Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'opinion publique, élément fondamental de la Ve République

A. Les fondements de la Ve République et l'opinion publique
B. Vers une démocratie d'opinion ?

II) Le sondage comme marque de l'importance de l'opinion publique

A. Le sondage fait de l'opinion publique une « chose », un « objet »
B. Le sondage d'opinion publique, élément central de la vie politique sous la Ve République

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

« L'opinion publique est souvent une force politique, et cette force n'est prévue par aucune constitution. » écrivait Alfred Sauvy dans L'opinion publique soulignant ainsi l'importance aujourd'hui de cette entité dans la vie politique de nos démocraties. On peut considérer qu'une opinion est un ensemble d'idées, de représentations qu'un individu se fait sur un sujet. Arbitraire ou compétente, elle est définie comme publique quand elle semble être la représentation de l'opinion additionnée de tous les individus d'une société donnée. Il existe cependant dans la construction de ce terme (dès le XVIIIème siècle) une certaine dichotomie : est-elle l'opinion objective et globale méritant d'être rendue publique ou est-elle seulement l'opinion du plus grand nombre ? Si l'importance et le poids croissant sur la vie politique de l'opinion publique, notamment grâce à l'avènement des sondages d'opinions, est une évolution partagée par l'ensemble des démocraties libérales, cette entité est aussi le fruit d'un système politique et médiatique particulier que constitue la Ve République. Si la France accorde une importance particulière à l'opinion publique, à son étude et à son analyse, c'est en conséquence de son système politique. Il semble ainsi important d'étudier la relation entre le le régime de la Ve République, l'opinion publique et la place de cette dernière dans le jeu politique français.
L'opinion publique est-elle le principal acteur de la vie politique française sous la Ve République ? Lors de quel moment historique de la Ve République a-t-elle connu son avènement ? Sa représentation par les sondages est-elle toujours objective ? Est-elle toujours inintéressée ? ()

Extraits

[...] Loïc Blondiaux a développé une critique méthodologique du sondage d’opinion. Des récentes polémiques, comme le trucage de résultats dans Le Figaro, mettent en avant une instrumentalisation des sondages à des fins politiques. Enfin on constate parfois une surinterprétation voir une fausse interprétation des sondages politiques, en témoigne le tonnerre médiatique qu’a provoqué le sondage donnant Marine Le Pen donnée vainqueur au premier tour Une opinion plus médiatique que publique Les médias fabriquent-ils l’opinion publique ? De nombreux travaux y ont été consacrés dès le fin du XIXème siècle avec les modèles de récepteur passif (ex : Gabriel Tarde, Gustave Le Bon, Serge Tchakhotine) puis des effets limités (ex : Paul Lazarfeld) ou encore une analyse plus tempéré de nos jours (ex : Roland Cayrol). [...]


[...] Le sondage est indéniablement un élément extrêmement important dans la vie politique de la Vème République. L’introduction en en 1962 du suffrage universel pour l’élection présidentiel à fait de l’opinion publique et donc des sondages un élément majeure de notre démocratie, alors qu’on en comptait 111 pour la présidentielle on en évalue autour de 260 pour celle de 2007. Le sondage est aujourd’hui un outil utilisé pour chaque thème sociétal, il classe les potentiels candidats en fonction des côtes de popularité et des intentions de vote, ce qui en fait l’obsession des commentateurs politiques, journalistes et politologues. [...]


[...] Ségolène Royale a déclaré que La décision politique sera d’autant plus efficace et fondée qu’elle associera les citoyens. Ils sont les meilleurs experts de ce qui les concerne» faisant ainsi écho au sujet de la démocratie participative et citoyenne assez présent lors de la présidentielle de 2007. Quant à Nicolas Sarkozy s’il a déclaré que la démocratie d’opinion, c’est l’ultime renoncement de la politique non seulement sa pratique d’adaptation aux sondages de popularité et thématiques mais aussi le fait de vouloir faire de la prochaine campagne une forme de référendum démocratique contredisent cette vision de la politique. [...]


[...] Il semble ainsi important d’étudier la relation entre le régime de la Ve République, l’opinion publique et la place de cette dernière dans le jeu politique français. L’opinion publique est-elle le principal acteur de la vie politique française sous la Ve République ? Lors de quel moment historique de la Ve République a-t-elle connu son avènement ? Sa représentation par les sondages est-elle toujours objective ? Est-elle toujours inintéressée ? Nous verrons dans un premier temps que l’opinion publique est une donnée essentielle dans le début historique et dans les fondamentaux de la Vème République. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
10/01/2012
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Maxime A. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Sciences Po...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le Président sous la Vème République

«Cours de droit constitutionnel relatif au "Président de la Ve République". Ce cours est idéal pour les dissertations, les commentaires et les révisions puisqu'il est très structuré. Il traite notamment du sta...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   21 pages  |   publié en 2006
Dissertation sur la France dans le monde de 1945 à nos jours

«[...] En 1945, la France apparaît comme une puissance moyenne, affaiblit par la Première Guerre mondiale, la crise des années 1930 et de la défaite de 1940. L'obtention d'une zone d'occupation en Allemagne et d'un siè...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2012
Potier de Courcy Samuel, Mémorial de Kervézec

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   220 pages  |   publié en 2007
Charles Moeller et l'Arbre de la croix

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   742 pages  |   publié en 2007
Mouloungui Clotaire, Introduction générale au droit (Tome I)

«Résumé de l'Ebook:...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Ebooks  |   fr  |   .pdf  |   293 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en sociologie

Derniers docs en sociologie

Sociologie des organisations : taylorisme, facteurs humains, identité et culture, etc.
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   45 pages  |   publié en 2009
DEASS, épreuve de Politiques sociales : lutte contre les exclusions
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2011
La diversité culturelle au sein des entreprises
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   24 pages  |   publié en 2006
Socialisation et normalisation grâce au sport
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   35 pages  |   publié en 2008
Les théoriciens de la communication
Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   38 pages  |   publié en 2014
Bibliographie commentée sur le thème : La crise du couple
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Analyse critique du positivisme
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Les grands domaines de la sociologie
Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2014