Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La Religion n'est qu'une illusion
II) Origine de ces illusions
III) La religion ne règle pas tous les problèmes des hommes

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Les philosophes des Lumières avaient comparé la religion à une erreur de jeunesse de l'humanité, erreur qui serait corrigée dans le futur. Pourtant la religion est toujours présente, elle occupe toujours une place importante dans nos sociétés contemporaines. Cette explication de la religion comme erreur semble ne pas être valide, c'est pourquoi des philosophes tels que Marx, Nietzsche ou Freud ont qualifié la religion d'illusion. Dans ce texte, Freud explique l'origine de la religion et son impact sur les hommes, et il justifie ce terme d'illusion. L'homme a-t-il besoin de croire et pourquoi ? D'où proviennent les illusions religieuses ?

Dans ce texte, Freud expose tout d'abord se thèse selon laquelle la religion n'est qu'une illusion. Puis il explique l'origine de ses illusions dans l'enfance. Enfin, il critique le fait que la religion ne règle pas tous les problèmes des hommes alors qu'elle se proclame source de bonheur et de réconfort pour les hommes ()

Extraits

[...] L'envie que ce père existe est la racine du besoin religieux. Mais Freud n'est pas le seul à avoir traité de la religion comme une illusion : on retrouve aussi Marx et Nietzsche. La religion est l'opium du peuple selon Marx : l'opium est un médicament anesthésiant, donc la religion, selon lui, soulage le peuple de tous ses problèmes, lui fait supporter sa vie misérable. Les hommes désirent la religion car leur vie devient plus supportable : la religion est une illusion qui donne aux hommes un moyen de supporter leurs malheurs. [...]


[...] D'où proviennent les illusions religieuses ? Dans ce texte, Freud expose tout d'abord se thèse selon laquelle la religion n'est qu'une illusion. Puis il explique l'origine de ses illusions dans l'enfance. Enfin, il critique le fait que la religion ne règle pas tous les problèmes des hommes alors qu'elle se proclame source de bonheur et de réconfort pour les hommes. Selon Freud, la religion est très dangereuse dans la quête de la vérité : elle dispose des émotions des émotions des hommes qu'elle utilise à ses envies, elle a occupé la place de la science à certaines époques et a crée la conception d'un monde harmonieux et logique, conception qui est resté de nos jours même si elle occupe une place moins importante. [...]


[...] A l'instar de Marx, on voit bien que Freud considère la religion comme une illusion qui a son explication hors d'elle-même. Mais il y a tout de même une différence entre les deux philosophes : Marx réduisait la religion à une conséquence des conditions de vie des hommes, Freud l'explique par des conditions psychologiques et voit en elle une névrose obsessionnelle de l'humanité La religion a pour lui ses origines dans l'enfance, lorsque l'appareil psychique est en train de se constituer. [...]


[...] Ensuite, adulte, l'homme n'aurait pas besoin de se cacher dans des illusions, il pourrait gérer ses désirs. En effet, la religion ne fait que cacher la réalité et voir cette réalité nous permettrait de l'affronter. C'est dans la mesure où elle répond à un désir infantile que la religion semble pour l'instant indispensable aux hommes. Ces derniers ont besoin de se sentir aimé et protégé même à l'âge adulte, d'où la création d'un univers fait d'illusions et d'un Etre suprême présent pour assurer le rôle du père qui nous a tant marqué pendant notre enfance. [...]


[...] Seulement, une fois adulte, notre père ne nous apporte plus de réconfort et on se tourne donc vers la religion. La religion ne naît donc qu'à partir des angoisses de l'homme, de ses peurs et de sa faiblesse dans un monde où il se trouve très petit. L'homme adulte qui avait placé son père comme l'être le plus puissant étant enfant, le destitue et le remplace par Dieu. L'envie d'être aimé et protégé fait croire à l'homme qu'un être divin s'occupe de lui. [...]


[...] Freud montre donc une incertitude de la religion qui a toujours été présente puisque les dogmes sont apparus en même temps que la religion. Pourtant, même si on sait que la religion est basée sur des principes fragiles et non démontrés, elle résiste et elle existe toujours. Cette existence de la religion repose, selon Freud, sur le fait que la force des religion est qu'elles sont des illusions. Les idées religieuses ne relèvent pas de la raison mais elle sont pourtant très efficace. [...]


[...] Les hommes ont besoin de savoir, et, tandis que la religion offre une réponse à tout, la science donne une réponse au comment des choses et non à leur pourquoi De plus, les théories scientifiques sont destinées à être sans cesse modifiées, alors qu'un dogme est impossible à modifier. Il y a ainsi d'un côté une vérité en construction permanente et, de l'autre, une vérité affirmée comme définitive. Le désir de savoir exige pourtant des réponses rapides, et seule la religion peut offrir cela car la science est synonyme de patience, de remises en cause. Ainsi, le problème de la science est qu'elle n'est pas capable de résoudre tous les problèmes de connaissance alors que la religion prétend les avoir résolus depuis longtemps. [...]


[...] Il faut briser les chaînes qui nous unissent avec la religion et ainsi dépasser le stade de l'enfance. Tant que les hommes n'oseront pas prendre conscience de leur puissance et qu'ils se cacheront derrière des illusions, l'humanité n'évoluera pas. Par contre, si ses illusions viennent à disparaître, alors l'humanité pourra enfin dire qu'elle a grandi, elle pourra enfin pleinement développer ses capacités, même si pour cela il faut affronter la vie. Mais il vaut mieux profiter de la vie quitte à en subir les conséquences plutôt que de vivre dans l'ignorance. [...]


[...] Cette dernière lui garantie une protection contre la nature et contre la société, c'est-à-dire contre la culture. Elle le protège de tous les dangers de la vie. L'homme adulte est comme un enfant aux proies d'angoisses et de peurs vis à vis des dangers et des difficultés de la vie réelle. La religion est alors la seule aide qu'il possède, c'est pourquoi il lui donne toute sa confiance, comme un enfant fait confiance à son père. C'est pour lui le seul moyen de vivre sans les dangers de la vie. [...]


[...] Mais, pour l'instant, la religion ne peut pas disparaître car c'est elle qui donne la morale : même les laïques se basent sur ses morales dans la vie de tous les jours. Il faudrait limiter les illusions car ceux sont ces dernières qui condamnent l'humanité à se cacher au lieu de tout affronter. Une société sans religion semble possible mais il faut d'abord que l'humanité grandisse et apprenne à utiliser et développer ses capacités à travers les sciences, la philosophie ou l'art. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
22/12/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
7 pages
Niveau
grand public
Consulté
31 fois

Informations sur l'auteur Alice G. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
Commentaires
Nicolas
11/27/11 - 22:29:02
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Freud, "Avenir d'une illusion", Extrait : explication de texte

«Dans ce texte, Freud remet en question la thèse que partagent certains philosophes, à savoir la nécessité pour l'homme de vivre dans la croyance et l'illusion religieuse.Il s'interroge sur l'origine de ce besoin ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2013
Freud, "L'Avenir d'une illusion", Section VI, La religion : commentaire

«Les philosophes des Lumières avaient comparé la religion à une erreur de jeunesse de l'humanité, erreur qui serait corrigée dans le futur. Pourtant la religion est toujours présente, elle occupe toujours une ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2010
Cours de Philosophie Bac L : Qu'est-ce que la religion ?

«[...]Distinction Religion/ScienceCroire : ce n'est pas Savoir ou connaître. Ni expérimenter, vérifier, ou critiquer. La croyance rejette toute forme de vérification par l'expérience : Dieu, par son ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages  |   publié en 2012
La religion implique-t-elle une démission de la raison ?

«Religion et raison semblent incompatibles car opposition croyance et exigence de rationalité : religion = croyance en un être ou principe surnaturel, actes de culte expriment le rapport de l'homme avec le sacré et la divinit&eacut...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2009
Sigmund Freud, "L'avenir d'une illusion, V-VI", Extrait : commentaire

«Commentaire philosophique d'un texte de Sigmund Freud tiré de "L'avenir d'une illusion, V-VI". Niveau Terminale, 2 550 mots....»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2009

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014