Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) La politique linguistique et éducative du pays et les conceptions théoriques qui la sous-tend

A. Historique
B. L'enseignement des langues en Nouvelle Calédonie
1. Langues véhiculaire et vernaculaires
2. Enseignement facultatif des langues d'origine pour plus de communication et d'expression
3. L'école pour un bilinguisme additif

C. L'intérêt pour l'enfant d'être initié à une autre langue
1. Profiter de la flexibilité des jeunes enfants
2. Des programmes scolaires adaptés
3. Les politiques d'enseignement et le plan EILM

II) Dans quelles mesures l'enseignement des langues et des cultures océaniennes peut-il servir les objectifs généraux de l'école primaire (parler, lire, écrire, compter, vivre ensemble...) ?

A. Pour les enfants d'origine océanienne
1. Cet enseignement participe à la formation intellectuelle (activités menées dans une langue qui a du sens pour lui)
2. Cet enseignement permet une acquisition harmonieuse de la langue seconde
3. Cet enseignement permet la double valorisation qui assure une bonne maîtrise du français

B. Pour les enfants d'origine européenne
1. Cet enseignement permet de construire un citoyen car il favorise la compréhension entre les groupes : c'est le "vivre ensemble"
2. Cet enseignement permet une acquisition plus facile de la langue imposée (l'anglais)
3. Cet enseignement permet de doter l'enfant de notions plus élargies

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Dossier sur l'enseignement des langues océaniennes à l'école primaire. La Nouvelle Calédonie est un territoire de plurilinguisme. En effet, plusieurs langues s'y côtoient quotidiennement. La langue maternelle n'est ainsi pas la même pour chaque individu. L'école a donc pour but de réunir les différents groupes sous une langue de communication, ici le français. Se pose alors le problème de la perception de cet apprentissage par les locuteurs d'une langue d'origine différente.

Extraits

[...] En effet, plusieurs langues s’y côtoient quotidiennement. La langue maternelle n’est ainsi pas la même pour chaque individu. L’école a donc pour but de réunir les différents groupes sous une langue de communication, ici le français. Se pose alors le problème de la perception de cet apprentissage par les locuteurs d’une langue d’origine différente. Des programmes spécifiques à la situations du pays ont donc été mis en place, afin que cet enseignement soit perçu comme une chance de bilinguisme et d’accroissement des facultés, et non comme un refus de l’identité de l’étranger Suite à cela, deux questions s’expose à nous, que nous allons traiter dans ce dossier. [...]


[...] Le résultat de ces expériences est la suivante. Il s’avère que l’enseignement des langues kanakes n’entraîne aucun effet négatif sur les compétences des enfants en français. Que des effets positifs sur les comportements de ces enfants ont été observés ainsi que sur leurs compétences en français. Les familles se sentent beaucoup plus concernées et intéressées par la scolarisation de leur enfant et ont une meilleure opinion de leur langue qu’ils dévalorisaient auparavant. La sensibilisation à une langue étrangère comme les langues vernaculaires n’est pas que positive du point de vue linguistique, mais aussi du point de vue culturel. [...]


[...] La diffusion d’une grande langue de communication et de culture et de savoirs scientifiques transculturels est nécessaire à la construction d’une société moderne. Cet enseignement permet une acquisition harmonieuse de la langue seconde En effet, suite à nos recherches, nous avons découvert une théorie de James Cumins qui nous dit que s’il parle bien sa langue maternelle, l’enfant va mieux parler une seconde langue. Il veut dire par là que lors de l’acquisition de sa langue d’origine, l’enfant met en place des compétences langagières qui se doivent d’être solides car elles sont transférables et utiles lors de l’apprentissage et du développement d’une langue seconde. [...]


[...] Le fait d’utiliser la langue maternelle de l’enfant pour ses premiers pas à l’école, va faciliter sa prise de parole dans ce nouvel univers qui ne sera plus complètement étranger pour lui. Il prendra ainsi de l’assurance à l’oral, ce qui lui permettra de se construire un statut d’énonciateur qui se prolongera d’instinct dans la langue seconde. Il s’agit donc de lui faire acquérir de l’aisance pour plus de communication oral, ce qui est un objectif fondamental pour l’acquisition ultérieure de compétences métalinguistiques qui sont essentielles dans le transfert vers la lecture et l’écriture en primaire. [...]


[...] Nous pouvons attribuer cette diversité de situations à la spécificité du statut de l’enseignement des langues régionales. La souplesse et le caractère ouvert des textes permettent toutes les situations, toutes les interprétations. Les textes sont ainsi appliqués de façons différentes. A moitié, un peu, pas du tout, selon la détermination et la motivation des maîtres, des directions d’enseignement mais aussi des autorités administratives, politiques, qu’elles soient provinciales ou territoriales. Spécifié par les textes, prévus à l’emploi du temps, l’enseignement des langues kanak est ainsi pratiquement inexistant dans les faits. [...]


[...] Ensuite, nous développerons une deuxième partie où nous analyserons comment l’enseignement des langues et des cultures océaniennes peut servir les objectifs généraux de l’école primaire. Pour cela nous allons après un bref historique étudier l’enseignement des langues en Nouvelle Calédonie, puis l’intérêt que cela représente pour les enfants initiés. Ensuite nous verrons en quoi cet enseignement permet aux élèves une meilleure réussite scolaire, selon qu’ils soient d’origine océanienne ou non. I. Première question Vous dégagerez la politique linguistique et éducative du pays et les conceptions théoriques qui la sous-tend 1. [...]


[...] Cet enseignement permet de doter l'enfant de notions plus élargies A l'école primaire, un des objectifs consiste à créer des bases pour des futurs apprentissages linguistiques. Ce procédé d'enseignement des langues océaniennes, permet cela tout en inculquant une culture à laquelle l'élève sera sans arrêt confronté si l'on prend en compte le territoire qu'il habite. Cela contribue également à faire découvrir aux élèves l'altérité et la diversité linguistique et culturelle qui peut exister, de faire en quelque sorte de la prévention contre l'ethnocentrisme. Les élèves découvrent que l'on parle différentes langues dans leur environnement comme sur le territoire qu'ils habitent. [...]


[...] Ensuite l'enseignements des langues océaniennes dans les écoles primaires va contribuer à familiariser l'oreille des élèves suivant cet apprentissage à des réalités phonologiques et accentuelles d'une langue nouvelle. C'est effectivement à cet âge où l'enfant est très flexible qu'il faut inculquer ces notions. On sait désormais que cet apprentissage des langues étrangères ne nuit pas à la maîtrise du français mais contribue au contraire à mieux comprendre sa propre langue à travers la particularité et les similitudes observées dans d’autres langues. [...]


[...] Cet enseignement permet une acquisition plus facile de la langue imposée (l’anglais) L’anglais est la langue imposée lors de la scolarité de chaque élève. Mais cette décision et l’enseignement qui en résulte ne suffit pas à faire de ces enfants des bilingues. D’autres critères rentrent en compte comme les conditions d’apprentissage, les motivations qui en résultent, l’âge des élèves. Hors nous savons suite à de nombreuses recherches qu’un enfant sera plus apte a apprendre l’anglais en troisième langue qu’en deuxième langue, cet apprentissage ce faisant en plus de manière assez tardive. [...]


[...] Les enfants kanaks sont parfois élevés en tribu, ils baignent donc dans leur langue maternelle et ne sont pas sensibilisés à la langue française. Et même lorsqu’ils n’ont pas grandi en tribu c’est la langue maternelle qui est utilisée par l’ensemble de la famille afin de communiquer. La question de l’enseignement du langage à l’école est donc assez complexe compte tenu des diversités linguistiques des individus habitant en Nouvelle Calédonie. L’apprentissage du langage est au cœur des préoccupations à l’école primaire. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
29/04/2008
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
10 pages
Niveau
grand public
Consulté
4 fois

Informations sur l'auteur Florence S. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
L'enseignement des langues océaniennes à l'école primaire

«Dossier sur l'enseignement des langues océaniennes à l'école primaire. La Nouvelle Calédonie est un territoire de plurilinguisme. En effet, plusieurs langues s'y côtoient quotidiennement. La langue maternelle n'est a...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages  |   publié en 2008
Enjeux de la France contemporaine et de l'Union européenne

«Un territoire est un espace appropié par une société, limité par des frontières et géré par unpouvoir politique. Le territoire français métropolitain a la forme d'un hexagone, deve...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   214 pages  |   publié en 2012
Guzzo Euzébio, Guide du fléchiverbiste

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   396 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014