Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Portrait de la vérité
II) La vérité est différente pour chacun d'entre nous
III) Légitimité de la vérité

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Il n'est pas rare d'entendre, lors d'une discussion, l'expression « A chacun sa vérité » pour faire prévaloir les différences de point de vue. Cette formule serait même prononcée par défi vis-à-vis d'autrui, pour se singulariser. Ce qui signifierait par là que la vérité est de l'ordre des propriétés personnelles de chacun. On aurait sa vérité, comme on a ses goûts personnels.
La conscience commune, qui pense de la sorte, s'oppose à la philosophie.
En effet la pensée philosophique semble se contraster sans conciliation possible avec le subjectivisme incarné par une formule "à chacun sa vérité".
Si toute vérité est susceptible de se réduire au point de vue de chacun, qu'en est-il du sens même de la philosophie qui se définit par la recherche de la vérité, une même vérité autour de laquelle tous les esprits en droit et en fait, seraient susceptibles de s'accorder ? Serait-il possible d'accorder une vérité hypothétique que chacun revendique de manière confuse, avec la fin de vérité universelle que la philosophie se fixe au risque de se perdre elle-même si cette fin n'est pas comprise par les hommes auxquels elle s'adresse ? La vérité dépendrait-elle de nous ? Dans quelle mesure la proposition "à chacun sa vérité" est-elle pertinente ?
Peut-on dire « à chacun sa vérité »?

1ère partie : Portrait de la vérité

La vérité, définie par veritas est adequatio rei et intellectus, est l'accord entre le jugement qui affirme telle ou telle chose et la réalité qui est ou n'est pas telle que nous le déclarons. La vérité est quelque chose qui se recherche, et la démarche philosophique s'est souvent confondue, depuis Platon, avec cette quête de la vérité. La vérité se définit par sa permanence et son universalité et ne saurait se confondre avec la diversité et la variabilité des opinions humaines. ()

Extraits

[...] Conclusion : Il n’existe donc pas autant de vérités que d’individus. L’expression a chacun sa vérité est donc pertinente lorsque chacun peut se justifier à l’aide d’un des trois critères de la vérité. Les faiblesses de la sophistique ne mettent pas fin au rêve d'une vérité se réduisant à chacun comme en témoigne la tentation de vouloir penser par soi-même. Mais ces vérités doivent, afin d’être nommées ainsi, impérativement vérifier au moins un des critères qui définissent à eux trois la vérité universelle. [...]


[...] Ce relativisme humaniste postulait avec Protagoras que l'homme est la mesure de toutes choses et que sur un même problème il était légitime d'énoncer une thèse aussi bien que sa contradictoire. Il y aurait donc autant de vérités que d’individus. Ce faisant, la sophistique confond l'être et les apparences, le vrai et le vraisemblable, l'opinion contradictoire, subjective, relative, contingente et indéterminées avec l’idée objective et dont la dimension universaliste et impersonnelle fait tout le sens. Si toutes les opinions les plus contradictoires se valent, pourquoi en effet en discute-t-on ? [...]


[...] Cette formule entend signifier que chacun est libre d'avoir sa philosophie, le problème ne fait que rebondir davantage: ce serait, dans cette perspective, placer la philosophie sur le terrain de la simple opinion. Hypothèse d'autant plus absurde qu'elle va à l'encontre de la tache que la philosophie se propose depuis Platon. Mais à quelles conditions la vérité est-elle accessible ? Quels obstacles la pensée doit-elle surmonter pour l'atteindre ? Est-elle même accessible ? La vérité étant quelque chose qui s'énonce, quels sont alors les critères qui rendent cette énonciation recevable ? Qu'est-ce qui fonde l'objectivité d'un jugement vrai ? [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/10/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
2 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Tiphaine P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La formule "A chacun sa vérité" pose-t-elle problème ?

«Dissertation de Philosophie répondant à la question : "La formule "A chacun sa vérité" pose-t-elle problème ?". Peut-on dire que chacun a ses propres vérités ? Quels problèmes cela amène-...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2007
A chacun sa vérité

«Il n'est pas rare d'entendre, lors d'une discussion, l'expression « A chacun sa vérité » pour faire prévaloir les différences de point de vue. Cette formule serait même prononcée par défi vi...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2011
La vérité - sciences et philosophie, les approches de Descartes, Newton et Claude Bernard

«Cours portant sur la vérité. Étude de la vérité scientifique, des sciences, de l'observation avec les notions de Descartes, Newton et de Claude Bernard. Commentaires sur les sciences et la philosophie et un exemple de dissertation : Pour bien connaî...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   20 pages  |   publié en 2007
Le langage est-il un obstacle à la recherche de la vérité ?

«Dissertation de philosophie traitant du langage et tentant de répondre à la question suivante : Le langage est-il un obstacle à la recherche de la vérité ? Cette dissertation est le fruit d'un bac blanc et a fait l'objet d'une bonne critique. Elle co...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2007
Labuche Laurent, A-ha, la vérité sur un groupe de légende

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   176 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en philosophie

Derniers docs en philosophie

Méthodologie de l'étude de dossier du concours d'HEC/ESCP
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Suis-je libre de penser ce que je veux ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Doit-on toujours dire la vérité ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2009
Bilan de formation BAFD (Brevet d'aptitude aux fonctions de directeurs)
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   13 pages  |   publié en 2009
Pourquoi supposer l'âme comme distincte du corps ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2014
Faut-il chercher à tout démontrer ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Un homme paisible - Henri Michaux
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
L'opinion est-elle aussi une connaissance ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Est-il possible de se mentir à soi-même ?
Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014