Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Le texte

II) Une étude préliminaire

A. Analyse du sujet
B. Les pièges à éviter
C. La problématique
D. Utiliser ses connaissances

III) Corrigé

Introduction

ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Si certains théoriciens considèrent que les premières religions ont eu pour fonction de lier les individus en transposant dans une sphère sacrée des exigences qui étaient celles de leur groupe social, Durkheim, au début de ce texte, commence par inverser la relation : pour le sociologue, c'est bien la société qui prend une allure de "divin", tant elle apparaît supérieure à ses membres, et à ce titre capable d'en exiger certains comportements impliquant autant de sacrifices. Cela suppose que la société possède une "nature" indépendante de celle de ses membres, et que ses buts ne peuvent être atteints que grâce à la collaboration de ces derniers. D'où les contraintes qu'elle exerce sur eux - mais qui ont au moins l'avantage de bonifier leurs comportements (...)

Extraits

[...] Freud, lorsqu'il décrit le complexe d'Oedipe, souligne de son côté qu'il est le moment d'une seconde naissance, venant s'ajouter à la naissance biologique : le stade de la libido qui inscrit précisément la prohibition de l'inceste dans le sujet individuel correspond ainsi à sa naissance au social et à ses règles. Conclusion Derrière son aspect assez général, cet extrait de Durkheim est plus précis qu'il ne semble au premier abord : il permet de repérer finalement comment la société, pour exister, doit nécessairement frustrer l'individu relativement à son premier désir. Cette inscription d'une première règle conditionne l'apparition de toutes les autres exigences émanant de la société. On peut constater, avec Freud, qu'aucune organisation sociale n'est donc apte à satisfaire totalement l'homme. [...]


[...] Un dieu, en effet, c'est d'abord un être que l'homme se représente, par certains côtés, comme supérieur à soi-même et dont il croit dépendre. [ . ] Or, la société, elle aussi, entretient en nous la sensation d'une perpétuelle dépendance. Parce qu'elle a une nature qui lui est propre, différente de notre nature d'individu, elle poursuit des fins qui lui sont également spéciales : mais, comme elle ne peut les atteindre que par notre intermédiaire, elle réclame impérieusement notre concours. [...]


[...] L'insistance du texte sur les sacrifices consentis par l'individu n'implique pas de point de vue critique : de tels sacrifices sont nécessaires à la vie sociale Les pièges à éviter Ne pas faire de ce texte un réquisitoire contre les sacrifices demandés par la société : puisque l'homme doit vivre en société, il est nécessaire qu'ils soient accomplis, et il n'y a pas à les déplorer. Ne pas négliger l'idée que la société a une nature propre ; elle est essentielle à l'argumentation de Durkheim. Ne pas oublier ce que ce texte implique quant au caractère initial de l'individu : si la société est nécessaire à sa vie, c'est bien qu'il doit modifier ce que ses penchants ou instincts ont d'abord d'égoïste La problématique La vie en société nous oblige à certaines conduites qui peuvent nous paraître pénibles. [...]


[...] Celle-ci autorisait chacun à user de son temps comme il l'entendait, sans avoir de comptes à rendre à qui que ce soit. Par contre, elle pouvait évidemment, puisqu'il ne pouvait compter que ses propres forces en l'absence de toute collaboration, lui faire courir de graves dangers du point de vue de sa survie la plus élémentaire. Il apparaît ainsi que l'indépendance - tant pis si nous en avons la nostalgie - n'est pas toujours bénéfique, et que sa perte n'est peut-être pas aussi grave qu'elle semblait au premier abord. [...]


[...] De ce point de vue, la société dépend des hommes qui la composent puisque, indépendamment d'eux et de leur action, elle ne peut rien faire et n'existe plus. Pour réaliser ses buts, il lui est donc nécessaire d'obtenir une obéissance suffisante, et le vocabulaire utilisé par Durkheim implique que la contrainte qu'elle exerce n'est pas mince : il est question de réclamer impérieusement exiger de serviteurs de toutes sortes de gênes, de privations et de sacrifices obligation et de soumission LES CONTRAINTES SOCIALES Il n'est en effet pas nécessaire de procéder à une longue réflexion pour constater que notre vie quotidienne est traversée inlassablement par des exigences et des contraintes d'origine sociale. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
22/06/2009
Langue
français
Format
pdf
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
17 fois

Informations sur l'auteur Thomas M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Cours de Philosophie politique : de Descartes à Marx

«Actuellement, le libéralisme politique semble triomphant. Il naît avec les grandes revendications de libertés, et tire son fondement de l'ordre économique. L'idée est que l'ordre social se crée de lui-même et génère ses propres organes de régulati...»

Littérature et Arts   |  Philosophie politique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   46 pages   |   publié en 2009
Philosophie politique générale : rationalisme, empirisme, coeur et raison

«Actuellement, le libéralisme politique semble triomphant. Il naît avec les grandes revendications de libertés, et tire son fondement sur l'ordre économique. L'idée est que l'ordre social se crée de lui-même et génère ses propres organes de régulat...»

Littérature et Arts   |  Philosophie politique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   42 pages   |   publié en 2009
Emile Durkheim et son apport à la sociologie

«TD de sociologie consacré à Emile Durkheim et son apport à la sociologie....»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   17 pages   |   publié en 2007
La place et le rôle du religieux dans les sociétés

«Etude des rapports entre le religieux et la religion. Argumentation de la question suivante : "Le religieux est-il un concept révélateur du fonctionnement des sociétés ?". Il s'agit de voir d'abord comment et pourquoi la r...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   11 pages   |   publié en 2008
Introduction à l'analyse politique

«Cours traitant les grands phénomènes politiques : le pouvoir et l'Etat, les régimes (autoritaire, totalitaire et démocratique), les acteurs (partis politiques, groupes de pression, professionnels de la politique, médias et opinion publique) et l'acti...»

Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   65 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
Modes opératoires avec analyse des risques (travaux publics et bâtiment)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Étude de cas  |   fr  |   .pdf  |   64 pages   |   publié en 2012
Y a-t-il une nature humaine ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2006
Rousseau : "Discours sur les sciences et les arts"
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   13 pages   |   publié en 2007
Projet pédagogique : séjour pour enfants dans un camp d'animation à la montagne
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2009
Virgile : fiche biographique
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014
Tite-Live : fiche biographique
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014