Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La Seconde Guerre mondiale (1939-1945)
II) Le bilan de la Seconde Guerre mondiale
III) Les débuts de la Guerre froide

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Durant les années 30, les dirigeants britanniques s'étaient préparés à une guerre qu'ils pressentaient. Ils avaient développé leurs armements navals et aériens prévu un cadre dirigiste pour contrôler l'économie en cas de conflit. Ce contrôle de l'économie fut mis en place par le gouvernement de Churchill. Il obtint les des pouvoirs illimités pour accroître la production d'armements et organiser la défense du pays. Après la défaite de la France, la « bataille d'Angleterre » avait constitué une première épreuve du fait des destructions massives causées par les bombardements allemands. Le Royaume Uni avait engagé désormais toutes ces ressources dans la guerre et, dès 1941, 40% de la population active était directement impliquée dans le conflit, soit dans l'armée, soit dans les usines d'armement. Le pays a échappé à l'invasion grâce à sa position insulaire, à sa flotte de guerre et à la RAF, mais, le conflit se prolongeant, l'intervention de L'État s'est accentuée avec la création de nouveaux ministères en 1942: le ministère des Combustibles et de l'énergie, le ministère de la Production, responsable des industries d'armement.

1.1.2. L'affirmation de la puissance militaire Américaine

- La mise en place de l'économie de guerre :
En 1939, l'armée des États-Unis ne comptait que 190 000 hommes (sur une population de 16 millions de mobilisables) et, mise à part la marine, disposait d'armements démodés remontant à la première guerre mondiale. En majorité isolationniste et confronté aux problèmes posés par la Grande Dépression des années 30, le pays ne s'était pas soucié de renforcer son potentiel de défense. Pour éviter de répéter ce qui s'était passé en 1917 et qui était considéré par une majorité d'américains comme une erreur, à savoir envoyer les boys en Europe, le Congrès avait voter des lois de neutralité en 1935, 1936 et 1937. Les Succès des armées d'Hitler en Europe et la menace japonaise en Asie ont conduit au vote, en 1940, du Service and Training Act, qui organisait la mobilisation de 800 000 hommes, et à la mise à l'étude, quelques mois avant Pearl Harbor, du Victory Program présenté par le président Roosevelt en janvier 1942. Dès lors en guerre contre le Japon et l'Allemagne, les États-Unis prévoyaient, dans le cadre de ce programme, de dépenser 150 milliards de de dollars en deux ans (1942-1943). Cet effort financier sans précédent a été assuré par le recours aux crédits bancaires, aux emprunts sous forme de bons du trésor (War bonds et E bonds) et, surtout pour 40% du total, par les impôts ()

Extraits

[...] L'Allemagne s'était préparée à la guerre dès 1933, au moment de la mise en place du régime national-socialiste qui avait réarmé et adopté une politique d'autarcie économique. La pièce maîtresse de la législation économique de guerre était constituée par unr ordonnance de septembre 1939 qui prévoyait l'augmentation des taxes et des impôts sur le revenu. Une réglementation rigoureuse avait institué le blocage des salaires et des prix ainsi que les modalités de la distribution des matières premières et des produits agricoles. [...]


[...] En mars 1940 fut créé le ministère des Armements et des munitions dirigé par Fritz Todt, mais, jusqu'en 1941, la production d'armements fut moins importante en Allemagne que dans les pays alliés. En effet, l'avance possédée par le Reich dans ce domaine au début du conflit permettait d'appliquer la stratégie de guerres éclair où Blitzkrieg. Au contraire les États Unis et le Royaume Uni qui fondaient tous leurs espoirs sur une guerre d'usure, investirent dès le début dans la production de masse, à long terme, du type d'armements nécessaires pour une attaque à grande échelle contre l'Allemagne, prévue deux ou trois ans plus tard L'exploitation de l'Europe. [...]


[...] Il obtint les des pouvoirs illimités pour accroître la production d'armements et organiser la défense du pays. Après la défaite de la France, la bataille d'Angleterre avait constitué une première épreuve du fait des destructions massives causées par les bombardements allemands. Le Royaume Uni avait engagé désormais toutes ces ressources dans la guerre et, dès de la population active était directement impliquée dans le conflit, soit dans l'armée, soit dans les usines d'armement. Le pays a échappé à l'invasion grâce à sa position insulaire, à sa flotte de guerre et à la RAF, mais, le conflit se prolongeant, l'intervention de L'État s'est accentuée avec la création de nouveaux ministères en 1942: le ministère des Combustibles et de l'énergie, le ministère de la Production, responsable des industries d'armement L'affirmation de la puissance militaire Américaine. [...]


[...] Partout, la fin de la guerre ne signifie pas la disparition des pénuries, des privations et du rationnement. C'est ainsi que les tickets de pain ont fait leur apparition au Royaume Uni en 1946 et que la carte de pain ne disparaitra en France qu'en L'Europe centrale et orientale en ruine. Espace vital du peuple allemand, l'Europe centrale et orientale a été littéralement mise à sac et a subi près des trois quarts des pertes démographiques et des deux tiers des destructions subies par l'ensemble du continent. [...]


[...] ) du fait du rôle de l'arme aérienne et de la politique d'extermination menée par les nazis. Les bombardements allemands au Royaume Uni puis les bombardements anglo-américains sur les pays de l'axe ont été des raids de terreur ou des opérations de destruction d'objectifs stratégiques et d'installations qui ont surtout frappé les populations civiles situées à l'arrière du front. Principal théâtre des opérations militaires, l'Europe continentale, soumise à un pillage systématique de ses ressources humaines et économiques par le Reich nazi, sortait considérablement amoindrie du conflit. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
02/08/2011
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Paul B. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le choc de la Seconde Guerre mondiale

«Pendant cette guerre les puissances belligérantes sont allées plus dans la guerre totale que durant la Première Guerre mondiale. Les puissances ont mobilisé toutes leurs ressources : population, énergie, connaissanc...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2010
La Seconde Guerre mondiale et la reconstruction économique entre 1945 et 1953

«La Seconde Guerre mondiale a confirmé de façon éclatante le leadership américain qui s'était déjà manifesté au lendemain du premier conflit mondial. Aucune surprise dès lors à ce que la réorganisation économique internationale ait été fortement influ...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   96 pages   |   publié en 2007
Fin et bilan de la Seconde Guerre mondiale

«La déroute nazie en Europe et celle nippone en Asie marque un véritable tournant dans l'Histoire mondiale du XXe siècle avec la disparition de ces impérialismes militaires qui voulaient contrôler le monde. En parall&...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2009
La Seconde Guerre Mondiale - Aspects économiques et financiers

«Cet exposé présente la seconde guerre mondiale au travers de la mise en place des économies de guerre dans le monde, de l'organisation de ces différents pays au sein même de la guerre et dresse un bilan matér...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   30 pages   |   publié en 2005
Les violences pendant la Seconde Guerre mondiale

«Fichier traitant de la Seconde Guerre mondiale et plus particulièrement des violences commises pendant cette période de l'histoire mais aussi des conséquences qu'elles ont provoqué......»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   17 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en histoire contemporaine

Derniers docs en histoire contemporaine

Les paysans dans la France au XIXe siècle
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2014
La seconde guerre mondiale
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   20 pages   |   publié en 2006
Enjeux de la France contemporaine et de l'Union européenne
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   214 pages   |   publié en 2012
Historique de l'image de l'Islam en Occident
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   27 pages   |   publié en 2006
Démocratie, citoyenneté, et apprentissage politique
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2006
Les paysans dans la France au XIXe siècle
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2014
Mustapha Kemal, ou le renversement des alliances contre la Grèce
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   16 pages   |   publié en 2014
Histoire sociale de la France au XIXe siècle : Le monde ouvrier et le mouvement ouvrier
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2014
Le Moyen Orient au XXe siècle
Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   36 pages   |   publié en 2014