Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Rappels des faits historiques

II) Désintérêts et complexité du traitement médiatique dans le génocide rwandais

A. Un traitement médiatique complexe
B. Un génocide et une absence images
C. Un véritable désintérêt médiatique
D. Ce que savait la France
E. L'incompréhension médiatique de ce génocide
1. La presse française en général
2. Le journal Le Monde
3. Le journal Libération
4. Le journal Maintenant crée spécialement à l'occasion du génocide rwandais
5. Qu'en était-il du traitement médiatique fait en Afrique de cet événement : l'exemple de la presse sénégalaise ?
6. Retour sur quelques explications

III) Traitement médiatique et hypothèses sur la venue de Bernard Kouchner à Kigali le 6 janvier 2010 : entre intérêt et calcul politique

A. Rappel des raisons d'une rupture diplomatique
B. Les facteurs de la réconciliation
C. Hypothèse : la venue de Bernard Kouchner au Rwanda ou le véritable calcul politique
1. La culture française en berne en Afrique
2. La Chine : une menace pour les intérêts de la France en Afrique ?

Conclusion
Références
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le principe de ce mémoire, est avant tout de montrer le difficile travail de la collecte des informations d'un événement tel que celui d'un génocide, mais aussi de leur organisation et de leur traitement dans leur retransmission sur un plan national et/ou international.

Nous montrerons par ailleurs qu'en l'absence de sources, sur le terrain où se passent les événements, les médias sont totalement neutralisés et handicapés dans leur travail de médiateur et ne peuvent délivrer une information claire et pertinente.

En outre, mais l'objet de ce mémoire de recherche n'étant pas de faire le procès des médias français de 1994, nous montrerons à quel point, certainement faute de données, et aussi certainement à cause d'une idéologie préconçue sur l'Afrique, que les médias se sont cantonnés à voir, et à décrire, en cet horrible événement du 20ème siècle, qu'un conflit interethnique, ce que l'histoire, après coup, a démenti.

Par ailleurs, le mémoire aura aussi pour but essentiel de mettre en avant le désintéressement médiatique manifeste d'un des plus terribles faits historiques du 20ème siècle après celui de la Seconde Guerre mondiale.

Enfin, nous tenterons de montrer à quel point le travail des médias peut être compliqué lorsqu'il s'agit d'être dépendant, dans l'obtention d'informations et de données, des institutions qui manquent de transparence, ce qui est le jeu, bien évidemment, des politiques de ne pas tout dire. C'est donc bien l'objet des médias d'interpréter et de commenter certains silences ; et comme le dit Dominique Wolton, le rôle des médias est de critiquer, commenter, en somme de jouer un rôle de contre-pouvoir, mais sans pour autant s'ériger en quatrième pouvoir. Pour cela, nous nous attacherons, dans un souci de cohérence, à montrer que la venue de Bernard Kouchner et du Président de la République Nicolas Sarkozy dans la capitale rwandaise, Kigali pour tenter de renouer les contacts diplomatiques entre la France et le Rwanda, cache en réalité, à l'ensemble des médias, un véritable calcul politique. Ainsi, nous émettrons les hypothèses suivantes, à savoir que la France cherche en réalité à sauver sa main mise culturelle, politique et économique dans les pays francophones (la françafrique), ces derniers fortement séduits par la culture anglo-saxone mais aussi par l'économie chinoise qui tend à s'imposer de plus en plus sur le continent.

« Un génocide est une entreprise inhumaine imaginée par des humains trop folle et trop méthodique pour être comprise » ()

Extraits

[...] Ce sera une véritable désinformation et une faute professionnelle gravissime. Le journaliste continua néanmoins d’accuser une partie de la population d’être par nature dominatrice en parlant des Tutsis. Allant à l’encontre des événements véritables, le journal, pendant les événements, continua toujours par l’intermédiaire de son journaliste, d’affirmer continuellement des contre-vérités. Par ailleurs, et ce qui est le plus étonnant, c’est que les reportages de Jean- Philippe Ceppi –étant aussi journaliste à Libération- sur les événements et pour lesquels le génocide était clairement défini, contrastaient avec les articles de Stephen Smith. [...]


[...] Bien évidemment, ce n’est que bien trop tard que les choses ont été sues. En effet, il y avait déjà des milliers de victimes. Qu’en aurait-il-été si les médias, les journalistes avaient été présents sur le terrain au moment des massacres ? Certes leur vie aurait été en danger, mais les autres vies Probablement que les médias extérieurs, de par leur absence ont affecté les événements d’un certain point de vue. Cependant, l’autre problème majeur, et qui amplifie la complexité de l’événement, c’est l’absence totale d’images, celle-ci pourtant triomphantes à notre époque. [...]


[...] En effet, l’ Opération Turquoise est considérée par les dirigeants rwandais comme non sincère et ayant eu pour but, in fine, de soutenir les forces gouvernementales de l’époque. Souvenons-nous par ailleurs que des mandats d’arrêt furent émis par le gouvernement rwandais à l’encontre de plusieurs personnalités politiques françaises telles que Dominique de Villepin, Edouard Balladur, Alain Juppé, Hubert Védrine, François Léotard et bien d’autres encore. Ce qui est donc étonnant de mettre en avant, dans notre travail de recherche, c’est pourquoi, tant d’années après les faits, après le génocide, la France, et plus particulièrement Bernard Kouchner, alors ministre des Affaires Etrangères décident d’œuvrer pour le rétablissement des relations diplomatiques ? [...]


[...] En effet, nous avons appris ces derniers temps, en novembre 2009, que le Rwanda a intégré le Commonwealth, organisation qui réunit en majorité les anciennes colonies britanniques, et devient ainsi le 54ème Etats membre (le second non anglophone avec le Mozambique qui lui était lusophone) : Les Rwandais sont prêts à mettre à profit les perspectives économiques, politiques, culturelles et autres offertes par le réseau du Commonwealth ; c’est en ces termes que c’est exprimée la porte-parole et ministre de l’Information Louise Mushikiwabo[35] Cela est bien évidemment un revers terrible pour la culture française au Rwanda et à plus forte mesure en Afrique. Remarquons aussi que cette accession était prévisible surtout après l’entrée du Rwanda dans l’East African Community en 2007, et ce en même temps que le Burundi, lui aussi francophone. [...]


[...] Ce qui est paradoxal dans notre discussion, c’est que nous connaissons aujourd’hui la puissance des médias, nous l’avons vu au début de notre travail, et leur capacité à imposer le pouvoir iconographique. Mais il est effarant qu’aujourd’hui, nous ne nous posions pas davantage la question de la responsabilité morale et politique de la presse. Comme nous l’avons esquissé précédemment, le peu de couverture médiatique, en l’occurrence française mais aussi étrangère, qui a été portée sur le génocide rwandais est baigné, malheureusement, par les clichés qui entourent l’Afrique. En effet, il y a eu ce que nous pourrions caractériser comme une espèce de déconstruction discursive de la presse française. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
27/09/2010
Langue
français
Format
Word
Type
mémoire
Nombre de pages
37 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Nicolas B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
communication
Ecole, université
sorbonne
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Regard médiatique et politique du Rwanda en 1994 et aujourd'hui

«Le principe de ce mémoire, est avant tout de montrer le difficile travail de la collecte des informations d'un événement tel que celui d'un génocide, mais aussi de leur organisation et de leur traitement dans leur retransm...»

Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   37 pages   |   publié en 2010
Droit international public

«- 3 critères ou éléments constitutifs de l'Etat : la population, le territoire, l'autorité politique (le gvt).Ces 3 éléments sont nécessaires pour qu'il y ait Etat, mais un autre élé...»

Droit   |  Droit international  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   82 pages   |   publié en 2009
Le droit du recours à la force

«[...]On est passé du droit de recourir à la force - ou du droit de faire la guerre - à une interdiction du recours à la force qui s'est construite progressivement.On vient d'une situation dans laquelle la...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   41 pages   |   publié en 2012
Un nouvel ordre mondial

«Cours d'Histoire (Terminale) consacré au nouvel ordre mondial et traitant des relations internationales d'après la Guerre froide jusqu'à aujourd'hui....»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2007
Cours de Droit international public

«Depuis 1789, nous vivons sous le dogme politique et juridique selon lequel le droit découle de la volonté du souverain (théorie de Rousseau du Contrat social). La conséquence de cette conception est que tout repose sur la ...»

Droit   |  Droit international  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   94 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en autres médias

Derniers docs en autres médias

La publicité et les médias
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   17 pages   |   publié en 2008
Histoire de la presse
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   20 pages   |   publié en 2006
La communication virtuelle : créatrice ou destructrice du lien social ?
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   177 pages   |   publié en 2006
La rencontre entre presse et Internet
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2007
La Presse Quotidienne Nationale et Internet vers une cohabitation harmonieuse ?
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   58 pages   |   publié en 2007
Une profonde erreur de porter un roman à l'écran
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2013
Scène d'exposition de la pièce de théâtre « Art » de Yasmina Reza
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2013
Etude de séquence de "La rue sans joie" de G.W Pabst
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Commentaire d'oeuvre  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2013
Le film "Indigènes" de Rachid Bouchareb
Littérature et Arts   |  Autres médias  |   Commentaire d'oeuvre  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2013