Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Inconscience et responsabilité d'une chose semblent être deux termes totalement incompatibles

A. Responsabilité et liberté
B. Responsabilité et contrôle de soi

II) Cependant, on peut arguer que chaque individu est responsable de ce à quoi il est lié

A. Importance de la réparation du préjudice
B. Flou des notions d'inconscience et de responsabilité

III) D'où la possibilité que plusieurs types de responsabilité et niveaux de conscience existent

A. Trois sortes de responsabilité
B. Multiplicité de la notion d'inconscience

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Selon beaucoup de philosophes, comme par exemple Sigmund Freud, père de la psychanalyse, la part inconsciente d'un sujet pensant est bien pus grande que sa part consciente. Cet état de fait pose un problème majeur et à la philosophie et à la société. En effet, un individu inconscient de ses actes peut donc nier qu'il en est responsable, puisqu'il ne sait même pas qu'il les a commis. En ce cas, il est important de savoir si, pour un individu, l'inconscience de quelque chose est une condition suffisante à l'irresponsabilité par rapport à cette chose, ou si au contraire chaque individu est responsable de ce à quoi il est lié. Inconscience et responsabilité d'une chose semblent être deux termes totalement incompatibles. Cependant, on peut arguer que chaque individu est responsable de ce à quoi il ()

Extraits

[...] Suis-je responsable de ce dont je n’ai pas conscience ? Selon beaucoup de philosophes, comme par exemple Sigmund Freud, père de la psychanalyse, la part inconsciente d’un sujet pensant est bien pus grande que sa part consciente. Cet état de fait pose un problème majeur et à la philosophie et à la société. En effet, un individu inconscient de ses actes peut donc nier qu’il en est responsable, puisqu’il ne sait même pas qu’il les a commis. En ce cas, il est important de savoir si, pour un individu, l’inconscience de quelque chose est une condition suffisante à l’irresponsabilité par rapport à cette chose, ou si au contraire chaque individu est responsable de ce à quoi il est lié. [...]


[...] Pourtant, il est considéré comme normal que j’en ramasse les débris, et que je le rembourse si je n’en étais pas le propriétaire. C’est-à-dire que je dois réparer le préjudice que j’ai causé. Par conséquent, il est nécessaire de répondre de soi-même pour vivre en société, même de sa part inconsciente. Laquelle a d’ailleurs des frontières discutables. En effet, je suis responsable de ce dont je suis lire, ce que je contrôle. Et a priori je ne contrôle pas ce dont je suis inconscient. Seulement, d’une certaine manière, je suis libre d’être conscient ou inconscient d’une chose. [...]


[...] Par ailleurs, la question de l’inconscience de ses actes et des conséquences de cette inconscience pour la responsabilité par rapport à ces actes, et globalement à tout ce qui dépend de moi, n’est pas le seul problème philosophique qui peut se poser par rapport à sa responsabilité. En effet, certains individus, notamment coupables de crimes contre l’Humanité, ont déclaré avoir agi parce qu’on leur en avait donné l’ordre. On peut alors se demander jusqu’à quel point le devoir d’obéissance peut dégager de la responsabilité de ce que l’on a fait en obéissant à un ordre. [...]


[...] Autrement dit, la responsabilité qui rattache un effet à sa cause, la cause étant une personne. Cette responsabilité est entièrement indépendante du fait que la cause soit consciente ou non de l’effet qu’elle a provoqué. C’est elle qui, par exemple, nous pousse à remplacer un objet que nous avons cassé par mégarde ; et d’ailleurs, en particulier si cet objet était en vente dans un magasin, la loi nous oblige à le rembourser. Deuxièmement, la responsabilité déterminée par rapport à une action : si elle était préméditée ou effectuée sous l’effet de, par exemple, la colère, si elle a été faite en état de démence ou non, si on peut trouver une quelconque circonstance atténuante ou si l’auteur était en pleine possession de ses moyens. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
10/04/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Leïla M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
UPEC
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ?

«Correction possible du sujet de dissertation suivant : "Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ?". Cette correction est extrêmement complète et permettra aux étudiants d'avoir un outil très précieux lors de leur devoir maison. De plus ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   25 pages  |   publié en 2006
Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ?

«Analyse du sujet de dissertation de philosophie suivant : "Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ?". Cette analyse précise et très claire présente les questionnements et problématiques à retirer de ce sujet. Document de quatre pages e...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2006
Synthèse de Philosophie niveau Terminale

«Tout d'abord, être conscient de soi, c'est être capable de faire une distinction entre soi-même et le monde. Notre conscience est écartée du monde. Pour un être conscient se pose le problème de l'existence...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2009
Cours de Philosophie sur la conscience

«Cours de Philosophie de niveau Terminale sur les notions de conscience et inconscient : définition de l'état de conscience, et quelques références incontournables : Leibniz, Kant, Rousseau, Descartes, Marx, et Freud....»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages  |   publié en 2008
Epictète, "Le point de départ de la philosophie" (commentaire)

«Corrigé de commentaire de texte portant sur Le point de départ de la philosophie d'Epictète. Il contient également des références aux Entretiens....»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2008

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
PPP thème comptable
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   21 pages  |   publié en 2007
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014