Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

II) Un modèle économique de la demande

A. La problématique de Keynes
B. Fonction de consommation de Keynes
C. La fonction d'investissement
D. La valeur actuelle nette : VAN
E. Taux de rendements interne (TRI
F. Fonction d'investissements
G. Fonction d'investissement dans le modèle keynésien élémentaire
H. La demande étrangère

III) Les importations

A. Les exportations
B. La demande publique

IV) La macroéconomie keynésienne

A. Le marché des biens et services
B. Résolution analytique
C. Le marché du travail
D. Offre de travail
E. Demande de travail
F. Équilibre sur le marché du travail
G. Le marché de la monnaie
H. L'équilibre sur le marché de la monnaie

V) Le multiplicateur et la relance keynésienne

A. Le multiplicateur d'investissement
B. La relance keynésienne
C. Bilan de l'approche keynésienne

VI) De la macro-keynésienne à la macro-économie de synthèse : introduction au modèle IS-LM

A. L'équilibre sur le marché des biens : la courbe IS
B. L'équilibre sur le marché de la monnaie : la courbe LM
C. Équilibre macro-économique
D. Efficacité de la politique de demande

Conclusion sur les keynésiens et les néo-classiques
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Cours sur la théorie économique keynésienne. Document traitant des ruptures avec la théorie néo classique, de l'économie de la demande, de la macro-économie keynésienne, du multiplicateur et de la relance keynésienne.

Extraits

[...] Rappelons que l’entreprise anticipe une demande et essaye de produire cette demande ;c’est le principe de la demande effective : l’entreprise produit la quantité demandée ( YO=Yd = YE ( à vérifier je ne suis pas sûre de moi C’est un équilibre ex-post c’est-à-dire qu’on l’observe à la fin de la période. Cette égalité correspond à l’égalité quantité vendue égale quantité achetée. Keynes ne se limite pas à la description d’un équilibre ex-post, il cherche aussi à expliquer les étapes qui permettent d’aboutir à la compatibilité des projets des agents. Il s’intéresse à la détermination du revenu d’équilibre. Rappel : variables exogènes M et I. est le multiplicateur keynésien mis en évidence par R. Kahn. [...]


[...] On détient de la monnaie pour faire face à des dépenses imprévues. A nouveau, la monnaie pour motif de précaution augmente avec le revenu. 3ème motif : motif de spéculation. La monnaie ici est considérée comme un titre particulier dont la valeur nominale est stable par opposition aux titres financiers. Cette caractéristique de la monnaie explique que les agents préfèrent détenir de la monnaie que des tires financiers, même si la monnaie ne rapporte pas d’intérêt, c’est moins risqué. Par ailleurs, la demande de monnaie pour motif de spéculation sont des encaisse monétaires en attente de placement sur le marché financier. [...]


[...] Mais tout accroissement du revenu entraîne un accroissement de la consommation qui lui est inférieure : loi psychologique fondamentale. Cette loi n’a point de fondements théoriques mais de nombreuses études économétriques (travailler à partir de données) ultérieures ont créditées cette loi. Quand le revenu augmente ( on consomme plus mais d’un moins montant. ( La différence vient de ce que les agents souhaitent épargner. On appelle la propension moyenne à consommer ( PMC la fraction du revenu qui est consommé. Soient la consommation et Ydisp, le revenu disponible. ( PMC = YDISP. [...]


[...] ( YE + faible quand il est provoqué par une baisse des impôts que par des dépenses publiques. L’idée est la suivante : les impôts n’ont pas d’effet direct sur la production nationale. En effet, il n’augmente pas directement la demande globale. Si ( les impôts, c’est comme-ci on avait augmenté le revenu disponible et ensuite on consomme plus. Par exemple, on diminue de 100 Milliards d’€ les impôts ( ( le revenu disponible de 100 Milliards d’€. ( 80 ( produit final augmente de 80. [...]


[...] Certaines politiques macroéconomiques peuvent augmenter l’emploi. (augmentation des dépenses publiques ( Etat rôle à jouer, politique budgétaire, monétaire). Les ruptures avec la théorie néo-classique La tradition classique et néo-classique. Avant Keynes, les principaux économistes adhéraient à la pensée classique de l’économie. Ils étaient fascinés par la Révolution Industrielle, la division du travail, l’accumulation du capital et le commerce international qui prend de plus en plus d’importance. Par ailleurs, l’analyse classique tourne autour de la loi de SAY sur les débouchés : toute surproduction est impossible. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
12/09/2007
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
45 pages
Niveau
grand public
Consulté
13 fois

Informations sur l'auteur Lise C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
GRENOBLE -...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Analyse conjoncturelle des marchés

«L'analyse conjoncturelle s'intéresse au très court terme.- Connaître l'évolution récente de l'économie,- Comprendre sa situation présente,- Prévoir son évolution dans les...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   37 pages   |   publié en 2011
Analyse conjoncturelle des marchés

«L'analyse conjoncturelle est décomposée en trois composantes :- Composante humaine : Concerne l'économique comme champ complémentaire du social et de la politique.- Composante temporelle : Touche la courte p&ea...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   37 pages   |   publié en 2011
La crise économique de 2008 : le retour de Keynes ?

«La crise financière de 2008 a eu pour conséquence l'intervention concertée des Etats des pays développés par l'accroissement de leur dette publique dans des plans de relance et de sauvetages d'organismes financie...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Étude de cas  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2012
John Maynard Keynes (1883-1946) : "Travail et emploi (croissance, progrès technique et emploi)"

«Keynes va introduire une véritable rupture dans l'analyse économique en s'opposant à la vision des néoclassiques. Pour lui, l'économie forme un système dans lequel les relations entre les agents économ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Biographie  |   fr  |   .pdf  |   10 pages   |   publié en 2009
Les Keynésiens face aux Classiques

«Pour comprendre les controverses d'aujourd'hui dans le domaine de la macroéconomie, il faut remonter aux années 30. C'est durant cette période que Keynes s'est opposé à ceux qu'il appelle « les classiques &raq...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   17 pages   |   publié en 2012

Meilleures ventes en théories économiques

Derniers docs en théories économiques

La VaR (Value At Risk) et les risques de marché
Économie et Social   |  Théories économiques  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   134 pages   |   publié en 2010
Histoire de la pensée économique : les mercantilistes
Économie et Social   |  Théories économiques  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2010
Le financement de l'économie
Économie et Social   |  Théories économiques  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   27 pages   |   publié en 2010
Les formes et fonctions de la monnaie
Économie et Social   |  Théories économiques  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2010
Marché des changes et taux de changes
Économie et Social   |  Théories économiques  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2010
La macroéconomie
Économie et Social   |  Théories économiques  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   90 pages   |   publié en 2010