Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Les théories de la domination : l'exemple de Pierre Bourdieu

A. Le rejet de l'efficacité du déterminisme social
B. L'influence de Marx
C. La reproduction des inégalités sociales selon Bourdieu

II) Les sociologies de l'acteur

A. La sociologie compréhensible de Max Weber

1. La vision de la société chez Max Weber
2. Une sociologie des individus, la sociologie compréhensive
3. Illustration
a. L'action rationnelle par rapport à un but ou une finalité
b. L'action rationnelle par rapport à valeur
c. L'action affective
d. L'action traditionnelle

B. L'interactionnisme : Herbert Blumer et Erving Goffman

1. Les principes de l'interactionnisme
2. La vision d'Herbert Blumer
3. La vision d'Erving Goffman
a. La définition de l'acteur
b. Les critiques de cette théorie
c. La relation entre stigmatisés et normaux
d. Les libertés de l'acteur

C. Individualisme méthodologique et rationalité de l'acteur : Raymond Boudon

1. Les actions individuelles
2. L'inégalité des chances
3. La rationalité selon Boudon
a. La rationalité limitée
b. La rationalité située

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Cours de Première année de sociologie : Introduction à la sociologie générale. Il s'agit d'apprendre les concepts et les théories de base dans le domaine de la sociologie.

Extraits

[...] Ce raisonnement mène donc aux inégalités des chances à l'école, malgré une vision très optimiste des individus. Par conséquent, on peut se demander comment quelque chose de rationnel au niveau individuel peut aboutir, au niveau social, à des conséquences négatives ? En fait, ce qui est rationnel, c'est qu'il faut poursuivre le plus possible ses études pour obtenir un niveau de qualification élevé. Or, selon Boudon, ce type de raisonnement montre que l'accumulation de ces décisions rationnelles débouche sur des conséquences négatives, car il y a une dévalorisation des diplômes. [...]


[...] Goffman distingue alors 3 types de zones plus ou moins ouvertes : les zones franches sont les plus ouvertes, c'est-à-dire où le personnel ne va pas et où il est possible d'exercer ses libertés personnelles ( exemples : pour boire, faire du poker, passer un moment loin des bruits, du personnel ( temps de détente et de liberté les territoires réservés désignent certains groupes de malades, qui définissent un droit de propriété ( exemples : aides aux tâches domestiques, qui donnent en échange des droits spéciaux (obtention d'une salle pour un moment de tranquillité et de confort) les refuges sont plus restreints, caractérisés par un seul malade, qui peut obtenir une chambre individuelle malade sur 10 y a accès) en échange d'un travail vers l'hôpital, ou des objets prohibés mais tolérés pour le confort et la liberté. Ainsi, les individus peuvent se recomposer une marge de liberté face au système. Goffman fait alors une analogie sociologique entre cet univers et le système social en général. [...]


[...] Mais le contexte indien fait qu'ils ont plutôt intérêt à avoir beaucoup d'enfant, c'est la rationalité selon Boudon, opposée à l'irrationalité des chercheurs, car pour eux, les raisons de ce phénomène sont la peur, etc. En fait, ils sont influencés par le métier, c'est-à-dire les modèles culturels, par leur propre situation. Néanmoins, les chercheurs n'avaient pas totalement tord en disant qu'ils étaient irrationnels si on se base sur un plan différent, c'est-à-dire en référence aux informations qu'ils possèdent. Conclusion Finalement, Boudon se place dans une attitude critique de la sociologie classique, car pour lui, les individus ne sont pas soumis, puisqu'il fait développe une sociologie de l'acteur. [...]


[...] Mais qu'est-ce qui remplace la religion comme principe de référence ? selon Emile Durkheim, on peut donner aux individus des valeurs aussi fortes en les faisant citoyens, ils sont alors transcendés par la société et lui appartiennent. selon Max Weber, rien ne peut remplacer la religion, car elle offrait un sentiment d'appartenance et une certaine cohérence, qui ne peuvent être retrouvés autrement que par la religion. En fait, les individus doivent se prendre en charge et orienter leurs conduites en fonction des situations précises. [...]


[...] L'influence de Marx De plus, si la société moderne est une société dominatrice, on peut se demander à qui cela profite ? Qui est bénéficiaire ? Marx répond à ces questions, par le fait que ce sont ceux qui ont le pouvoir économique, c'est-à-dire les grands capitalistes, qui sont à l'origine d'une domination des plus puissants sur les plus démunis. Alors que, pour Durkheim, la socialisation permet de programmer les individus, afin de leur faire accepter leur position de dominé. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
11/04/2008
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
14 pages
Niveau
grand public
Consulté
2 fois

Informations sur l'auteur Audrey M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences de...
Ecole, université
IUFM...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Cours de sociologie classique sur Max Weber

«Dans le cadre d'un enseignement de sociologie classique et contemporaine sur les pères fondateurs de la sociologie, voici la présentation du sociologue allemand Max Weber. Il s'agit d'un enseignement proposé en licence 2....»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2008
Initiation à la Sociologie générale

«2. La « sociologie » : une science problématiqueQu'est-ce que la sociologie ? Dans la tradition philosophique, une aporie est l'embarras qu'occasionne un problème difficile, souvent insoluble. La sociologie sembl...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   27 pages   |   publié en 2011
Les critiques des théories classiques (cours de sociologie)

«Cours de Première année de sociologie : Introduction à la sociologie générale. Il s'agit d'apprendre les concepts et les théories de base dans le domaine de la sociologie....»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2008
Qu'est-ce que la sociologie du point de vue épistémologique ?

«Épistémologie doit être entendue comme une science qui étudie les théories de la connaissance et qui a pour objectif de répondre à 3 questions. La première est qu'est-ce que la connaissance ?, la...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   13 pages   |   publié en 2010
Fleury et Singly, "Sociologie de la culture et des pratiques culturelles"

«L'auteur distingue 3 problématiques qui ont traversé la socio de la culture :- L'ethnocentrisme : il le considère comme un refus de la diversité des cultures et comme un rejet dans la nature de ceux qui ne part...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   9 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en sociologie

Derniers docs en sociologie

Analyse de pratique Infirmière : la pudeur en soins intensifs
Économie et Social   |  Sociologie  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
Norbert Elias, "La civilisation des moeurs"
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2006
Les métiers de la prévention et de la médiation
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   25 pages   |   publié en 2006
La responsabilité du dirigeant d'entreprise
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   40 pages   |   publié en 2007
La dynamique de l'Occident - Norbert Elias
Économie et Social   |  Sociologie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2014
Les théoriciens de la communication
Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   38 pages   |   publié en 2014
Bibliographie commentée sur le thème : La crise du couple
Économie et Social   |  Sociologie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014