Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Un mal profond prêt à exploser à la première occasion

A. Un mécontentement latent
B. Le détonateur de la révolte italienne

II) Les motifs d'une revendication étendue

A. La demande du droit de cité comme base fondamentale
B. L'ampleur de la sédition

III) Des conséquences politiques considérables

A. L'institution d'un Etat concurrent temporaire
B. Un impact politiquement marquant pour Rome et l'Italie

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Depuis que Rome eut conquis ses voisins latins puis dans une plus large mesure les peuples italiens riverains de la cité aux IVe et IIIe siècles avant J-C, ceux-ci jouèrent un rôle primordial pour la suite de la conquête du sud de la péninsule notamment face aux Carthaginois. Les conséquences de cette puissance romaine amènent vers la fermeture de la cité et la précarisation tant politique qu'économique des villes italiennes soumises à l'hégémonie de Rome. Dès lors, une discorde qui grandit proportionnellement au fil du temps dégrade considérablement les rapports entre les Romains et leurs alliés qui fini par aboutir à un grave conflit. Les alliés d'hier, deviennent les ennemis d'aujourd'hui ()

Extraits

[...] La guerre sociale et la question de la citoyenneté Le texte sur lequel porte l’étude : La mort de Drusus fit éclater la guerre d’Italie qui couvait depuis longtemps. C’est en effet sous le consulat de Lucius César et de Publius Rutilius, il y a cent vingt ans, que toute l’Italie prit les armes contres les Romains. Le mal prit naissance chez les habitants d’Asculum, comme le montre l’assassinat du préteur Servilius et du légat Fonteius, puis gagna les Marses et se répandit dans toutes les autres régions. [...]


[...] Cette guerre fit perdre à l’Italie plus de trois cent mille jeunes gens. Du côté des Romains, les généraux qui s’illustrèrent le plus furent Cneius Pompée, père du grand Pompée, Caïus Marius dont nous avons déjà parlé, Lucius Sylla qui, l’année précédente, avait rempli les fonctions de préteur, et Quintus Metellus, fils de Métellus Numidicus, qui avait obtenu à bon droit le surnom de Pius. Son père en effet avait été banni de la cité par Lucius Saturninus parce que seul il avait refusé de prêter serment aux lois de ce tribun. [...]


[...] L’emploi de tous ces généraux romains est à la taille de la révolte des socii traduisant bien l’importance du soulèvement italien. Cette confrontation est d’autant plus conséquente qu’il ne s’agit pas que de batailles rangées entre les armées antagonistes mais que des villes sont aussi concernées : il prit Herculanum avec Titius Didius, assiégea Pompei avec Lucius Sylla et s’empara de Cosa (l.27-28). La guerre sociale a donc également ravagé des villes notamment campaniennes (Herculanum et Pompei) d’où un bilan très lourd que nous dresse l’auteur aux lignes 11 et 12 : Cette guerre fit perdre à l’Italie plus de trois cent mille jeunes gens Un historien est même employé à savoir Quintus Hortensius Hortalus (l.29) qui a écrit des Annales limitées certainement à la guerre sociale et dont il nous reste qu’un fragment, soit ce passage qui concernait les origines familiales de Paterculus. [...]


[...] Il s’agit là d’un Italien, Capoue étant en territoire campanien, qui prend les armes non pas contre Rome mais pour Rome face aux alliés italiens ce qui lui vaut d’accéder à la citoyenneté : il lui fit don du droit de cité à titre personnel (l.31). Le Sénat romain et les consuls, par la lex Julia de 90 accordent le droit de cité à certains personnages comme l’ancêtre de Velleius Paterculus ainsi qu’aux villes restées fidèles envers Rome et autorisent les généraux romains de la donner à leurs soldats pérégrins méritants. [...]


[...] La guerre sociale constitue donc un fait marquant dans la crise de la République romaine et laisse place à une nouvelle période de troubles par l’intermédiaire d’un personnage qui s’est illustré pendant la guerre, Sylla qui avant de prendre le titre de dictateur, enfonce la République dans la crise en prolongeant la guerre sociale par des guerres civiles. Malgré la partialité de Paterculus, sont Histoire romaine est une source capitale pour bien prendre en compte les enjeux et les conséquences d’un conflit souvent éludé par les autres historiens constituant une charnière de l’histoire de la République romaine. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
11/03/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
8 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Julien R. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
histoire...
Ecole, université
-
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Velleius Paterculus, la guerre sociale et la question de la citoyenneté

«Depuis que Rome eut conquis ses voisins latins puis dans une plus large mesure les peuples italiens riverains de la cité aux IVe et IIIe siècles avant J-C, ceux-ci jouèrent un rôle primordial pour la suite de la conquê...»

Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2010
Histoire de la République romaine, de 264 à 27 av. J.C.

«Après une mise en contexte (de 509 à 272), nous ouvrons cette ample chronologie (de huit pages) avec la première guerre punique. Le document est scindé en deux colonnes : histoire extérieure et histoire intér...»

Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2006
M.-Th. Raepsaet-Charlier, "Citoyenneté et nomenclature. L'exemple de la Gaule du Nord"

«Depuis le début du dernier siècle de la République, à la suite de la guerre sociale, Rome a été contrainte d'accorder la citoyenneté à tous les italiens. Les processus d'acquisition de la civita...»

Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2010
L'histoire de la vie politique en France

«Le discours historique se prétend scientifique. Obéit a une méthodologie particulière, renvoie a une modalité du passé qui est particulière. La méthode de l'historien n'est codifiée qu'&a...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   91 pages  |   publié en 2009
Histoire de la vie politique

«Cours complet d'histoire de la vie politique (1re année de droit). L'ordre politique est un secteur de l'espace social traversé par des relations de pouvoir spécifiques (relations de pouvoir politique) envisagées tant du p...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   35 pages  |   publié en 2008

Meilleures ventes en histoire antique

Derniers docs en histoire antique

La situation à la mort d'Alexandre le Grand
Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2007
Les gouverneurs et l'Occident romain (IIe siècle av. J.-C. - IIe siècle ap. J.-C.)
Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2011
L'autel d'Auguste de Narbonne
Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2012
Les clientèles plébéiennes
Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Ovide : fiche biographique
Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2014
Mithridate VI : Du roi conquérant au roi floué
Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2013
Economie athénienne à l'Epoque classique : la production et les échanges
Histoire et géographie   |  Histoire antique  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2013