Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Afin d'appréhender la conscience psychologique, il nous suffit d'évoquer l'expérience quotidienne du sommeil, c'est-à-dire la perte de conscience, et mieux : de l'inconscience, qui est donc un état de la conscience. Perdre conscience signifie ne plus être présent à soi et au monde. De plus, la conscience psychologique est en réalité susceptible de degrés : on est plus ou moins conscient, inconscient. Par exemple, lorsque l'on somnole, on a une conscience vague du monde, que l'on perçoit grossièrement. Peut-on perdre totalement conscience ? ()

Extraits

[...] La voix de la conscience paraît manifestement pervertie quand on écoute certains criminels qui prétendent agir au nom de leur conscience. Par exemple, Hannah Arendt, dans Eichmann à Jérusalem, témoigne de cette perversion lorsqu’elle écrit : cela est triste à dire, et même très désagréable : l’attitude sans compromis adoptée par Eichmann dans les dernières années de la guerre lui était probablement dictée, non par son fanatisme mais par sa conscience même Ce n’est donc pas le fanatisme, une passion aveugle qui le guidait, mais sa conscience qui est pervertie au point que faire le mal était devenu un impératif moral. [...]


[...] Freud adresse un conseil et un reproche à son patient, au travers du texte. En effet, lorsqu’il écrit : Tu te comportes comme une monarchie absolu qui se contente des informations que lui donnent les hauts dignitaires de la cour et ne descend pas vers le peuple pour entendre sa voix il exprime son opposition à l’ignorance volontaire par le sujet de ce qui se joue réellement en lui. Or, selon lui et comme beaucoup d’études depuis le prouvèrent, le danger d’une telle ignorance n’est autre que la maladie. [...]


[...] Nous avons vu trois types distincts de conscience. Tout d’abord, la conscience morale, c’est-à-dire le sentiment du bien et du mal, de la faute et de la réparation, la dette et le remboursement ; puis, la conscience en tant que présence à soi et à son environnement, à laquelle la psychanalyse, adjoint de manière discutable un inconscient psychique ; enfin, nous avons vu pouvoir distinguer conscience psychologique et conscience transcendantale. Celle-ci, loin d’être une chose pensant ou substance pensante se caractérise bien plutôt par sa vacuité, son vide, son absence d’opacité, en sorte que le moindre sentiment échoue à se cristalliser. [...]


[...] Au contraire, dans le remords, l’on a conscience d’avoir mal agit, et cette conscience concerne notre propre valeur morale. Afin d’appréhender la conscience psychologique, il nous suffit d’évoquer l’expérience quotidienne du sommeil, c’est-à-dire la perte de conscience, et mieux : de l’inconscience, qui est donc un état de la conscience. Perdre conscience signifie ne plus être présent à soi et au monde. De plus, la conscience psychologique est en réalité susceptible de degrés : on est plus ou moins conscient, inconscient. Par exemple, lorsque l’on somnole, on a une conscience vague du monde, que l’on perçoit grossièrement. [...]


[...] Ce faisant, il pervertit la conscience et entraîne des crimes qui sont accomplis en apparence a nom de la conscience. Nous avons abordé la morale à travers le phénomène de la conscience : de ce point de vue, cette conscience est universelle et infaillible. Il va de soit que nous pourrions également nous interroger sur la valeur des prescriptions de la conscience morale, et dénoncer avec Nietzsche leur caractère dangereux. II/ Deux apories fondamentales Les questions ont leur réponse, les problèmes leur solution. [...]


[...] Une activité : penser, et son auteur : Je. Pourquoi penser ne serait-il pas possible sans sujet ? Enfin, on peut reprocher à Descartes d’être resté prisonnier d’un cogito psychologique et d’avoir échoué dans sa description de la conscience originaire : la conscience transcendantale. Conscience psychologique et conscience transcendantale La distinction entre conscience psychologique et transcendantale s’inspire d’une tradition qui remonte à Kant et passe par Husserl, Heidegger, Sartre. L’idée essentielle consiste à refuser l’objectivation psychologique de la conscience, caractéristique de la psychologie. [...]


[...] Rêver, signifie réaliser ses désirs d’une manière détournée cependant, en les transformant et en dissimulant les affects moralement inacceptables. En effet, l’essentiel de nos désirs, comme de nos sentiment sont moralement inadmissibles, puisqu’ils s’organisent à partir de ce que Freud appelle le complexe d’Œdipe. Ainsi, l’interprétation des rêves consiste à découvrir derrière leur contenu manifeste, son contenu caché, refoulé : sa part d’immoralité, repoussée dans l’Inconscient par la censure. Le contenu manifeste est donc un déguisement du latent qui permet au désir de se réaliser tout en contournant l’obstacle de la censure. [...]


[...] Dans son texte L‘Hypothèse de l’Inconscient : Le Psychique et Le Conscient, Freud rappelle son hypothèse : le psychique ne coïncide pas avec le conscient, leurs bornes ne sont pas similaires, ce ne sont pas des synonymes. En d’autres termes, le conscient n’est qu’une part superficielle du psychisme. En outre, il souligne l’illusion dans laquelle vit le sujet. Conscient de ses besoins élémentaires, le sujet croit savoir tout ce qui se passe dans son âme : après tout, qui serait mieux placé que lui ? [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
05/01/2006
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
40 fois

Informations sur l'auteur Julie M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
Paris V,...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La conscience et la psychanalyse

«- Du point de vue de la pratique, on pense qu'il existe des maladies uniquement mentales. Il peut donc y avoir des traumatismes sans qu'il y ait nécessairement d'origine somatique et qui ne sont pas non plus des simulations.? Cepen...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2008
Le problème philosophique de l'inconscient : relation entre philosophie et inconscient

«Proposition de quelques jugements de FREUD sur les philosophes :- Emprunté aux Essais de psychanalyse, Freud décrit « en élargissant la conception de l'amour, la psychanalyse n'a rien créé...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   14 pages  |   publié en 2010
La peur de vivre

«Il est assez habituel de croire que la difficulté existentielle découlerait d'une espèce de répression sociale qui interdirait la réalisation du désir et donc l'émergence du sujet. Les humains seraient...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   28 pages  |   publié en 2009
Initiation à la Sociologie générale

«2. La « sociologie » : une science problématiqueQu'est-ce que la sociologie ? Dans la tradition philosophique, une aporie est l'embarras qu'occasionne un problème difficile, souvent insoluble. La sociologie sembl...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   27 pages  |   publié en 2011
Peut-on ne pas être soi-même ?

«Saint-Augustin disait : « L'Homme est à la fois le plus proche et le plus éloigné de lui-même ». Cette citation exprime le paradoxe suivant : Etre soi-même signifie avoir pleinement connaissance de soi, de...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2011

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014