Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Considéré comme normal pendant longtemps, le travail des enfants est combattu depuis un siècle et demi mais perdure, notamment dans le Tiers Monde

A. Phénomène ancien, le travail des enfants est combattu à partir du XIXème siècle pour des raisons où la morale ne joue qu'un rôle mineur
B. Le travail des enfants demeure un phénomène de grande ampleur

II) La mobilisation des Etats, des citoyens et des enfants permet de limiter le travail des enfants ou, pour le moins, ses effets les plus néfastes

A. La Convention relative aux droits de l'enfant
B. La Convention 138 et la Recommandation 146 (1973) de l'OIT sur l'âge minimum d'admission à l'emploi
C. La Déclaration mondiale sur l'éducation pour tous
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Selon le rapport du Bureau international du travail (BIT) de l'année 2001 :
- parmi les enfants de 5 à 17 ans :
. Un sur six - soit 246 millions - est astreint au travail ;
. Un sur huit - soit 179 millions d'enfants - est assujetti aux pires formes de travail, celles qui mettent en danger la santé physique ou mentale ou la moralité ;
- environ 111 millions d'enfants de moins de 15 ans sont astreints à des travaux dangereux et devraient y être immédiatement soustraits (...)

Extraits

[...] Ainsi, à partir de 1919, l’OIT a fait adopter par tous les pays signataires des conventions particulières qui font état de normes relatives au travail des enfants. Il convient de citer, notamment, les conventions : - - - - 5 relative à l’âge minimum des enfants dans l’industrie (1919) ; 6 relative au travail de nuit des enfants dans l’industrie (1919) ; 7 relative à l’âge minimum des enfants dans le travail maritime (1920) ; 10 relative à l’âge minimum des enfants dans l’agriculture (1921). [...]


[...] Depuis la fin du XXe siècle, il fait l’objet d’une condamnation morale à l’échelle internationale ; la pression des organisations gouvernementales internationales, de certaines ONG et de partis politiques nationaux est forte CONSIDÉRÉ COMME NORMAL PENDANT LONGTEMPS, LE TRAVAIL DES ENFANTS EST COMBATTU DEPUIS UN SIÈCLE ET DEMI, MAIS PERDURE, NOTAMMENT DANS LE TIERS-MONDE Phénomène ancien, le travail des enfants est combattu à partir du XIX e siècle pour des raisons où la morale ne joue qu’un rôle mineur Pendant des siècles, la plupart des enfants ont travaillé dès leur plus jeune âge. À la campagne, ils étaient employés aux travaux des champs. À la ville, ils aidaient leurs parents artisans. Le travail se faisait en famille et ils devenaient souvent ce qu’étaient leurs pères : paysans, maçons, ouvriers. La révolution industrielle a conduit les patrons, mais aussi les parents démunis, à les utiliser pour ces nouveaux métiers. [...]


[...] Le 27 août 1845, le préfet du Nord écrit au maire de Tourcoing pour lui reprocher l’absence de moyens d’instructions (d’écoles) pour les jeunes ouvriers En effet, si 600 à 700 d’entre eux devraient normalement aller à l’école, seules deux classes - comptant 150 places - ont été ouvertes à leur intention. De ce fait, les manufactures en profitent pour prolonger la durée du travail des enfants. En conséquence, le préfet menace de faire verbaliser les manufactures par les inspecteurs du travail. [...]


[...] Parmi les causes, la supposée faiblesse des conscrits français face aux Prussiens était mise en avant. En limitant le travail des enfants, le pays leur permettrait une saine croissance et les soldats n’en seraient que plus vigoureux. La proposition de loi votée en 1874 reprenait dans ses grands traits un projet de loi déjà examiné par le Sénat du Second Empire avant la défaite. Le caractère relativement serein des débats qui ont précédé l’adoption de la loi est significatif, d’une part de sa portée limitée, d’autre part du fait qu’elle ne rencontrait pas véritablement d’opposition. [...]


[...] Trois articles de la convention traitent directement de la question du travail des enfants et de leur éducation ; ensemble, ils renforcent l’ensemble des dispositions du traité : - l’article 32 octroie à l’enfant le droit d’être protégé contre l’exploitation économique et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social Il oblige également les gouvernements à prendre des mesures législatives et à fixer un âge minimum, des horaires de travail et des conditions d’emploi appropriés ; - l’article 28 garantit à l’enfant le droit à un enseignement primaire obligatoire et gratuit (il est important de noter que cette obligation incombe essentiellement à l’État, et non pas à l’enfant ou à ses parents) ; - l’article 29 élargit l’éducation de l’enfant à un ensemble de compétences et de connaissances qui ne se limitent pas au simple apprentissage de la lecture et du calcul. Il s’agit notamment : . De l’épanouissement de la personnalité de l’enfant et du développement de D’inculquer à l’enfant le respect des droits de l’homme, de ses parents, de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques ; . [...]


[...] celles qui mettent en danger la santé physique ou mentale ou la moralité ; - dangereux et devraient y être immédiatement soustraits ; - travail : Esclavage ; Traite ; Servitude pour dettes ; Autres formes de travail forcé comme le recrutement forcé en vue de la participation à des conflits armés, la prostitution, la pornographie et autres activités illicites. Le travail des enfants a été considéré comme normal jusqu’au début du XIXe siècle. En effet, la naissance de l’industrie a mis en lumière une exploitation des enfants non plus dans le cadre familial et pour l’accomplissement de travaux agricoles domestiques, mais par des patrons, dans des conditions parfois extrêmes. [...]


[...] Si le travail des enfants permet d’arrondir leur revenu familial, il contribue également à garder les salaires des adultes à un niveau faible et il favorise le chômage. Les travailleurs survivent tout juste avec leur salaire à cause du travail des enfants pauvres, et les familles de ces enfants sont sous-employées ou au chômage. Ainsi se crée une nouvelle génération d’adultes non qualifiés, illettrés, réduits à l’impuissance, perpétuant la structure de la pauvreté ainsi que les disparités en termes de pouvoir. [...]


[...] De plus, un adulte effectuant un travail similaire doit être payé trois à quatre fois 1 plus. Bien souvent, comme leurs salaires ne sont pas suffisants pour vivre, les parents eux-mêmes font embaucher leurs enfants par l’usine. L’exploitation parfois inhumaine des enfants a cependant conduit les pouvoirs publics à limiter rapidement le recours au travail des enfants. Ainsi, la loi du 22 mars 1841 organisa le travail des enfants dans les manufactures, en énonçant les conditions sous lesquelles le travail de ceux-ci est autorisé : - un enfant peut commencer à travailler à l’âge de huit ans s’il fréquente l’école et à douze ans, les enfants peuvent être dispensés d’école s’ils ont un certificat du durée du travail pour les enfants de huit ans est de huit heures par jour ; pour les enfants à partir de douze ans est de douze heures par jour. [...]


[...] son identité, de sa langue et de ses valeurs culturelles, ainsi que de son environnement ; . De le préparer à assumer les responsabilités de la vie dans une société libre, dans un esprit de compétence, de paix, de tolérance et d’égalité La Convention 138 et la Recommandation 146 (1973) de l’OIT sur l’âge minimum d’admission à l’emploi Reconnaissant le lien qui unit l’achèvement du cycle primaire et l’âge minimum d’admission à l’emploi, la Convention 138 de l’OIT oblige les États membres à s’assurer qu’aucun enfant n’est employé à plein temps - qu’il soit rémunéré ou non - si son âge est inférieur à l’âge de la scolarité obligatoire, qui varie entre 12 et 14 ans selon les pays. [...]


[...] De plus, nombre de travailleurs n’étaient pas hostiles au travail des enfants qui apportait un 2 complément de ressources aux familles ouvrières, constituait un mode de garde et permettait d’acquérir une formation professionnelle. La défaite de 1870-1971 joue ainsi en France un rôle évident dans la législation protectrice de l’enfance : loi Roussel (proposée par un médecin) sur la surveillance des nourrices, loi Joubert (proposée par un industriel du chanvre) fixant à douze ans révolus l’âge d’entrée dans les fabriques, les usines, les mines, les chantiers et les ateliers (quatre ans de plus que la précédente loi de 1841, mais la loi ne parle toujours pas de l’agriculture), à 12 h la durée quotidienne du travail (déjà instituée en Prusse depuis 1853), avec repos obligatoire les dimanches et fêtes (mais dérogation possible pour les usines à feu continu), et l’interdisant de nuit. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
29/05/2009
Langue
français
Format
pdf
Type
dissertation
Nombre de pages
7 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Charles B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences de...
Ecole, université
staps
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le travail des enfants, quelle éthique ?

«Synthèse sur le travail des enfants d'un point de vue éthique. Elle montre en quoi le travail des enfants est impensable dans les pays développés où l'éducation est obligatoire pour les enfants jusqu'à...»

Économie et Social   |  Emploi chômage  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   13 pages   |   publié en 2008
La naissance et la croissance du Tiers-Monde

«Le terme Tiers Monde apparait le 14 août 1952 dans un article de France Observateur, par SAUVY. L'auteur termine son article de la manière suivante : "car enfin, ce tiers monde ignoré, exploité méprisé comme l...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2009
Le Tiers-monde en recherche de développement

«Au cours du 19ème, début 20ème le capitalisme intègre dans sa dynamique tous les pays via une division internationale du travail où les pays dominés sont réduits à un rôle de fournisseur d...»

Économie et Social   |  Économie internationale  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   4 pages   |   publié en 2010
Un ou des Tiers mondes depuis les années 1950 ?

«Il peut paraître surprenant de vouloir unifier près des deux tiers de la population mondiale ainsi que des peuples issus de trois continents autour d'un unique concept. C'est pourtant ce qu'a entrepris Alfred Sauvy dans son article « Trois mondes, un...»

Économie et Social   |  Économie internationale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2013
Décolonisation et émergence du tiers monde

«Explorations : on utilise les sociétés de géographie pour visiter le monde, la plus prestigieuse était celle de Paris (1821), elles sont chargées de collecter les informations, lancent de grande conférences e...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
Modes opératoires avec analyse des risques (travaux publics et bâtiment)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Étude de cas  |   fr  |   .pdf  |   64 pages   |   publié en 2012
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
Y a-t-il une nature humaine ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2006
L'homme doit-il craindre la progression des techniques ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages   |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014