Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) La jeunesse : genèse d'une catégorie sociale récente
II) Un groupe social qui fait peur et à encadrer ?
III) « La jeunesse n'est [-elle] qu'un mot ? » (P. Bourdieu)
IV) Quitter la jeunesse : l'entrée dans l'âge adulte
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Les deux âges sociaux qui constituent la jeunesse (l'enfance et l'adolescence) sont des construits sociaux, qui n'ont pas toujours existé. Philippe Ariès dans L'enfant et la vie familiale sous l'Ancien Régime (1960), montre ainsi comment ont émergé ces âges sociaux. Au Moyen-âge, l'enfant est le plus souvent livré à lui-même dès l'âge de 5-6 ans. Dans les milieux populaires, il rend des services (garder le bétail, etc.). Dans les milieux nobles, le garçon passe à 7 ans des mains de la gouvernante à celle du précepteur. 12-14 ans est l'âge de la mise en apprentissage ou du départ pour le collège selon le milieu social. Enfin, le mariage forcé et le droit d'ainesse intégral font de l'éducation essentiellement un moyen de faire accepter aux enfants « les contraintes qu'il ne manquera pas de subir lorsqu'il accèdera au statut adulte » (O. Galland) ()

Extraits

[...] Quitter la jeunesse : l’entrée dans l’âge adulte. Passer de la jeunesse à l’âge adulte suppose de franchir un certain nombre d’étapes et de rites de passage. Ces étapes ont pu évoluer à la fois parce qu’elles peuvent changer entre les époques, mais aussi parce qu’elles peuvent être franchies à des âges différents. Ainsi, Hugh Cunnigham[iv] distingue quatre phases des modalités de l’entrée dans la vie adulte : Phase du 18eme siècle au début du 19eme siècle : les jeunes quittent très tôt leur famille (à environ 14 ans) pour se mettre au service d’une famille, car il n’y a pas de travail pou eux. [...]


[...] La jeunesse La jeunesse : genèse d’une catégorie sociale récente. Les deux âges sociaux qui constituent la jeunesse (l’enfance et l’adolescence) sont des construits sociaux, qui n’ont pas toujours existé. Philippe Ariès dans L’enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime (1960), montre ainsi comment ont émergé ces âges sociaux. Au Moyen-âge, l’enfant est le plus souvent livré à lui-même dès l’âge de 5-6 ans. Dans les milieux populaires, il rend des services (garder le bétail, etc.). Dans les milieux nobles, le garçon passe à 7 ans des mains de la gouvernante à celle du précepteur. [...]


[...] Il insiste notamment sur les Trente Glorieuses qui ont permis d’opérer une véritable révolution de la structure sociale, et par conséquent des modes, niveaux et genres de vie, de la mortalité, de la mobilité sociale, et qui a donc fait oublier momentanément la structure sociale en terme de classes, puis sur le ralentissement économique qui constitue une rupture et qui montre que le destin fabuleux de cette génération des années 40 ne concerne que cette unique génération, et que les cohortes suivantes vont devoir faire face à de nombreux nouveaux problèmes comme la baisse du niveau de vie, la montée du suicide ou la multiplication des déclassements sociaux, tandis que la génération dorée d’hier continuera de l’être aujourd’hui. Ces désillusions pourront faire ressortir les limites de l’aspiration vers le haut, et faire surgir une restructuration en classes sociales. [...]


[...] Philippe Robert, montre que la bande n’est pas un groupe foncièrement inadapté et pas essentiellement tourné vers la délinquance. Les membres des bandes ne sont pas des marginaux, et le plus souvent travaillent ou vont à l’école. Ces regroupements de jeunes s’expliquent par un milieu urbain qui favorise l’intégration, et par (pour P. Robert) l’indétermination prolongée qui caractérise la période de transition entre jeunesse et âge adulte et les différents rites de passage. La bande se fonde sur une morale de l’appartenance qui s’organise autour de signes langagiers, objets d’identifications, mythes et parfois même de territoires. [...]


[...] La thèse d’Ariès a été remise en cause et si les historiens s’accordent à dire avec Ariès que la promotion de l’enfance et de l’adolescence est née avec la montée de la bourgeoisie, la plupart d’entre eux souligne que d’autres formes de jeunesse existaient avant le XVIIIème siècle. II) Un groupe social qui fait peur et à encadrer ? Le péril jeune La jeunesse a été régulièrement vue dans l’histoire comme une classe dangereuse de par ses comportements particuliers, parfois en rupture avec ceux de leurs parents. La jeunesse est aussi souvent à la pointe des revendications sociales voire des révolutions. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
02/06/2009
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
15 fois

Informations sur l'auteur Aimé L. (étudiant)

Niveau
Grand public
Ecole, université
licence...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Initiation à la Sociologie générale

«2. La « sociologie » : une science problématiqueQu'est-ce que la sociologie ? Dans la tradition philosophique, une aporie est l'embarras qu'occasionne un problème difficile, souvent insoluble. La sociologie sembl...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   27 pages   |   publié en 2011
Une sociologie de la jeunesse

«Etude de Sociologie relative à la notion de jeunesse. Elle s'appuie sur un travail autour de la sociologie historique de la jeunesse (comment était pensée la jeunesse avant, et qu'elle a été son évolution ?...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2006
Cours de sociologie politique

«[...] Le vote constitue la pratique politique la plus répandue et même la seule qui dans les grandes démocraties réunisse une majorité de citoyens ; mais pour combien de temps ? On a eu une participation de 56% des A...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   76 pages   |   publié en 2012
L'éducation et l'éducation sociale

«Réflexion sociologique relative à l'éducation et l'éducation sociale. Celle-ci est rédigée sous la forme de 10 questions-réponses, pour aborder ce concept. Vous trouverez également de nombreuses références à des auteurs. Document de 36 pages au for...»

Économie et Social   |  Sciences de l'éducation  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   36 pages   |   publié en 2006
Cours de sociologie classique sur Karl Marx

«Dans le cadre d'un enseignement de sociologie classique et contemporaine sur les pères fondateurs de la sociologie, voici la présentation du sociologue allemand Karl Marx. Il s'agit d'un enseignement proposé en licence 2....»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2008

Meilleures ventes en sociologie

Derniers docs en sociologie

Les politiques sociales de lutte contre l'exclusion
Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   21 pages   |   publié en 2011
L'Ecole française de sociologie : l'oeuvre de Durkheim et Marcel Mauss
Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   17 pages   |   publié en 2009
Analyse de pratique Infirmière : la pudeur en soins intensifs
Économie et Social   |  Sociologie  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
DEASS, épreuve de Politiques sociales : loi sur le handicap
Économie et Social   |  Sociologie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2011
La dynamique de l'Occident - Norbert Elias
Économie et Social   |  Sociologie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2014
Les théoriciens de la communication
Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   38 pages   |   publié en 2014
Bibliographie commentée sur le thème : La crise du couple
Économie et Social   |  Sociologie  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014