Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Le principal outil du poète : le mot
II) Les outils dont le poète se sert pour la poésie
III) Comment en arrive-t-on à un poème ? Ce qui motive le poète pour composer
IV) La force d'approbation du lecteur sur le poème
V) Comment composer avec le langage et s'occupant de la signification ?

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le sujet que nous allons étudier s'intitule : « la poésie est un événement du langage et un art de la signification ». Le mot « événement » vient du latin evenire qui signifie « advenir ». Un événement, c'est donc ce qui arrive à un moment donné. Mais dans la langue française, un autre sens existe, celui d'un fait important. Ici les deux termes sont intéressants.

Extraits

[...] L’écriture du poème part donc d’une émotion dite poétique. Prenons l’exemple d’Agrippa d’Aubigné, dans Les Tragiques il écrit : je veux peindre la France une mère affligée, Qui est entre ses bras de deux enfants chargés.» Ici, il est clair que le poète n’a pas voulu décrire la France dans un cadre de fiction. Déjà il dit peindre ce qui nous écarte de ceci et qui en plus fait un très bon exemple. En effet, Agrippa d’Aubigné écrit ce poème à cause de cette émotion d’injustice contre les protestants au XVIIème siècle. [...]


[...] On a aussi un autre aspect qui échappe au poète et qui est universelle a tout écrit, c’est son caractère éternel, qui est en totale opposition avec l’événement du langage. En effet le poème est le reflet d’une émotion poétique qui est limitée dans le temps. Or quand le poète écrit, il immortalise son émotion dans le langage. En effet le langage est immortel et le poème est art et que son art de la signification surprend et émeut. Les poètes aux aussi observent cet état de fait, ainsi dans L’Art de Théophile Gautier, il écrit dans son poème Emaux et Carmées : «les dieux eux-mêmes meurent. [...]


[...] En effet il est été impensable avant de réaliser à un poème en vers libre, qui ne respecte aucune forme et aucune règle de la versification. On avait des formes précises, tel que le sonnet qui en est sa représentation ultime. Le poète devait donc respecter une méthode et des règles très strictes. Et au fur et à mesure de l’avancement des mœurs le poème a pu prendre des formes dites libres tel que le poème en prose ou le poème en vers libre. [...]


[...] Intéressons nous à l’« art de la signification Ici l’art est à prendre dans le même sens que, par exemple, l’art de la menuiserie. C’est une méthode qui suit certaines règles précises. L’« art de la signification serait donc une méthode qui suit des règles et qui au final a un sens. On voit là une opposition fâcheuse. Comment la poésie peut être à la fois un fait qui survient à un moment donné et en même temps suivre une méthode ? Et comment peut-on se reposer sur le langage en s’occupant uniquement de la signification ? [...]


[...] Mais le vers est avant tout une phrase et comme toutes phrases, elle a un objet qui fait d’elle un art de la signification : la figure de style. La figure de style sert a signifié une chose en plus des mots qui sont utilisés. Par exemple la métaphore utilise des mots, qui forment une phrase cohérente, mais qui renvoit à une signification différente. Dans Moesta et Errabunda de Baudelaire issu du recueil Les Fleurs du Mal, on trouve : L’innocent paradis, plein de plaisirs furtifs. [...]


[...] Maintenant que nous avons vu pourquoi le poète écrit il est intéressant de se demander comment il en arrive à sa production, car cela relève d’un sacré art de la signification. En effet déjà le vers n’est pas simple à faire. En effet le but d’un vers est à priori d’utiliser des mots communs pour créer une émotion ordinaire cette fois qui exprime sa personne en ce qu’elle a de pur et de singulier toujours d’après le même article de Paul Valéry. [...]


[...] Mais une question se pose immédiatement : Qu’est-ce qu’un mot ? Le mot c’est d’abord un signe linguistique composée d’un signifiant et d’un signifié, selon Ferdinand de Saussure. Le signifiant c’est la partie matérielle du mot, qu’il soit écrit ou prononcé. Le signifié est l’idée auquel le signifiant renvoi. Par exemple, le mot coq le signifiant est l’ensemble des lettres ainsi que l’ensemble phonétique /kɔk/ et ce signifiant renvoi au signifié c'est-à-dire à l’animal coq. Le signe est donc quelque chose d’arbitraire. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
16/04/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur NICOLAS P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit...
Ecole, université
MONTPELLIER 2
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Cours sur la poésie

«Synthèse comprenant une définition de la poésie, du langage poétique, de critiques connus et reconnus comme Maulpoix. Etude parachevée par des citations de poètes essentielles et des extraits de poèmes. Panorama complet qui retrace toutes les mutatio...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2007
La poésie est un évènement du langage et un art de la signification

«Le sujet que nous allons étudier s'intitule : « la poésie est un événement du langage et un art de la signification ». Le mot « événement » vient du latin evenire qui signifie...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2009
"Ut Pictura Poesis" (Horace)

«Si ces mots n'identifient pas peinture et poésie, ils soulignent leur ressemblance, voire leur appartenance à un champ plus large : l'art en général. Le principe générateur de la création artistique, l...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
La poésie, langage ou travail sur le langage ?

«Chaque langage possède ses propres poèmes. Ceux-ci se distinguent alors par un assemblage particulier des mots d'une langue. Afin der créer un genre littéraire.Certains pourtant, considèrent la poésie c...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2011
Les fonctions de la poésie : image et réputation du poète

«Dissertation portant sur les différentes fonctions de la poésie. L'image et la réputation du « poète » sont la plupart du temps associées à la fantaisie, au manque de sérieux et peuvent même, si on les compare à celle du politique ou du scientifique,...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
Modes opératoires avec analyse des risques (travaux publics et bâtiment)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Étude de cas  |   fr  |   .pdf  |   64 pages   |   publié en 2012
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
Y a-t-il une nature humaine ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2006
L'homme doit-il craindre la progression des techniques ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages   |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014