Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La remise en cause de la monarchie constitutionnelle

A. Le mécontentement paysan sur la question agricole
B. Le Roi "se sert de la Constitution pour tuer la Constitution"
C. Combattre les ennemis de la Révolution : le renvoi des ministres et la déclaration de la "Patrie en danger"

II) La société révolutionnaire à l'appel de la population

A. Un mouvement insurrectionnel armé
B. Les sans-culottes face à l'Assemblée nationale
C. Quelle cohérence du mouvement insurrectionnel ?

III) Le 10 août 1792 et la destruction du symbole royal

A. L'appel des insurgés à la déchéance du Roi
B. L'insurrection et la prise des Tuileries
C. La destruction du symbole royal

Conclusion
Bibliographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Depuis 1789, la France est bouleversée par une série de mouvements révolutionnaires qui atteignent directement le pouvoir monarchique, qui est contraint de reconnaitre la nouvelle Assemblée nationale à l'été 1789 et de reconnaitre son projet constitutionnel qui entraîne de fait un changement de régime politique transitionnel, la monarchie constitutionnelle, dont l'expérience se renouvelle par la suite dans la France du XIXe siècle. A l'été 1792, l'exécutif est dirigé par Louis XVI dont les ministres sont peu appréciés par les Français. Le Roi lui même a perdu en crédibilité lors de la fuite à Varenne le 20-21 juin 1791 qui s'est soldé par le retour de Louis XVI sous escorte à Paris. Le 10 août marque l'apogée de la contestation révolutionnaire qui souhaite désormais chasser le roi du pouvoir et le remplacer par un nouveau régime républicain. Cette date est aussi vue par les historiens comme une Grande Révolution lors de laquelle une insurrection populaire éclate à Paris, encadrée par les sans-culottes, la foule envahit le palais des Tuileries où habite le Roi et sa famille, afin de mettre un terme à son véto. La sans-culotterie joue au cours du 10 août 1792 un rôle clef dans l'organisation de l'insurrection populaire, cette organisation prend racine sur l'exemple des sections de commune à Paris et sur les entités administratives de la capitale. Cette journée est donc à mesurer comme un mouvement qui rassemble les patriotes, de Paris comme de Marseille, qui convergent vers Paris, qui devient le centre de la vie politique depuis le début de la révolution avec Versailles.

Quels mouvements ont mis un terme à l'essai d'une monarchie constitutionnelle, lors de la journée du 10 août 1792 ?

I) La remise en cause de la monarchie constitutionnelle

A- Le mécontentement paysan sur la question agricole

Les différentes réformes entreprises par les révolutionnaires en vue de modifier le régime politique n'ont eu aucune incidence sur la situation économique et sociale qui s'est au contraire empirée dans certaines régions, le prix des subsistances, question clef au moment de la Révolution, reste toujours élevé au printemps 1792 et les grains ne circulent plus que difficilement ()

Extraits

[...] La société révolutionnaire à travers les sans-culottes estime que le départ de Louis XVI est de plus en plus pressant. La force des sections parisiennes est de donner un pouvoir aux "citoyens passifs". La position du peuple par rapport à la journée est l'objet de débats entre les historiens, dont certains pensent que la population a été dirigée par la bourgeoisie, qui a notamment crée des milices bourgeoises au cours de l'été 1789, d'autres pensent au contraire que le peuple manifestant le 10 août 1792 est plus divers socialement. [...]


[...] En effet, le véto du Roi est d'"un usage maladroit" car ce droit de véto permet au Roi de montrer les différentes contradictions qui l'animent. Au fond, le Roi hésite à retirer les droits des privilégiés et des écclésiastiques et souhaite que les révolutionnaires perdent le combat contre les autres puissances européennes, dans l'attente des armées étrangères coalisées contre la France révolutionnaire. Louis XVI n'en veut pas à son peuple mais aux révolutionnaires qui empêchent l'exercice de son pouvoir exécutif et de son droit de véto suspensif. [...]


[...] Sa motion tomba dans le vide"). Combattre les ennemis de la Révolution : le renvoi des ministres et la déclaration de la Patrie en danger Louis XVI forme le 15 mars 1792 un gouvernement composé de "brissotins" autrement appelé "Ministère girondin" et ceci est vu par certains révolutionnaires comme les Jacobins comme une nouvelle tentative de division voulue par Louis XVI pour affaiblir le mouvement. Ce ministère est finalement renvoyé le 12 juin 1792. C’est cet évènement principal qui engendre le début des révoltes, la prise de conscience de la population et la volonté de renverser le gouvernement politique alors en place, notamment à travers la pétition de Marseille en faveur de la déchéance du Roi qui est réalisée le 27 juin 1792. [...]


[...] Les révolutionnaires quant à eux s’organisent dans la nuit du 9 au 10 août pour encercler la résidence du roi, dans le but de mettre un terme à ce règne et à sa politique. La déchéance définitive du Roi, qui n'a pas pu être prononcée par l'Assemblée nationale, se transforme en insurrection et par la prise des Tuileries qui survient le 10 août 1792. A partir de cette date, une révision de la Constitution de 1791 est à envisager. Le rôle de la Fayette est mis en cause, de même que sont étudiées les possibles réponses de l'insurrection notamment une attaque des quelques 900 gardes suisses qui est envisagée par Louis XVI. [...]


[...] L'insurrection du 10 août 1792 et la prise des Tuileries Le tocsin marque le début des hostilités et le rassemblement des insurgés qui marchent sur les Tuileries. Une commune insurrectionnelle s'installe à Paris et renverse la municipalité. Louis XVI quitte les Tuileries pour demander protection à l'Assemblée. Les insurgés du Carrousel armés de canons investissent le jardin des Tuileries et s'opposent de plus en plus fermement à "l'autorité légale". Cette autorité légale correspond aux membres du département comme Roederer. Peu avant l'affrontement, certains gardes nationaux, au début hostiles à l'attaque des Tuileries, ont rejoint les révolutionnaires insurgés face aux quelques 950 gardes suisses, minoritaires en nombre. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
01/06/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Vincent C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
histoire...
Ecole, université
Paris VII...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La journée du 10 août 1792

«Exposé d'histoire moderne relatant la prise du Château des Tuileries à Paris par les Sans Culottes, ayant eu lieu le 10 août 1792. Cette journée correspond à la chute de la monarchie en France. Document de vingt et une pages environ au format Word....»

Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   21 pages   |   publié en 2006
Le 10 août 1792 et l'intervention de la sans-culotterie parisienne dans les sections de la Commune de Paris

«Depuis 1789, la France est bouleversée par une série de mouvements révolutionnaires qui atteignent directement le pouvoir monarchique, qui est contraint de reconnaitre la nouvelle Assemblée nationale à l'ét&e...»

Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
Albert Mathiez, "Le Dix Août 1792" : fiche de lecture

«Le Dix Août d'Albert MATHIEZ (1874-1932) rend compte des évènements révolutionnaires de la journée du 10 août 1792 en France, journée dont le fait majeur est la prise des tuileries et la chute d...»

Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Commentaire d'oeuvre  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2011
Les causes et conséquences du 10 août 1792

«La France était désormais divisée en 83 départements, desquels dépendaient les communes. Celle de Paris joua un rôle considérable dans les événements qui précédèrent l...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2009
La Commune de Paris : aurore ou crépuscule ?

«Du 21 au 27 mai 1871 eut lieu à Paris la « Semaine Sanglante », point final de l'insurrection armée que fut la Commune et point d'orgue de l'année terrible. Rapidement devenue, en raison même de la brutalit&eac...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en histoire moderne

Derniers docs en histoire moderne

La Fronde (1648-1653)
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2008
La Fronde et ses conséquences
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   12 pages   |   publié en 2008
La France au temps de l'enracinement Républicain (1871-1914)
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   49 pages   |   publié en 2008
Pauvres et sociétés au XVIIe siècle
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2009
L'intendant et l'administration des Provinces, Discours sur la vie de M. d'Aguesseau
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
La révolte de Saint-Domingue d'après Pamphile de Lacroix
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2014
Le San Diego, navire marchand ou navire de guerre ?
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2014
Les provinces arabes de l'Empire ottoman
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2014
La révocation de l'édit de Nantes (17 octobre 1685)
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2014
History of the United States from 1945 TO 1964
Histoire et géographie   |  Histoire moderne  |   Étude de cas  |   en  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2014