Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La nécessité initiale
II) La nécessité dépassée
III) Des intérêts d'une nouvelle nature

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Nous vivons en société, c'est un constat permanent et universel. Or la société peut nous apparaître parfois pesante (par ses lois, etc.), au point que se présente la séduction de la vie solitaire, dont nous devinons cependant vite qu'elle est utopique. Mais est-ce seulement parce que nous aurions ainsi du mal à survivre ? La société ne comble-t-elle que nos besoins élémentaires, ou nous apporte-t-elle d'autres satisfactions que ce qui est relatif à un intérêt immédiat ? ()

Extraits

[...] Car il est peu contestable que la vie en société signifie aussi un ensemble d'obligations, et il n'est pas évident que la pression d'un tel ensemble soit justifiable par le seul gain de la survie II. La nécessité dépassée La pensée de Rousseau est ici d'un grand secours Non, comme on l'a trop souvent dit, parce que Rousseau, à l'inverse de Hobbes, concevrait l'homme de la nature comme nécessairement bon En fait, l'homme de la nature n'est ni bon ni mauvais, pour la simple raison qu'il n'est pas encore doté de conscience ni de valeurs morales Mais Rousseau propose un modèle de compréhension qui montre que l'entrée dans la société signifie, du moins en principe, beaucoup plus qu'une simple survie facilitée Dans son Contrat social, il souligne bien qu'avant la société, chacun bénéficie d'une indépendance naturelle, qui lui permet de ne pas se préoccuper de la présence des autres et de décider par lui seul de ses occupations et de son emploi du temps. [...]


[...] Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ? Introduction Nous vivons en société, c'est un constat permanent et universel. Or la société peut nous apparaître parfois pesante (par ses lois, etc.), au point que se présente la séduction de la vie solitaire, dont nous devinons cependant vite qu'elle est utopique. Mais est-ce seulement parce que nous aurions ainsi du mal à survivre ? [...]


[...] L'entrée en société a donc l'intérêt de remplacer ses seules forces par l'addition des forces de tous, et ainsi de garantir la sécurité, en même temps qu'elle permet une première organisation du travail également bénéfique. Mais il n'y a dans de telles affirmations rien encore de très original. Ce qui l'est bien davantage, c'est la façon dont Rousseau pose le problème concernant la nature de ce qui doit venir compenser la disparition de l'indépendance naturelle. Elle est remplacée, dit-il, par une liberté authentique, parce que désormais garantie par la loi. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
31/03/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
4 fois

Informations sur l'auteur Joan L. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
finance
Ecole, université
strasbourg
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les hommes ne vivent-ils en société que par interêt ?

«La relation complexe entre homme et société fut depuis toujours source de débats. Dès l'Antiquité, les premiers philosophes s'attardèrent sur la tendance des hommes à se regrouper, à s'unir. Dep...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2009
Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?

«Dissertation philosophique ayant pour sujet : "Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?". Elle met en relief le paradoxe qui réside entre cette volonté propre à chaque homme de satisfaire s...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2008
Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?

«Dissertation de philosophie ayant pour sujet : "Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?"....»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages  |   publié en 2008
Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?

«Nous vivons en société, c'est un constat permanent et universel. Or la société peut nous apparaître parfois pesante (par ses lois, etc.), au point que se présente la séduction de la vie solitaire, dont ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2010
Les hommes ne s'associent-ils que par intérêt ?

«On s'accorde souvent à reconnaître que l'homme recherche ce qu'il y a de plus avantageux pour lui, ce qu'il y a de plus favorable à son existence. En effet, l'homme essaye d'obtenir ce dont il peut tirer profit, autrement ce...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2013

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014