Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Connaissance et conscience
II) Quelles connaissances ?
III) La connaissance comme désir humain

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Il faut être capable d'identifier ses attentes, ses envies, le type de vie que l'on veut mener, pour connaître le bonheur. « Sans connaissance de soi, il n'y a pas de bonheur » Krishnamurti. C'est par l'expérience, et une attention envers soi que l'on constate ce qu'il nous faut, ou au contraire, ce qui nous est néfaste.

Ainsi la connaissance de soi est une condition nécessaire au bonheur : on ne peut pas rechercher le bonheur si on n'en a pas de représentation ou d'envie. Il faut déterminer l'objet de la recherche, et comme le bonheur est propre à chacun, puisque c'est une sensation, il est fondamental de formuler notre attente. Cependant ce n'est pas une condition suffisante : ce n'est pas parce que je sais ce que je veux que je l'obtiens. D'ailleurs il ne faut pas aller confondre le bonheur et le plaisir : le plaisir étant un affect positif de courte durée, qui peut venir de la satisfaction d'un désir. Mais une succession de plaisirs ne fait pas le bonheur. Au delà d'un état de joie, le bonheur implique un état d'harmonie avec le monde environnant ()

Extraits

[...] Cette conscience de soi vient donc plus aisément face à autrui : devant autrui on imagine la vision qu'a l'autre de soi, cela revient à ce que Sartre écrit : j’ai besoin d’autrui pour saisir à plein toutes les structures de mon être, le Pour-soi renvoie au pour autrui. Ainsi la connaissance d'autrui facilite le travail sur soi. Si un inconnu me reprend sur mon comportement, je me vexe et n'écoute pas. S’il s'agit de mon meilleur ami ou d'un membre de ma famille, quelqu'un que je connais bien, leurs paroles me permettent de me remettre en question. Être en harmonie avec l'univers social passe par la connaissance d'autrui. [...]


[...] Les limites de ces sciences pour la quête du bonheur est évidente : elles sont d'abord incomplètes puisqu’elles ne répondent pas à tous les interrogations humaines. Le monde est donc loin d'être totalement à la portée de l'homme qui ne parvient pas à le saisir totalement via les sciences. De nouveau les sciences exactes ne sont conditions ni nécessaires ni suffisantes. Elles peuvent favoriser l'état de bonheur des personnes à qui ce type de vision des choses correspond ou intéresse, mais l'harmonie qu'elles offrent avec le monde est partielle. Les sciences inexactes Si elles sont inexactes, ces sciences ont l'avantage d'être humaines. [...]


[...] La connaissance et conscience. La conscience de soi et conscience d'autrui La connaissance de soi Il faut être capable d'identifier ses attentes, ses envies, le type de vie que l'on veut mener, pour connaître le bonheur. Sans connaissance de soi, il n'y a pas de bonheur Krishnamurti. C'est par l'expérience, et une attention envers soi que l'on constate ce qu'il nous faut, ou au contraire, ce qui nous est néfaste. Ainsi la connaissance de soi est une condition nécessaire au bonheur : on ne peut pas rechercher le bonheur si on n'en a pas de représentation ou d'envie. [...]


[...] Effectivement, pour vivre le bonheur, encore faut il avoir conscience qu'on est dans le bonheur, sinon le vivre sans s'en apercevoir est en fait passer à côté. Ainsi reconnaître le bonheur c'est le vivre, le trouver un peu partout là où il est pour en faire une unité durable dans le temps. Sans doute ici la (re)connaissance de mon bonheur est elle une condition nécessaire à ce dernier. La conscience du bonheur : sa fin ? La prise de conscience est une prise de recul. [...]


[...] Aussi l'homme n'achève jamais sa quête de savoir, parce qu'il y a trop de choses à apprendre pour le temps fini d'une vie, parce que les connaissances demande un entretient sans lequel elles se perdent. Le risque de l'insatiabilité de la connaissance est lié au danger de la démesure. L'homme peut se perdre dans un soif insatiable de connaissance, et souffrir de frustration en se croyant capable de réaliser l'impossible. En ce sens, la connaissance est un danger pour le bonheur, non pas en elle même, mais dans le rapport que l'homme instaure avec elle. [...]


[...] Le meilleur exemple littéraire est sans doute Odette de Crecy qui voit Swann comme un érudit et qui demande qu'il partage son savoir. Odette s'imagine que tous les grands peintres sont inspirés par d'une vie tragique ou d'amours déçus. Le savoir de Swann la désintéresse et la déçoit parce qu'il ne correspond pas à ses attentes. C'est le problème de tout désir, étant issu de l'imagination du sujet, et calqué sur le réel. La différence entre le réel imaginé et le réel provoque la déception. Ceci arrive aisément avec la connaissance. [...]


[...] On ne contrôle pas nos désirs, il faut donc faire avec, nous ressentons le besoin de nous enrichir et c'est pour cela qu'il nous faut utiliser la connaissance en tant que force pour ne pas subir ce désir mais l'utiliser. C'est ainsi que la connaissance peut nous mener au bonheur. Comme on aura pu le voir au long de ce travail, la connaissance quelle qu'elle soit n'est jamais une condition suffisante au bonheur. Si la connaissance de soi est nécessaire, toute autre connaissance peut favoriser le bonheur à condition que l'homme agisse de telle sorte que ces connaissances soient bénéfiques, car on l'a vu, c'est dans le rapport qu'entretient l'homme à la connaissance que le bonheur se joue. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
22/03/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Margaud M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les définitions clés du programme de Philosophie

«Absolu : Se dit d'une chose qui ne dépend de rien d'autre que d'elle-même ; Qui est sans limites, ni restrictions. S'oppose à relatif.Qui possède en soi sa propre raison d'être, indépendamment de toutes c...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   69 pages   |   publié en 2010
Le désir en philosophie

«Cours de philosophie sur la notion de désir. En quoi le désir fait-il problème ? Essentiellement parce que sa nature est contradictoire : il est certes le sentiment d'un manque (je ne désire, semble-t-il, que ce que je ne possède pas). Pourtant le dé...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   36 pages   |   publié en 2007
Epicure, "Lettre à Ménécée" : la philosophie à tous les âges

«Pour beaucoup, la philosophie est une discipline théorique, purement spéculative, qui se complaît dans des discours abstraits, et on ne voit pas bien en quoi elle pourrait concerner notre existence la plus quotidienne. Mais c'est ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
Peut-on ignorer son bonheur ?

«Nous verrons dans un premier temps que l'ignorance de son bonheur est non seulement une capacité, mais en plus semble être une fatalité. Puis nous essaierons de montrer en quoi l'ignorance, en toute conscience, de son bonheur semb...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   15 pages   |   publié en 2006
Pourquoi des philosophes ?

«Analyse très détaillée du sujet de dissertation philosophique en titre. Analyse constituant un document idéal pour les terminales ainsi que pour les étudiants puisque la dissertation est entièrement rédigée (introduction, développement, transitions, ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2006

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages   |   publié en 2009
Modes opératoires avec analyse des risques (travaux publics et bâtiment)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Étude de cas  |   fr  |   .pdf  |   64 pages   |   publié en 2012
Y a-t-il une nature humaine ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2006
Rousseau : "Discours sur les sciences et les arts"
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   13 pages   |   publié en 2007
Projet pédagogique : séjour pour enfants dans un camp d'animation à la montagne
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2009
Virgile : fiche biographique
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2014
Tite-Live : fiche biographique
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2014