Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Une étude préliminaire

A. Analyse du sujet
B. Les pièges à éviter
C. La problématique
D. Utiliser ses connaissances

II) Corrigé

Introduction

A. Toute religion rassemble des hommes
1. Le sacré et le profane
2. Les intermédiaires
3. Toute religion implique des institutions
B. Religion et morale
1. Antériorité des morales religieuses
2. Des morales statiques
3. Des morales interventionnistes

C. La religion et l'État

A. La séparation
B. La séparation ne résout pas tout
C. L'évolution sociale

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

L'actualité est féconde en événements qui semblent indiquer que la religion intervient périodiquement, de façon plus ou moins grave, dans les affaires publiques : c'est un État qui, en raison de son fondement religieux, impose aux femmes le port de tel costume ; c'est une Église qui fait connaître son opposition de principe à une loi nouvelle ; c'est un groupe de pression qui aimerait que, dans un projet de constitution pour l'Europe, on rappelle le rôle fondamental, sinon fondateur, qu'y a tenu le christianisme, etc. De tels phénomènes paraissent de nature à nier sans attendre que la religion puisse n'être qu'une affaire privée (...)

Extraits

[...] Si sa fonction était d'abord (d'un point de vue théorique) de garantir les contacts entre le sacré et le profane, elle acquiert rapidement (en admettant que l'on puisse distinguer cet aspect d'un point de vue chronologique) une portée sociale TOUTE RELIGION IMPLIQUE DES INSTITUTIONS Cette présence sociale du fait religieux s'amplifie, pour des raisons pratiques, dans les religions monothéistes : il faut alors des lieux de culte (qu'il s'agisse de synagogues, de temples, de mosquées, d'églises ou de cathédrales), qui s'inscrivent de manière assez massive dans l'espace social. Les membres du clergé portent en général des costumes qui les distinguent des hommes ordinaires, ils peuvent avoir des règles de vie différentes de celles qui valent pour le commun des mortels. Surtout, ils respectent entre eux une certaine hiérarchie, ont besoin de se réunir périodiquement, se préoccupent de financer leur culte, etc. [...]


[...] C'est pourquoi elles peuvent s'opposer à certains modes de vie, ou à des décisions politiques (des lois) impliquant la reconnaissance de droits nouveaux pour tout ou partie d'une population. Les débats suscités par l'autorisation de l'interruption volontaire de grossesse sont ici exemplaires, en ce qu'ils montrent que les croyants et leurs représentants partagent une conception de la vie qui ne supporte aucune discussion ou assouplissement DES MORALES INTERVENTIONNISTES En intervenant dans la définition des bonnes mœurs les morales religieuses prétendent régenter aussi bien la vie quotidienne et un certain nombre de notions élémentaires (la pudeur, la dignité, parfois même la démarche) que ce qui y prépare, c'est-à-dire les conditions de l'enseignement tel qu'il peut être donné à tous, c'est-à-dire public Dans ce domaine, les exemples sont en surabondance, du voile plus ou moins enveloppant dont doivent se couvrir les femmes selon les diverses interprétations du Coran à l'obligation qui est faite dans les écoles d'un certain nombre d'États américains d'enseigner en concurrence le darwinisme et le créationnisme. [...]


[...] Encore cette situation ne vaut-elle que dans les États où la religion est absente de la constitution puisque, dans le cas contraire, un État religieux prétend orienter les recherches. Dans la mesure où une religion possède un pouvoir social notable en fonction du nombre de croyants qu'elle rassemble, elle peut toujours être tentée d'agir sur les décisions politiques, et donc sur l'histoire ou l'évolution d'une nation, même si l'État y est laïc. Pour qualifier ce que peut être la laïcité, Paul Ricœur y rattache l'acceptabilité des arguments de l'autre et considère que le maximum de ce que j'ai à demander à autrui, ce n'est pas d'adhérer à ce que je crois vrai, mais de donner ses meilleurs arguments Conclusion Il est clair que, si la religion n'était qu'affaire privée, de nombreux problèmes n'apparaîtraient même pas dans les sociétés contemporaines. [...]


[...] Même dans la discussion telle que la préconise Ricœur, il semble bien que l'esprit religieux, avec sa croyance vraie ne soit prêt qu'à recevoir les meilleurs arguments de l'autre : c'est que, de son côté, il croit et affirme, et peut-être cela l'empêche-t-il en effet d'argumenter. [...]


[...] De tels phénomènes paraissent de nature à nier sans attendre que la religion puisse n'être qu'une affaire privée (à moins de considérer qu'ils témoignent de déviations importantes des croyances et d'en appeler à une 2 pureté de la foi intérieure, historiquement introuvable). Mais ce constat ne suffit pas : il importe de comprendre pourquoi la religion déborde nécessairement la sphère privée Toute religion rassemble des hommes LE SACRE ET LE PROFANE On peut être tenté de définir la religion par l'opposition des notions de sacré et de profane, qui aboutissent à séparer deux univers, et à instaurer entre eux une étanchéité plus ou moins prononcée. [...]


[...] Toute religion acquiert, sous son aspect social, une réalité économique qui n'est pas forcément négligeable. De plus, dans des périodes historique pas si éloignées, les liens du religieux et du politique ont été de nature à influencer considérablement ce dernier : si les croisades montrent l'influence du christianisme sur l'Europe du Moyen Âge, c'est plus fondamentalement en tant qu'élu par Dieu et représentant de Dieu que le monarque dirige ses sujets, et c'est à ce Dieu qu'il rendra des comptes plutôt qu'à ses sujets. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
01/06/2009
Langue
français
Format
pdf
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
6 fois

Informations sur l'auteur Thomas M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La religion doit-elle être affaire privée ?

«Dissertation de Philosophie (niveau Lycée) sur la problématique suivante : la religion doit-elle être affaire privée ?...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2008
La religion peut-elle n'être qu'une affaire privée ?

«L'actualité est féconde en événements qui semblent indiquer que la religion intervient périodiquement, de façon plus ou moins grave, dans les affaires publiques : c'est un État qui, en raison de son fo...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   4 pages  |   publié en 2009
La religion dans la démocratie, Marcel Gauchet

«L'ouvrage que l'on se propose d'étudier est un ouvrage de Marcel Gauchet paru en 1998, La religion dans la démocratie. Ici, le directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales se penche sur le parco...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
La religion doit-elle être de la sphère privée ?

«Dissertation de Philosophie consacrée à la religion. Elle met en avant les caractéristiques de la religion aussi bien au niveau communautaire qu'au niveau personnel. Mais il pose aussi le problème si l'Homme en socié...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2008
La religion peut-elle n'être qu'une affaire privée ?

«L'actualité est féconde en évènements qui semblent indiquer que la religion intervient périodiquement, de façon plus ou moins grave, dans les affaires publiques : c'est un Etat qui, en raison de son fondement...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2010

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014