Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Qu'est-ce que la philosophie ?
II) Les idées de l'art
III) Création et résistance
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Les idées des philosophes, ce sont les concepts et seuls les philosophes créent des concepts. Un concept n'est pas une affaire de vérité ou de fausseté mais une affaire de sens, et c'est pourquoi il est inséparable d'un problème. « Tout concept renvoie à un problème, à des problèmes sans lesquels il n'aurait pas de sens ». Prenons un exemple. Platon crée un concept, le concept d'Idée, pour le moins énigmatique à nos yeux tant le mot n'a pas chez Platon le sens que nous lui conférons ()

Extraits

[...] S’agissant des idées de cinéma, Deleuze, qui est avec Merleau-Ponty et le philosophe américain Stanley Cavell un des rares philosophes à s’être sérieusement intéressé au septième art, donne un très bel exemple. Minnelli, il il me semble, une idée extraordinaire sur le rêve. Elle est très simple, on peut dire et elle est engagée dans tout un processus cinématographique qui est l’œuvre de Minnelli, et la grande idée de Minnelli sur le rêve, il me semble, c’est que le rêve concerne avant tout, ceux qui ne rêvent pas ; le rêve de ceux qui rêvent concerne ceux qui ne rêvent pas, et pourquoi cela les concerne ? [...]


[...] Platon crée un concept, le concept d’Idée, pour le moins énigmatique à nos yeux tant le mot n’a pas chez Platon le sens que nous lui conférons. Mais, concrètement, qu’est-ce qu’une Idée pour Platon ? C’est, répond Gilles Deleuze, une chose qui ne serait que ce qu’elle est. Par exemple une mère qui ne serait que mère et non épouse ou fille, comme la Vierge Marie dans notre culture catholique. L’Idée, c’est la chose qui est purement elle-même. Ainsi, seule la justice, l’Idée de justice, est juste puisque, seule, elle n’est pas autre chose que juste. [...]


[...] Gilles Deleuze répond : Créer, c’est résister». Création et résistance Créer, c’est résister Si toute création, qu’elle soit création de concepts, de fonctions, de percepts ou d’affects, est un acte de résistance, la question se pose évidemment de savoir à quoi il s’agit de résister. On sait que la recherche scientifique est sans cesse prise dans l’urgence de programmes à court terme, dépendante de capitaux investis en fonction d’attentes pressantes, et qu’elle y résiste comme elle le peut, tâchant de préserver tant son autonomie que le rythme propre de son progrès. [...]


[...] Pour Deleuze, il est ridicule de faire de la philosophie un art de la réflexion ayant le privilège de la pensée, comme si la science ne pensait pas, comme si l’art ne pensait pas. Personne n’a besoin de philosophie pour réfléchir sur quoi que ce soit : on croit donner beaucoup à la philosophie en en faisant l’art de la réflexion, mais on lui retire tout, car les mathématiciens comme tels n’ont jamais attendu les philosophes pour réfléchir sur les mathématiques, ni les artistes sur la peinture ou la musique ; dire qu’il deviennent alors philosophes est une mauvaise plaisanterie, tant leurs réflexion appartient à leur création respective. [...]


[...] Mais on peut aussi éprouver cette honte au quotidien, devant l’étalage permanent de bêtise et de vulgarité auquel le commun des mortels se croit autorisé. L’art contre la vulgarité La philosophie et l’art résistent au double sens du rempart et de la protestation. Une œuvre d’art est une protestation et un rempart contre la vulgarité ; un concept philosophique est une protestation et un rempart contre la bêtise. Une protestation ou un défi, on le comprend sans peine. Mais au vu de leur audience réelle, en quoi l’art et la philosophie peuvent- il constituer des remparts efficaces ? [...]


[...] Deleuze répond qu’il leur suffit d’exister. Savoir que l’a philosophie existe nous retient de nous laisser aller à notre propre bêtise, savoir que l’art existe nous dégoûte de notre propre vulgarité. Le monde ne serait pas ce qu’il est sans l’art et la philosophie, parce que la bêtise et la vulgarité s’y déchaîneraient sans rencontrer la moindre limite. L’art libère une puissance de vie C’est se méprendre tout à fait sur l’art mais la remarque vaudrait pour la philosophie et la science qu’y voir un moyen de communication entre les hommes. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
13/07/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Charlotte R. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
histoire...
Ecole, université
Sorbonne
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Deleuze ou l'art comme résistance

«Les idées des philosophes, ce sont les concepts et seuls les philosophes créent des concepts. Un concept n'est pas une affaire de vérité ou de fausseté mais une affaire de sens, et c'est pourquoi il est insép...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2010
Le philosophe est-il nécessairement un homme de son temps ?

«Une considération historique du développement de la philosophie montre que lephilosophe est, comme tout autre individu, < fils de son temps, (cf. Hegel). Toutephilosophie, en effet, peut être définie comme la ph...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2010
Les principales citations philosophiques

«Ce document classe par thème les principales citations philosophiques. Le bonheur, le désir, l'imaginaire, la Justice, le temps... sont traités....»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   100 pages  |   publié en 2007
L'art, le beau et le sens

«L'oeuvre d'art ne serait-elle que ce que le temps a sanctifié par l'ancienneté ?L'histoire par des couches de temps, de regards, de commentaires, rendrait-elle les oeuvres plus impérieuses et plus émouvantes ?...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   92 pages  |   publié en 2011
Le problème philosophique de l'inconscient : relation entre philosophie et inconscient

«Proposition de quelques jugements de FREUD sur les philosophes :- Emprunté aux Essais de psychanalyse, Freud décrit « en élargissant la conception de l'amour, la psychanalyse n'a rien créé...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   14 pages  |   publié en 2010

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014