le brasier et le soleil (=brasier cosmique en lien à la strophe précédente) bruleront ces regrets pour continuer la purification du futur poète. [...]


[...] De plus le poème se situe au centre du recueil à égale distance des poèmes zone symbolisant la descente aux enfers, et vendémiaire qui est un chant triomphal. Et donc nous pouvons en déduire que Le brasier devient l’intermédiaire entre l’enfer et la victoire faisant référence à la vie ou plutôt la renaissance. Cela peut être aussi interprété comme l’intermédiaire entre le passé infernal et le renouveau du futur et donc ce poème symbolise le présent. Le Brasier est composé de trois parties de longueurs et de formes différentes et il n’est également pas ponctué. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
03/05/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
2 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Youssef D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Apollinaire, "Le Brasier" : commentaire

«Ce poème avait été d'abord publié en 1908 sous le titre "Le Pyrée" (qui désignait le bûcher chez les Grecs ou faisait référence à l'empyrée étant la partie la plus hau...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2011
Guillaume Apollinaire, "Alcools" : analyse de la structure

«On se proposera d'étudier, dans cette première partie tout ce qui a trait à la modernité et à son influence sur l'écriture poétique de Guillaume Apollinaire. Dans un premier temps, étudions just...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   40 pages   |   publié en 2010
Guillaume Apollinaire, "Alcools", "Le Brasier" : commentaire

«Écrit en 1908, Le brasier est le premier d'une série de trois poèmes parue initialement sous le titre Le Pirée (nom de l'autel du feu chez les Perses), qui deviendra le titre actuel dans la version d&eacu...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
Guillaume Apollinaire, "Alcools"

«A première vue, nous pourrions penser que la composition de ce recueil est entièrement due au hasard, une succession de poèmes, tous un peu différents. Mais il existe cependant quelques parties Comme la Chanson du Mal- aim...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2009
Guillaume Apollinaire, "Alcools", "Le Brasier" : commentaire

«Le thème du phénix a toujours inspiré les poètes. Dans ce texte, extrait du recueil de Guillaume Apollinaire Alcools, nous assistons à une réécriture du mythe. En effet, nous pouvons voir que ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en littérature

Derniers docs en littérature

Montaigne, "Les Essais" : Préambule (commentaire)
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
George Orwell, "La ferme des animaux"
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2008
Shakespeare, "Hamlet", Acte III scène 2 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2009
Artemis Fowl: The Opal Deception by Eoin Colfer
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   en  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014
Laclos, "Les Liaisons dangereuses", Lettre 48 : commentaire
Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2007