Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Art zen contre Titanic

A. Les cultures de la tradition
B. L'industrie comme culture

II) Fragmentation culturelle et système mondial

A. Une machine à fabriquer de la différence
B. Vers un système mondial moderne

III) La révolution industrielle, prélude à la mondialisation

A. Aux origines des industries de la culture
B. La « mondialisation »

IV) Panorama mondial des industries de la culture

A. Les branches d'activité
B. L'économie politique mondiale de la culture

V) Les politiques culturelles

A. Les politiques culturelles locales
B. La politique mondiale de la culture

VI) L'érosion des cultures singulières

A. Un ethnocide généralisé
B. Production des sujets et production des biens

VII) Un foisonnement de créations culturelles

A. Le local et le global
B. Les revendications identitaires

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Pour certains, la "mondialisation de la culture" est une promesse de démocratie planétaire, un "village global" à la Mc Luhan. Pour d'autres, c'est immanquablement la cause d'une perte d'identité et même une justification de l'affirmation des particularismes par tous les moyens.

La rencontre de l'argent et des biens culturels pose question : pour Bové et Dufour Le Monde n'est pas une marchandise (2000) ; en 1998 les mouvements antimondialisation font échouer l'AMI (Accord Multilatéral sur l'Investissement) ; le premier Forum social mondial a lieu à Porto Alegre en janvier 2001 et réunit tous les mouvements qui s'opposent à la mondialisation économique et culturelle ; les manifestations lors du G8 de Gênes en juillet 2001 sont de grande ampleur ; les 2ème et 3ème Forum social mondial (2003 et 2004) accentuent la pression altermondialiste et le refus de la gouvernance à l'américaine.

Cet ouvrage cherche la clef d'interprétation du marché mondial des biens culturels à travers sa structure et le contexte dans lequel il opère (...)

Extraits

[...] La tradition est le mode de transmission de la culture. La tradition est, selon J. Pouillon (Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie, 1991), ce qui d’un passé persiste dans le présent où elle est transmise et demeure agissante La culture d’un eskimo est faite de tout ce qu’il a appris des aïeuls, ce qui conditionne son appartenance à sa société. La culture d’un parisien du XXIème siècle est marquée par le phénomène industriel, c'est-àdire l’approvisionnement de masse et un autre type de production et de transmission de la culture. [...]


[...] Enfin, la transmission des traditions culturelles s’appuie sur le patrimoine hérité du passé, une identité qui s’entretient et se renouvelle. Une transmission liée à l’éducation qui rattache chaque enfant à la société et à ses traditions. Ce sont là les trois volets d’une politique culturelle : développement économique, promotion et contrôle de l’information, socialisation du patrimoine culturel. Dès l’émergence des médias s’est posée la question d’une politique culturelle mondiale, certaines organisations mondiales ou multilatérales (Unesco, ONC) la prennent en charge Les politiques culturelles locales La notion moderne de patrimoine naît d’une confrontation entre des pratiques progressistes individualistes et le rapport ancestral à l’héritage commun. [...]


[...] La mondialisation de la culture mérite donc bien peu son nom Ce qui est en jeu dans l’hégémonie culturelle [ c’est la capacité des pays à produire leur propre culture et à la défendre face à l’invasion des marchandises culturelles. Aucune communauté, même locale, ne peut rester indifférente à l’industrialisation de la culture. V Les Politiques culturelles Elles savent que les industries culturelles créent des emplois et que le patrimoine culturel est certes une dimension de l’identité, mais aussi une ressource touristique parfois importante. De plus, les industries de la culture incluent les médias, ce qui permet à des groupes privés et à l’Etat de contrôler plus ou moins l’information. [...]


[...] Warnier n’attribue pas la guerre des civilisations à un affrontement identitaire (islam/chrétienté) mais à un conflit politique et historique. La production de sujets socialisés dans la société de la tradition ne pèse guère sur l’environnement naturel, ce qui n’est pas le cas le l’industrie moderne qui agresse parfois insidieusement de nombreuses sociétés à travers le monde. Cela pose la question du droit et de l’action de protection. Survival International est une ONG accréditée comme consultant auprès des Nations Unies et de la Communauté Européenne et placée sous le patronage d’un comité d’honneur (C. [...]


[...] Les nouvelles technologies posent des problèmes inédits et encore irrésolus pour certains (propriété artistique, scientifique, littéraire), elles renforcent également les inégalités devant l’accès à l’information Dans les années 1980, les instances de tri étaient la famille, l’école, l’Eglise, les journaux quotidiens, les associations, ce qui permettait une évaluation et une transmission des informations véhiculées par les médias. Aujourd’hui les nouvelles technologies saturent une fraction de l’humanité de marchandises en vrac par des canaux multiples, parmi lesquels il est difficile de trier L'économie politique mondiale de la culture Les logiques économiques Les produits culturels sont très éphémères, les industries les captent auprès des artistes, des scientifiques, des sportifs, etc. puis en font des produits vendables selon la demande et le marché. [...]


[...] Ces derniers ont pourtant lieu, entraînant de l’acculturation, c’est à dire des changements dans les cultures initiales de chacun. C’est un phénomène consenti et différent de l’ethnocide (différent du génocide : élimination physique) qui est la destruction d’une culture, souvent à des fins d’assimilation dans la culture du conquérant. III La révolution industrielle, prélude à la mondialisation Aux origines des industries de la culture Les innovations techniques En Angleterre, dans la vallée du Rhin, le Nord de la France et la côte est des EtatsUnis, toutes les techniques nécessaires à la révolution industrielle étaient en place avant 1760. [...]


[...] La mondialisation des flux augmente dans les années 1970. L’économie dirigiste de type soviétique s’effondre. La mondialisation de la culture se caractérise par des cultures locales inscrites dans une durée historique et des biens et services industrialisés et globalisés par des systèmes d’échange et de communication importants. Toutes les sociétés semblent sur la défensive face aux industries culturelles puissantes, dangereuses. IV Panorama mondial des industries de la culture La liste des secteurs qu’il faut prendre en compte en tant qu’industrie de la culture ne fait pas l’unanimité, tout comme l’analyse qu’il faut en faire. [...]


[...] Warnier et Rosselin, dans Authentifier la marchandise. Anthropologie critique de la quête d’authenticité (1996), montrent qu’aujourd’hui dans les sociétés industrielles la recherche des racines par rapport à un ailleurs ou un autre temps fantasmés relance souvent la tradition et la conservation du patrimoine qui a plus de ressources et de débouchés (tourisme), contribuant à dynamiser la société civile, pendant que les industries culturelles vivent dans l’illusion d’occuper tout le terrain de la culture Les revendications identitaires Choc des cultures ou conflits politiques ? [...]


[...] Introduction / Le kaléidoscope moderne Pour certains, la mondialisation de la culture est une promesse de démocratie planétaire, un village global à la Mc Luhan. Pour d’autres, c’est immanquablement la cause d’une perte d’identité et même une justification de l’affirmation des particularismes par tous les moyens. La rencontre de l’argent et des biens culturels pose question : pour Bové et Dufour Le Monde n’est pas une marchandise (2000) ; en 1998 les mouvements antimondialisation font échouer l’AMI (Accord Multilatéral sur l’Investissement) ; le premier Forum social mondial a lieu à Porto Alegre en janvier 2001 et réunit tous les mouvements qui s’opposent à la mondialisation économique et culturelle ; les manifestations lors du G8 de Gênes en juillet 2001 sont de grande ampleur ; les 2ème et 3ème Forum social mondial (2003 et 2004) accentuent la pression altermondialiste et le refus de la gouvernance à l’américaine. [...]


[...] Mais l’offre venue du dehors introduit des biens qui se substituent aux produits locaux (depuis 1900 en Afrique sub-saharienne bière puis coca-cola remplacent progressivement la bière de mil ou le vin de raphia). Ces nouveaux bien font l’objet de réappropriation et de détournements multiples. Les conquêtes coloniales (tous les empires issus de la révolution néolithique l’ont pratiqué) ont été l’occasion d’ethnocides à grande échelle, en plus des pertes humaines et des destructions (biens, récoltes, patrimoines). Elle désorganise les économies locales. D’un autre côté, elle est un vecteur de contact et d’innovations, ce qui ne justifie rien. L’impérialisme moderne possède ses propres caractéristiques. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
22/03/2011
Langue
français
Format
pdf
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
17 pages
Niveau
grand public
Consulté
4 fois

Informations sur l'auteur Manon V. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Modes opératoires avec analyse des risques (travaux publics et bâtiment)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Étude de cas  |   fr  |   .pdf  |   64 pages   |   publié en 2012
L'inconscient est-il un destin ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Résumé des cours de philosophie de Terminale
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   40 pages   |   publié en 2007
Peut-on connaître autrui ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Y a-t-il trop de fonctionnaires en France ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2009
Virgile : fiche biographique
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014
Tite-Live : fiche biographique
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014