Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Le plaisir désintéressé s'accorde avec le bien
II) Aristote entreprend une séparation entre le bien et le plaisir
III) Remise en question de cette relation

Conclusion

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Au début du texte, Aristote compare l'ami et le flatteur. L'ami semble vouloir notre bien tandis que le flatteur veut provoquer notre plaisir. Nous pouvons définir « notre bien », ou bien intérieur, comme la joie de l'être, que donne la compagnie d'un ami. Ainsi, l'ami n'est pas là pour nous faire des louanges, mais pour être juste envers nous. Le flatteur quant à lui essaie de nous séduire par des manières doucereuses ()

Extraits

[...] Ici, le bien est ambigu car l'ami veut notre bien en restant honnête avec nous, il n'hésite pas à nous dire la vérité, même si elle n'est pas agréable à entendre. Cela conduira à notre bien, même si sur le moment, les paroles peuvent nous blesser car notre ami nous remettra dans le droit chemin Par ailleurs, le flatteur, en provoquant notre plaisir, provoque aussi un bien momentané. En effet, sur l'instant, nous sommes rayonnants, mais ce bien est éphémère, car ce n'est pas un bien profitable. [...]


[...] Le coupable ressent du plaisir en accomplissant un acte déshonorant. De là, considérons que des limites s'imposent entre le bien, le désir et le plaisir. L'homme recherche sans arrêt le bien qui contribue au bonheur. Dans la troisième partie, Aristote nous liste les verbes qui renvoient à un bien intellectuel. Pour comprendre, on peut définir ce qu'est posséder les vertus: il s'agit de posséder des qualités chez un homme honnête. Ensuite, nous savons que l'homme est un être avide de savoir. [...]


[...] Dans sa conclusion, Aristote lie également le plaisir et le bien en affirmant qu'ils sont différents. Pourtant, en réalité, le plaisir est toujours présent quand une bonne action est accomplie, c'est-à-dire, le bien d'une personne. Mais il reste indéniable que le plaisir ne se calque pas toujours sur le bien. Aristote nous fait comprendre en quoi le bien et le plaisir sont différents alors qu'au départ, on serait tenté de penser le contraire. Nous nous apercevons que l'homme, en voulant accéder au bonheur, est contraint de faire des choix et de laisser le plus souvent l'intelligence et la moralité primer sur les plaisirs. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
20/03/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
2 pages
Niveau
grand public
Consulté
63 fois

Informations sur l'auteur Yannis B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
Commentaires
Anonyme
12/23/11 - 18:38:08
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Aristote, "Éthique à Nicomaque" : commentaire d'un extrait

«Au début du texte, Aristote compare l'ami et le flatteur. L'ami semble vouloir notre bien tandis que le flatteur veut provoquer notre plaisir. Nous pouvons définir « notre bien », ou bien intérieur, comme la joie de l...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2009
Aristote, "Ethique à Nicomaque", extrait : commentaire linéaire

«Thèse : Le plaisir n'est pas un bien pour l'homme car sa recherche demeure superficielle.Aristote progresse en expliquant la différence entre le plaisir et le bien (ligne 1 à 5) et montre la possibilité de renier la...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2009
Les régimes politiques

«La notion de régime politique risque d'engendrer des confusions car elle est employée en science politique mais aussi en droit constitutionnel. Or, elle ne vise pas la même chose.- Le système institutionnel : En...»

Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   82 pages   |   publié en 2012
Les auteurs et termes importants en Culture Générale (prépa ECE/ECS/ECT)

«CatégorieChez Aristote, puis chez Kant, les catégories sont des concepts généraux qui servent de cadre à toute pensée et qui permettent d'organiser la connaissance....»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   70 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
Modes opératoires avec analyse des risques (travaux publics et bâtiment)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Étude de cas  |   fr  |   .pdf  |   64 pages   |   publié en 2012
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
L'homme dans la philosophie grecque
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   35 pages   |   publié en 2006
Y a-t-il une nature humaine ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2006
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages   |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014