Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Les différentes traductions des mobilisations sociales : ce qui est induit, son cadre et ses formes militantes

A. Variables lourdes et cadres militants
B. Différentes formes de l'engagement : théories de l'action collective

II) L'engagement comme représentation du monde et apport militant

A. Défendre des valeurs, donner du sens aux choses
B. Rétributions du militantisme

III) Le désengagement : un acte loin d'être anodin

A. Les différents éléments dissuadant la défection
B. Les multiples raisons du désengagement : à la fois personnelles et externes

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Pour le dictionnaire Larousse, la première définition de s'engager équivaut à « contracter un engagement professionnel ou militaire ; s'inscrire à une compétition ». La cinquième nous en dit un peu plus, car il s'agit de « prendre un engagement social, politique etc. ». Du verbe on passe au nom qui lui cible davantage notre sujet où l'engagement est le « fait de prendre parti et d'intervenir publiquement sur des problèmes sociaux, politiques etc. de son époque ». Actuellement, nous le savons, l'actualité est riche en rassemblements sociaux, dont le thème de la réforme des retraites est central. Selon les syndicats, il y aurait eu près de 3 millions de personnes dans la rue pour manifester à la fois un mécontentement vis-à-vis de la réforme prévue et de la politique gouvernementale en général. La mobilisation de tant d'individus interpelle et oblige à se questionner : comment en arrive-t-on à s'engager dans un mouvement social ? ()

Extraits

[...] II- L'engagement comme représentation du monde et apport militant Défendre des valeurs, donner du sens aux choses. S'engager permet à l'individu de se réaliser voire de s'épanouir socialement et de s'affirmer identitairement. S'il peut arriver à cela c'est notamment parce qu'il trouve au sein des diverses mobilisations existantes, la possibilité d'œuvrer à une ou plusieurs causes. Ces causes peuvent parfois ne pas le concerner mais l'important est que cela lui tienne à cœur. C'est l'idée par exemple de s'investir pour descendre dans la rue et soutenir revendications pour une augmentation de salaire afin d'éviter la précarité, alors que la personne même n'est en rien dans une situation de pauvreté matérielle. [...]


[...] Cependant, si l’évènement déclencheur a un tel impact, celui de provoquer la défection, c’est surtout parce qu’il survient dans un contexte particulier, un contexte de doutes et de baisse de l’engagement. De plus, la défection n’est pas motivée de la même façon d’un engagé à l’autre. En effet, le désengagement syndical n’est souvent pas le résultat d’une perte d’intérêt pour la cause défendue, mais de raisons individuelles, d’évènements biographiques, comme le départ à la retraite. Quant au parti politique, c’est souvent la conséquence de querelles idéologiques. [...]


[...] Aux raisons propres à l’individu s’ajoutent des facteurs externes qui favorisent la fidélité à l’organisation et dont l’engagé n’a pas toujours conscience. Stéphanie Rizet, au sujet de la LCR, remarque que les échanges entre les militants sont particulièrement nombreux et que cela leur permet de chasser d’éventuelles incertitudes, de rester focaliser sur leur but. Ils sont ainsi pris dans une dynamique de forte et permanente production idéologique, alimentée par la curiosité des membres, et donnant lieu à un débat incessant, débat qui les oblige, inconsciemment, à rester actifs pour pouvoir y participer. [...]


[...] On perçoit alors une sous-représentation des CSP les plus dévalorisées. Par exemple, dans le dossier Comprendre l'engagement aujourd'hui le texte de Denis Bernardeau-Moreau et Matthieu Hély sur les transformations et inerties du bénévolat associatif - 1982- 2002 nous dit que 74,6% des cadres en 1982 et 64,7% en 2002 adhèrent au moins à une association, contre 37% et 33,5% pour les ouvriers, soit un écart conséquent de près de 33 points. Les études représentent également un critère important de ces analyses sociodémographiques. [...]


[...] Celle d’Albert Hirschman dans Bonheur privé, action publique (1982). Il adopte le modèle du pèlerin dans le sens où se n’est pas tant le fait d’atteindre d’un but, un lieu qui importe mais la marche, le déplacement,. Il prend en compte la part des sentiments, de l’irrationalité qui existe dans chaque individu pour expliquer l’action collective, ce qu’il appelle le bonheur Le cœur de son analyse reste néanmoins les cycles de mobilisation avec des phases de mobilisations fortes et des phases de recroquevillement sur soi et sur son bonheur privé. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
17/01/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
7 pages
Niveau
grand public
Consulté
5 fois

Informations sur l'auteur Colin C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Conflits et mobilisation sociale (SES - terminale)

«Fiche de révision du chapitre de SES de niveau terminale : "Conflits et mobilisation sociale"....»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2008
Le conflit et la mobilisation sociale

«Cours de Sciences économiques et sociales (Terminale ES) ayant pour sujet le conflit et la mobilisation sociale. Depuis la fin des années 70, les transformations du mode du travail se traduisent par un changement dans la nature des conf...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2008
Conflits et mobilisation sociale (cours de SES)

«Cours de Sciences économiques et sociales traitant des conflits et des mobilisations sociales (chapitre 5 du programme de Terminale économique et sociale). Cours détaillé avec arguments, exemples et référence...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2008
Conflits et la mobilisation sociale (SES - Terminale ES)

«Un conflit social est un ensemble d'affrontements entre groupes sociaux pour l'obtention de biens matériels (richesse) ou symboliques rares (prestige, reconnaissance) ou pour l'accès au pouvoir.Ils concernent surtout les rap...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
Les conflits et la mobilisation sociale

«Au printemps 2003, les fonctionnaires se sont mobilisés pour défendre leur régime deretraite. Au printemps 2006, les étudiants, les lycéens et les syndicats de salariés rejettent le contrat premiè...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en sciences politiques

Derniers docs en sciences politiques

A quoi servent les partis politiques ?
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Tocqueville et la démocratie
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2006
Le Premier ministre est-il le chef du gouvernement ?
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2006
L'expérience politique des jeunes
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   4 pages   |   publié en 2006
Médias et politique : entre communication et propagande
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2007