Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

Chapitre 1. Les concepts fondateurs la démocratie et la république

I) La démocratie

A. L'émergence historique de l'état, clé de la conquête démocratique
B. Les principes fondamentaux de la démocratie représentative

II) La république

A. L'histoire de l'idée républicaine
B. La République, un ensemble de valeurs centrées autour de l'idée d'égalité

Chapitre 2. L'extrême droite

Section 1. Du refus de la révolution au régime de Vichy

I) Le refus des bouleversements socio-politiques de la révolution et la restauration

A. Une doctrine du retour aux hiérarchies sociales du moyen-âge
B. Une doctrine de la restauration monarchique

II) Le culte de la nation

A. Les théoriciens français du fascisme
B. Le rêve d'un redressement moral et la dictature de Vichy

Section 2. La défense de valeurs de l'occident

I) D'une influence en dents de scie...

A. Le mouvement poujadiste
B. L'exaltation des valeurs de l'occident

II) A l'essor du front national

A. Des thèmes classiques
B. La virulence raciste

III) La variante royaliste, le mouvement pour la France

Chapitre 3. La droite

Section 1. La naissance des partis de droite

I) La formation d'un courant de droite au 19ème siècle

A. L'orléanisme
B. Le bonapartisme

II) L'avènement de la droite républicaine dans la 1ère moitié du 20ème siècle

A. La structuration de la droite bourgeoise au début du 20ème siècle
B. Une droite éclatée et instable

Section 2. La droite entre conservatisme et libéralisme

I) Le réveil de l'option nationaliste

A. La fin de la France coloniale
B. L'alliance de la démocratie et du nationalisme
C. L'option libérale

II) La droite bipolaire

III) L'occupation de l'espace de droite par l'UMP

Chapitre 4. La gauche

Section 1. La naissance du socialisme

I) Une dimension nationale et internationale

A. Les penseurs
B. La synthèse entre la république et la question sociale

II) La création des partis de gauche au début du 20ème siècle

A. L'organisation partisane
B. Le double choc 1914 et 1917

Section 2. La gauche confirmation des gauches

I) L'unité face à la menace fasciste

A. Une espérance
B. Une épreuve

II) La 4ème république et ses majorités à géométrie variable

A. La libération
B. Les ambigüités du radicalisme
C. La crise d'identité du SFIO

III) Les années 50 : l'épreuve de la décolonisation

Section 3. La transformation des gauches

I) La recomposition de la gauche

A. Le désarroi
B. La confiance retrouvée
C. La crise de mai 1968

II) L'heure des choix

Section 4. L'épreuve du pouvoir et de l'alternance

I) La confrontation à l'exercice du pouvoir

A. Les lendemains qui chantent
B. Les lendemains qui déchantent

II) L'épreuve du pouvoir assumée

A. Le 2ème septennat
B. L'expérience originale de la gauche pluriel
C. L'approche sociétale

Chapitre 5. L'écologisme politique

Section 1. La formation du mouvement écologiste

I) L'éveil de la sensibilité écologiste

A. Les précurseurs de l'écologie politique
B. Des événements fondateurs

II) Mai 1968 et la contestation de la société de consommation

Section 2. La doctrine de l'écologisme politique

I) L'appartenance à la gauche

A. Des politiques interventionnistes
B. Une société du bien être

II) La rupture avec l'idéologie productiviste

A. La décroissance
B. Un système plus respectueux des équilibres humains et naturels

Chapitre 6. L'extrême gauche

Section 1. Les sources de l'extrême gauche

I) L'inspiration libertaire

II) l'invocation insurrectionnelle

A. Gracchus Babeuf
B. L'avènement d'un communisme réel

Section 2. L'extrême gauche partisane

I) Le trotskisme ou la révolution par le parti
II) Le maoïsme, réponse à un abandon du léninisme
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Il n'existe pas de société humaine sans règles, donc sans pouvoir apte à les émettre. Ce pouvoir s'exerce dans ce pays selon les techniques de la démocratie et les principes de la République. Ce pouvoir a revêtu au terme d'un effort soutenu sur plusieurs siècles, la forme de l'état moderne. Dans le cadre de cet état, les partis présents sur la scène politique cherchent à promouvoir des valeurs distinctes. Certains se soucient de maintenir ou rétablir l'ordre dans la société, ou bien présenter la liberté d'actions, alors que d'autres désirent établir une société plus égalitaire, ou présenter un équilibre naturel ()

Extraits

[...] Elle souhaite un régime de juste milieu capable de réconcilier les français. Elle rejette les utopiques et les déchirent. C’est l’orléanisme qui donnera aux intérêts économiques la priorité sur les idées et séduira la grande bourgeoisie, propriétaire de patrimoine immobilier. Le mot d’ordre de l’époque est prononcé par le ministre Guizot : enrichissez-vous. L’orléanisme est donc libéral, il met en avant la raison individuelle. Cependant il n’est pas démocratique, il est fondé sur la supériorité des élites et animé par une éthique conservatrice vis-à-vis des hiérarchies sociales. [...]


[...] III) la variante royaliste, le mouvement pour la France A côté du FN est crée en 1994, le mouvement pour la France par Philippe De Villiers. Ancien secrétaire d’état du gouvernement Chirac en 1986, puis allié de Charles Pasqua. Il préside le conseil général de Vendée depuis 1988. Ce mouvement est une variante royaliste de l’extrême droite. Si le FN est partisan d’un état fort, De Villiers est pour le retour au sommet de l’aristocratie. Il rejette les valeurs d’émancipations et de libertés issues de la révolution. Il souhaite rétablir la France d’avant 1789, avec la puissance de l’église, religion d’état. [...]


[...] En 1831, le terme socialisme apparait en France sous la plume de Pierre Leroux et en Angleterre sous celle de Robert Owen. Tous 2 opposent cette nouvelle notion à l’idée d’individualisme. C’est idées sont relayait par le mouvement social naissant, puisque cette années là est également celle de la répression sanglante contre les canuts lyonnais qui se révoltent contre leurs conditions de travail et de vie extrêmement misérables. Le socialisme va être tiraillé entre 2 sensibilités. D’une part un courant fondé sur l’idée de justice sociale. [...]


[...] Les conditions d’une scission de la SFIO sont réunies. Pendant le congrès 2 courants de pensée d’oppose. D’un coté Léon Blum réaffirme la tradition Jaurésienne qui inscrit le socialisme français dans un cadre démocratique. Il défend un socialisme réformiste ce qui implique la démocratie interne du parti, le respect du suffrage universel pour les institutions et l’autonomie syndicale. Les socialistes militent pour libérer l’homme des servitudes dans le respect de l’individu. L’individuel ne peut être sacrifié sur l’hôtel du collectivisme. [...]


[...] Sa doctrine est alors très empreinte de marxiste. Une partie du PSU animé par Michel Rocard le rejoint en 1974. Le PC évolue également en renonçant à la perspective de la dictature du prolétariat. En juin 1972, le PC et le PS signeront le programme commun de gouvernement auquel se rallient les radicaux de gauche. Néanmoins dès 1977, le PC rompt l’union de la gauche au motif d’éviter d’être tiré à droite. A partir de ce moment, les effectifs seront en constante baisse. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
18/11/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
36 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Marie C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les partis politiques français et leur organisation

«Un parti politique est un groupe de personnes qui partagent les mêmes intérêts, les mêmes opinions, les mêmes idées, et qui s'associent dans une organisation ayant pour objectif de se faire élire, d'exerce...»

Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages  |   publié en 2011
Les révolutions dans le monde du travail en France, 1789-1946

«« Le spectacle le plus fréquent était celui des députations de n'importe quoi, allant réclamer quelque chose à l'Hôtel de ville, car chaque métier, chaque industrie attendait du gouvernement la fi...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2012
Maurice Duverger, "Les partis politiques" : fiche de lecture

«Juriste, professeur à la Faculté de Droit de Bordeaux et premier directeur de l'IEP de Bordeaux de 1948 à 1957, Maurice Duverger est l'auteur de nombreux ouvrages de science politique et de droit constitutionnel dont certains son...»

Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2011
Les partis politiques contemporains en France

«Pour montrer les différences entre les partis de l'échiquier politique, David Nolan, un libertaire place sur l'axe des abscisses de son diagramme les « libertés économiques » comme le niveau des impôts, l...»

Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2008
La Révolution et les expériences politiques en France (1789-1851)

«Chapitre-clé de la classe de Seconde, ce chapitre place la Révolution française dans un temps plus long que les anciens traitements qui en étaient faits. Ce cours est construit autour d'une trame originale qui vise à...»

Histoire et géographie   |  Histoire contemporaine  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages  |   publié en 2008

Meilleures ventes en sciences politiques

Derniers docs en sciences politiques

Tocqueville et la démocratie
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages  |   publié en 2006
Les mouvements sociaux
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   14 pages  |   publié en 2011
Partis politiques et Démocratie
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages  |   publié en 2006
A quoi servent les partis politiques ?
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2007
Cours complet de Science politiques
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   134 pages  |   publié en 2006
Le Léviathan; chapitres XIII, XIV, XVII et XVIII - Thomas Hobbes (1651)
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes - Benjamin Constant
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
Théorie de la Constitution - Carl Schmitt
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
Démocratie et totalitarisme - Raymond Aron (1965)
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013