Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'appareil judiciaire
II) Le contexte économico-social
III) La politique
IV) La démographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Depuis ses débuts, la criminologie n'a eu de cesse de brosser des portraits psychologiques voire raciaux de la délinquance Ainsi, Cesare Lumbroso, inventeur à la fin du XIXe siècle de l'anthropologie criminelle, influencée néanmoins par la phrénologie (théorie si chère au neurologue allemand Franz Joseph Gall), prétendait-il identifier les types de « criminels-nés » d'après leur physionomie ou même leurs traits raciaux. Mais la méthode des « types criminels » ne s'est pas avérée pertinente. Aujourd'hui, c'est la perspective actionniste qui s'impose : criminologues et sociologues de la délinquance s'entendent plutôt pour définir un délinquant avant tout par ses actes. Un délinquant est donc tout simplement quelqu'un qui enfreint la loi. Cependant, les sociologues ne s'accordent pas tous sur les causes et les associations prônent sur des banderoles des slogans évocateurs d'une jeunesse de banlieue mise à l'écart, mal dans sa peau et stigmatisée par les médias. Toutes les classes socioprofessionnelles sont atteintes, avec cependant une prédilection pour les garçons, les jeunes et les milieux défavorisés, notamment dans la montée du phénomène. De plus, chaque âge se caractérise par un type déterminé de criminalité : cambriolage, atteinte volontaire à l'intégrité physique, outrage à agent Mais on constate que le délinquant apprend très vite à faire un calcul coût/avantages avant de commettre un délit. Ainsi, un petit nombre (5% de la population) est responsable de près de la moitié des petits délits, de plus de 80 % des délits graves et de 95 % des trafics. Cette minorité refuse d'autant plus de travailler que la délinquance procure d'autres ressources, plus importantes et moins astreignantes : le travail salarié rapporte trop peu, il est contraignant, oblige à avoir un patron et est une entrave au goût du risque. De surcroît, ces jeunes sont souvent motivés par l'agressivité pure, l'engrenage engageant très rapidement à l'escalade dans la gravité ()

Extraits

[...] Quant à la peine de mort, que l’on y soit favorable ou que l’on soit un abolitionniste convaincu, elle n’a jamais rien résolu et ne concerne qu’une fraction extrême de la délinquance, même si je conçois qu’elle puisse faire débat dans certains cas particulièrement odieux et amener à se poser la question : ne vaudrait-elle pas mieux que de dépenser des sommes colossales pour de tels monstres, argent qui semblerait bien plus judicieusement utilisé pour des causes autrement justifiées ? On peut également mettre en cause la moralité des citoyens. On traque certes comme une horreur suprême la pédophilie, qui était, hélas, tolérée par le passé. La morale devient peut-être de plus en plus privée et tournée vers la liberté individuelle, mais elle est, d’une manière générale, moins respectueuse que jadis. De toute façon, peut-on la rendre responsable alors qu’à longueur de journée la violence est banalisée par les médias, même dans sa forme la plus radicale. [...]


[...] Le sens des priorités, tout comme celui de la rigueur morale, ont été sacrifiés sur l’autel de la consommation. Et c’est bien là le problème : au lieu de mettre en place des moyens de lutte contre la délinquance, on a l’impression que la société l’encourage. Enfin, nos compatriotes n’ont pas la présence d’esprit de s’apercevoir de la richesse et de la qualité de vie de notre pays, voulant toujours plus, même si la moralité doit en pâtir et si l’intérêt en reste à démontrer. [...]


[...] Dans ces conditions, on peut comprendre la légitimité de leurs besoins vitaux et expliquer la nécessité vitale d’un passage à la petite délinquance. N’importe quel être humain à leur place en ferait de même. Mais sont-ils alors plus coupables que ceux qui acceptent leur entrée dans le pays ou qui leur font croire à une vie meilleure ou à une égalité sociale ? Bien sûr cela ne dédouane absolument pas ni ne saurait excuser leurs nuisances, mais tout comme l’incitation publicitaire au paragraphe précédent, la société cautionne au moins partiellement de tels débordements. [...]


[...] Finalement, plus que la multiplicité des causes de la délinquance, l’augmentation constante de cette dernière est autrement plus préoccupante. En effet, derrière chacune d’entre elles se profile un seul et même aiguillon incitateur : l’augmentation de la démographie. Cette loi du nombre par un effet mathématique tout simple, majore les actes délictueux qui ralentissent les procédures judiciaires et minore la répression (tant les prisons sont elles-mêmes surpeuplées Son incidence est évidente sur le chômage et, par morosité implicite, sur la moralité. [...]


[...] En posant le choix caricatural entre l’achat d’un iPhone 5 (futur joyau futile de l’informatique au prix de commercialisation annoncé d’un smic et demi et l’extinction de la race humaine sur la planète, on perçoit mieux l’intervention de la moralité. Il ne s’agit que de quelques exemples et l’on pourrait poursuivre à volonté l’énumération. Comment prôner la morale alors que les institutions elles-mêmes s’en écartent résolument ? On est là bien loin de l’« honnête homme moral et vertueux si cher aux Lumières, époque pas si lointaine pourtant. Le point d’orgue semble incontestablement être le chômage et le contexte économique. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
30/09/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Christophe P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
médecine
Ecole, université
Faculté de...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La pulsion d'agressivité chez le jeune délinquant

«Mémoire sur l'agressivité des jeunes délinquants : Comment décrire les comportements violents et agressifs des jeunes en difficulté ? A travers les notions de pulsions, de blessures narcissiques et d'estime de soi, ce document émet l'hypothèse que le...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   53 pages   |   publié en 2007
A criminological case study of the movie "Rebel Without a Cause" by Nicholas Ray

«Rebel Without a Cause is an American movie directed by Nicholas Ray and released in 1955. After its release, lots of people criticized the movie for depicting "gratuitous" rebellion. The movie was said to be an incentive for young people to ...»

Commerce   |  Stratégie  |   Commentaire d'oeuvre  |   en  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2009
Délinquants et délinquance au Moyen-Age en Europe occidentale

«Deuxième partie des cours de Licence de M.MEHL (Strasbourg II) au sujet de la "Marginalité et des marginaux au Moyen-Age en Europe occidentale". Ce cours est intitulé "Délinquants et délinquance". Document de 14 pages environ pour 4900 mots, idéal po...»

Histoire et géographie   |  Histoire médiévale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2006
La délinquance juvénile : formes, causes, prévention, etc.

«Les mineurs restent principalement impliqués dans des affaires de vols : ils constituent 67,2 % des mis en cause dans ces affaires en 2002....»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2007
Quelles sont, selon vous, les causes de la délinquance ?

«Depuis ses débuts, la criminologie n'a eu de cesse de brosser des portraits psychologiques voire raciaux de la délinquance... Ainsi, Cesare Lumbroso, inventeur à la fin du XIXe siècle de l'anthropologie criminelle, influen...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011

Meilleures ventes en sociologie

Derniers docs en sociologie

DEASS, épreuve de Politiques sociales : loi sur le handicap
Économie et Social   |  Sociologie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2011
DEASS Politiques sociales : personnes âgées
Économie et Social   |  Sociologie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2012
L'Ecole française de sociologie : l'oeuvre de Durkheim et Marcel Mauss
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   17 pages   |   publié en 2009
Le parcours de professionalisation d'assistante sociale
Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2009
La dynamique de l'Occident - Norbert Elias
Économie et Social   |  Sociologie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2014
Les théoriciens de la communication
Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   38 pages   |   publié en 2014
Bibliographie commentée sur le thème : La crise du couple
Économie et Social   |  Sociologie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014