Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Eléments principaux de l'oeuvre
II) Analyse formelle de l'oeuvre
III) Contexte culturel
IV) Techniques employées
V) Choix et appréciation personnelle
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

L'oeuvre de Picasso est une huile sur toile de 3.51m sur 7.82 m. Picasso renonce à la couleur pour Guernica à cause de la gravité du sujet ; c'est donc l'austérité qu'apporte l'absence de couleur. Un tableau en grisaille lui paraissait également plus approprié pour évoquer les gros titres, la typographie et les photos d'un journal.

C'est pour cela qu'il a incorporé à son oeuvre de nombreuses références. Comme, par exemple, le pelage du cheval, fait de petits traits serrés, réguliers et alignés rappelant les caractères typographiques. Pour cette raison, on considère que le tableau a été réalisé avec trois « non-couleurs » ()

Extraits

[...] Ces lignes permettent de souligner des éléments forts de l’œuvre tels que la détresse de la femme qui brûle et qui lève ses bras au ciel ou la femme qui apporte de l’espoir avec sa torche ou encore la tristesse de la mère qui tient son fils dans ses bras Analyse formelle de l’œuvre Les figures sur lesquelles l’œuvre tient ont une certaine symbolique. o Selon le peintre, le cheval symbolise le peuple. Il est placé au centre de la composition. [...]


[...] Grâce au pinceau de Picasso, Guernica devient une allégorie cubiste de la guerre magnifique et troublante. Ce tableau souligne les atrocités d’un fait historique qui est le bombardement de la petite ville basque de Guernica. Avec ses éléments métaphoriques, cette œuvre parvient à décrire les horreurs commises par des hommes contre d’autres hommes. Bien que l’impact soit important, l’inhumanité ne choque pas comme pourrait le faire de vraies images d’un massacre. La force symbolique s’affirme dans l’épée brisée qui apparaît au premier plan, dans les flammes qui consument les corps, à travers l’oiseau agonisant dans les ténèbres de l’obscurité, par les femmes hurlant et/ou implorant, par la lumière jaillissant du néant ou encore avec des larmes. [...]


[...] Guernica est une œuvre tridimensionnelle. En effet, en multipliant les points de vue, Picasso semble avoir fractionné l’espace pour lui restituer cet aspect tridimensionnel. Le format horizontal du tableau laisse apparaître tout d’abord une composition en frise. L’alignement de figures dans cette bande ornementale peinte invite l’œil à scruter l’image comme la lecture d’un texte. Les effets de l’ombre et de la lumière démontrent aussi une composition en triangle dont la base occupe la quasi-totalité de la largeur. Le sommet du triangle étant situé en haut du tableau dans son milieu, sur la torche tenue à bout de bras par la femme. [...]


[...] Sa position accroupie accentue l’atrocité de la situation que vit cette mère qui hurle sa douleur. o Un taureau se dresse au dessus de la scène. La tête tournée rapidement en regardant sa queue enroulée telle une spirale de fumée lui donne un air menaçant. o A droite du taureau, l’ombre dévore un oiseau affolé. L’oiseau a les ailes qui se détachent de son corps et le fait qu’il tende son cou et sa tête donne l’impression qu’il s’égosille. o Au sol, un personnage est étendu les bras disloqués ou coupés. [...]


[...] Picasso renonce à la couleur pour Guernica à cause de la gravité du sujet ; c’est donc l’austérité qu’apporte l'absence de couleur. Un tableau en grisaille lui paraissait également plus approprié pour évoquer les gros titres, la typographie et les photos d’un journal. C’est pour cela qu’il a incorporé à son oeuvre de nombreuses références. Comme, par exemple, le pelage du cheval, fait de petits traits serrés, réguliers et alignés rappelant les caractères typographiques. Pour cette raison, on considère que le tableau a été réalisé avec trois non-couleurs L’artiste a préféré représenter ce drame d’une ville réduite en cendres par une allégorie ; il n’a pas voulu utiliser des éléments de la réalité. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
09/08/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
10 fois

Informations sur l'auteur Aristide D. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Pablo Picasso, "Guernica" : analyse du tableau

«L'oeuvre de Picasso est une huile sur toile de 3.51m sur 7.82 m. Picasso renonce à la couleur pour Guernica à cause de la gravité du sujet ; c'est donc l'austérité qu'apporte l'absence de couleur. Un tableau en gris...»

Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2010
Picasso, "Guernica" : analyse du tableau

«Guernica est l'une des oeuvres les plus célèbres et prestigieuses du peintre espagnol Pablo Picasso. Cette oeuvre a été réalisée à la suite du bombardement de la ville de Guernica, ravagée en 19...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2010
Pablo Picasso, "Guernica" : étude de l'oeuvre

«Guernica est une immense fresque murale (351 x 782 cm), monochrome (en noir et blanc). Cette représentation cubiste fut réalisée entre mai et juin 1937. Pour la peindre, son auteur (Pablo Picasso) utilisa la technique de...»

Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2013
La distorsion de la perception dans Guernica

«Guernica n'est pas qu'une peinture, l'oeuvre va bien au delà. Cette étude tente d'expliquer la distorsion de perception entre la réalité et l'oeuvre ; celle ci se passe à travers l'artiste. En troisième lieu,...»

Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2006
L'art, le beau et le sens

«L'oeuvre d'art ne serait-elle que ce que le temps a sanctifié par l'ancienneté ?L'histoire par des couches de temps, de regards, de commentaires, rendrait-elle les oeuvres plus impérieuses et plus émouvantes ?...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   92 pages  |   publié en 2011

Meilleures ventes en arts

Derniers docs en arts

Le surréalisme
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   39 pages  |   publié en 2006
Analyse d'une oeuvre : Alberto Giacometti, "Femme debout II"
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2007
Fabriquer une paire de lunettes en bois
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   26 pages  |   publié en 2008
Le surréalisme : histoire et caractéristiques du mouvement
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   18 pages  |   publié en 2009
La sculpture au XVIIIème siècle
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   16 pages  |   publié en 2010
Du masque au visage. Aspects de l'identité en Grèce ancienne - Françoise Frontisi-Ducroux
Littérature et Arts   |  Arts  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014
Vie et mort de l'image - Régis Debray (1992)
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages  |   publié en 2014
Une profonde erreur de porter un roman à l'écran
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
Dossier type pour l'option théâtre/art dramatique du bac
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   11 pages  |   publié en 2013
Les coups de théâtre dans "To be or not to be" de Lubitsch
Littérature et Arts   |  Arts  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2013