Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'esprit est plus aisé à connaître que corps
II) Une inspection de l'esprit
III) Théorie intellectualiste de la perception, Kant
IV) Les objections de Malebranche et de Leibniz
V) Objection d'Husserl
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Nous allons étudier un passage des Méditations, l'analyse du morceau de cire.
Nous allons montrer avec le philosophe que l'esprit est plus aisé à connaitre que le corps.

Nous analyserons la progression de la réflexion du philosophe cartésien, nous comprendrons ainsi que ce qui nous permet d'affirmer que la cire une fois fondue est toujours la même cire, n'est pas la perception, l'imagination, mais une inspection de l'esprit ()

Extraits

[...] Toutes les facultés en découlent nécessairement. A partir de l’entendement, Leibniz en déduit les facultés secondaires, l’imagination Il y a réfutation de l’idéalisme dans la critique de la raison pure, contre la deuxième méditation; on ne peux démontrer le moi en doutant du monde extérieur. La démarche cartésienne est impossible. La conscience de soi implique la conscience de quelque chose. La conscience de moi-même implique la conscience du monde extérieur. Toute connaissance du moi a lieu dans le temps; Toute conscience de soi est temporel, la notion de temps est tiré de la conscience du moi pour Descartes. [...]


[...] La méthode, le concept de la chose impliquent qu’on aille de l’essence à l’existence, à l’existence de la chose. Sauf le cas particulier du moi, son existence est posée avant son essence, sauf pour le cogito; En fait, les deux sont données simultanément. C’est plutôt une commodité de l’analyse. les objections de Malebranche et de Leibniz L’essence du moi ne serait pas correctement démontrée. Nous ne connaissons pas le moi; Si le moi faisait l’objet d’une connaissance claire et distincte, on pourrait connaitre les objets par lui. C’est faux. On ne prouve pas les nécessités des choses. [...]


[...] La position du monde extérieur suppose un sujet pensant pour le poser. L’extérieur du monde est l’évidence dérivée de la première. Par opposition à Descartes, il pense que la réalité extérieure ne peut être mise en doute. On ne peut pas la suspendre. Toute conscience est conscience de quelque chose, je pose un objet à ma conscience, il est impossible de supprimer le contenu de ma représentation. Il y a toujours un objet qui est posé dans la conscience, une intentionnalité. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
03/03/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur (étudiant)

Niveau
Grand public
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Descartes, "Méditations métaphysiques" : analyse détaillée de l'oeuvre

«Le but de la philosophie et de la science est la Vérité. Descartes formule un espoir, nouveau en ce début de XVIIème siècle, espoir qui trouve encore écho à notre époque : l'espoir en une scienc...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages  |   publié en 2011
Les deux premières méditations métaphysiques de Descartes

«Commentaire de lecture sur les deux premières médiations de Descartes (relativement, des choses que l'on peut révoquer en doute et de la nature de l'esprit humain, et qu'il est plus aisé à connaître que le corps). Un document présenté au format Word ...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2007
René Descartes, "Les méditations", "Le morceau de cire"

«Nous allons étudier un passage des Méditations, l'analyse du morceau de cire.Nous allons montrer avec le philosophe que l'esprit est plus aisé à connaitre que le corps.Nous analyserons la progres...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2010
Descartes, "Les méditations métaphysiques", méditations 1 et 2 : commentaire

«"Métaphysique" est un terme créé par Aristote qui désigne le savoir et la science de l'être en tant qu'être mobile.Descartes a choisi la méthode analytique car elle est faite pour être enseig...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages  |   publié en 2009
Descartes, "Méditations métaphysiques" : fiche de lecture

«Ces méditations sont un cheminement philosophique censé durer une semaine (une méditation par jour), dans lequel Descartes nous fait part de son expérience dans la quête de la vérité - à nous de ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages  |   publié en 2011

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
PPP thème comptable
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   21 pages  |   publié en 2007
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014