Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Qu'est-ce qu'un mouvement social ?

II) Les formes de l'action collective

A. Les répertoires de l'action collective
B. Une stratégie sous contrainte

III) Contagion, colère et frustration

IV) La rupture olsonienne

V) La mobilisation des ressources

A. Organisations et entrepreneurs de mouvement sociaux
B. Les structures sociales comme ressource et comme contrainte
C. Les mouvements sociaux dans leur environnement politique
D. Ressorts de l'engagement militant

VI) De nouveaux mouvements sociaux ?
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Cours de Sciences politiques niveau Master sur les mouvements sociaux.

Extraits

[...] Davies, “Toward a theory of revolution” American sociological review, vol p.519, puis Ted R. Gurr, Why men rebel, Princeton, Princeton University Press Alexis de Tocqueville, L’Ancien régime et la Révolution, Paris, Gallimard/Folio [1856], p.277- stabilisation du niveau de satisfaction des besoins à un niveau supérieur à ce qu’il était avant la période de prospérité fera naître un écart entre ce niveau désormais stable et des attentes qui continuent de croître. A ces deux cas de figure qu’il baptise frustration du déclin et frustration progressive Ted Gurr ajoute la possibilité que, dans une situation de prospérité, les attentes des individus croissent plus vite que leur satisfaction réelle frustration des aspirations montantes Si l’hypothèse centrale de Gurr est que le potentiel de violence collective varie fortement avec l’intensité et l’étendue de la frustration relative parmi les membres d’une collectivité il est néanmoins conduit à prendre en compte plusieurs autres variables permettant d’expliquer que des situations caractérisées par un potentiel similaire de violence ne s’actualisent pas dans des explosions comparables de violence collective : traditions et exemples passés d’usage de la violence dans un groupe donnés (soutiens rencontrés, résultats obtenus . [...]


[...] Les mouvements sociaux dans leur environnement politique Les analyses de C. Tilly s’inscrivent dans les grandes lignes des précédentes mais s’en distinguent par une réévaluation du caractère politique de mouvements sociaux1 replacés dans le champ politique la “politie” (polity), composée d’un gouvernement et des groupes luttant pour l’influencer, groupes plus ou moins bien placés dans cette compétition selon qu’ils sont intégrés dans la politie (les et disposent d’un accès institutionnalisé aux centres de décision, ou en sont exclus (“challengers”). Ces trois catégories d’acteurs sont susceptibles, dans le cadre d’un mouvement social, de nouer des alliances de configuration variable (challengers contre gouvernement et membres, challengers et membres contre d’autres membres, etc.) décisives pour l’issue du mouvement. [...]


[...] L’engagement des “militants moraux” offre une nouvelle issue au paradoxe d’Olson par la prise en compte des rémunérations symboliques que des individus peuvent retirer de leur soutien à une cause qu’ils jugent juste (cf. infra). B. Les structures sociales comme ressource et comme contrainte A. Oberschall prend le contre-pied des analyses d’une société de masse atomisée dans laquelle les modèles du “comportement collectif” voyaient l’origine de la disponibilité des individus pour les mouvements collectifs1. Pour lui, l’essor et le devenir des mouvements sociaux dépendent au contraire du degré d’intégration de la société, défini par deux dimensions. [...]


[...] Car si les mouvements sociaux peuvent utiliser des arènes* institutionnelles (les médias, le parlement, les élections, les tribunaux, etc.), ils sont souvent d’abord un moyen d’y avoir accès. La visibilité qu’ils acquièrent par leurs actions permettra à certains groupes d’attirer l’attention des médias sur le problème qu’ils soulèvent et ainsi d’élargir leur audience, mais elle peut aussi leur permettre d’avoir accès à des espaces qui leur étaient jusqu’alors fermés : associations entendues comme témoins dans un procès ou auditionnées par une commission parlementaire, porte-parole reçu par un ministre, leaders ou militants d’un mouvement social invités à prendre place sur une liste électorale Mais, s’en tenir à cette explication serait doublement réducteur. [...]


[...] L’accent mis sur la dimension identitaire de certains mouvements sociaux offre ainsi une alternative au réductionnisme matérialiste des motivations de l’engagement4. Dans certains cas, celui-ci peut en effet porter un projet de construction ou d’affirmation d’une identité (sexuelle, culturelle, ethnique ) et les mouvements sociaux s’observer comme des processus d’apprentissage et de formation d’une identité (individuelle et collective). Au-delà de ses rétributions matérielles (accès à un emploi au sein de l’organisation, aux ressources dont elle dispose, etc.), l’engagement peut aussi offrir un ensemble de satisfactions et de gratifications d’ordre moral, affectif ou identitaire5. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
18/07/2011
Langue
français
Format
pdf
Type
dissertation
Nombre de pages
14 pages
Niveau
grand public
Consulté
8 fois

Informations sur l'auteur Damien T. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit...
Ecole, université
Université...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Eric Neveu, "Sociologie des mouvements sociaux"

«Impossible d'imaginer l'histoire du siècle sans mouvements sociaux : juin 36, mai 68... Plus de mouvements sociaux signifierait plus de mobilisation d'hommes et de femmes comme dans le syndicalisme, l'écologisme, le féminisme......»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   20 pages  |   publié en 2009
Sociologie des Mouvements sociaux

«La résultante du processus de division sociale du travail : société de plus en plus segmentée. Chacun des sous univers tend à s'autoréguler à travers des processus de décision issus des né...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2008
La participation politique : abstention, mouvements sociaux, etc.

«Depuis 1980, l'abstention a régulièrement augmenté dans toutes les démocraties occidentales.Le pourcentage d'abstentionnistes et de non-inscrits est plus important chez les catégories sociales déf...»

Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   2 pages  |   publié en 2010
L'action collective et les mouvements sociaux

«L'action collective est définie par Erik Neveu comme "un agir ensemble intentionnel", marqué par le projet explicite des protagonistes de se mobiliser de concert. Cet agir ensemble se développe dans une logique de "revendication"...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2009
Gestion des Relations Sociales en France - Conflit social et dialogue social

«À partir des années 1960, les pays développés connaissent de nouveaux types de mouvements sociaux qui ne tournent plus directement autour des conditions de travail et de la production. Le contexte actuel est marqué ...»

Droit   |  Droit du travail  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   13 pages  |   publié en 2010

Meilleures ventes en sciences politiques

Derniers docs en sciences politiques

Tocqueville et la démocratie
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages  |   publié en 2006
Partis politiques et Démocratie
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages  |   publié en 2006
A quoi servent les partis politiques ?
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2007
Cours complet de Science politiques
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   134 pages  |   publié en 2006
Le Léviathan; chapitres XIII, XIV, XVII et XVIII - Thomas Hobbes (1651)
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes - Benjamin Constant
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
Théorie de la Constitution - Carl Schmitt
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
Démocratie et totalitarisme - Raymond Aron (1965)
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013