Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

II) Cependant, il perd toute légitimité à partir du moment où il devient violent et est source de désordre pour la démocratie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Dissertation ayant pour but d'analyser le pouvoir politique de la rue, en répondant au sujet d'actualité suivant : Dans quelle mesure le pouvoir politique de la rue est-il légitime aujourd'hui, en France ?

Extraits

[...] Sciences po Dissertation de QPS Thème : la participation politique non conventionnelle Sujet : Le pouvoir politique de la rue Bibliographie - Dictionnaire de sciences politiques et sociales, J.G CONTAMIN, X. CRETTIEZ, S. MOREL, M. ROUYER, Sirey 2004 - Nouvelles luttes de classes, P. COURS-SALIES et M. VAKALOULIS, PUF - Les nouvelles dimensions de la citoyenneté, Cahiers français 316 - Institutions politiques et droit constitutionnel, P. ARDANT, 18e Edition 2006, L.G.D.J - www.lemonde.fr - www.ladocumentationfrançaise.fr Depuis le début des années 90, la participation électorale des français accuse un recul certain, phénomène observable également dans la quasi totalité des pays européens. [...]


[...] Il y a des associations de militants, semi-professionnels de la politique, qui assurent une permanence de la critique. A tel point qu’il devient difficile d’agir pour les équipes municipales et que certains dossiers traînent. Bref, si les manifestations qui, à l’origine, veulent faire bouger les choses, finissent par paralyser les institutions, elles sont inefficaces et illégitimes, car la poursuite de la démocratisation est impossible. L’opposition entre la rue et l’urne a marqué tout le XIXe siècle. Daniel TARTAKOWSKY estime à ce titre que la logique du gouvernement représentatif rend l’utilisation de la rue irrationnelle, incompréhensible, ce qu’il résume dans la question : Quelle peut bien être la fonction et surtout la légitimité de la manifestation dès lors que le suffrage universel et les lois démocratiques constituent un cadre légal dans lequel chacun peut manifester sa pensée et se faire entendre ? [...]


[...] Ajoutons que le pouvoir de la rue s’exerce la plupart du temps contre le Gouvernement et le Parlement, donc principalement contre des institutions (et souvent des hommes) que les citoyens ont eux mêmes choisis auparavant par le biais des élections. Ainsi, convient-il de se demander : dans quelle mesure le pouvoir politique de la rue est-il légitime aujourd’hui, en France ? A première vue, il jouit d’une légitimité du fait de la crise de la représentation, qui se solde par la volonté d’un rapport plus direct entre les gouvernants et les gouvernés Cependant, il perd toute légitimité à partir du moment où il devient violent et est source de désordre pour la démocratie (II). [...]


[...] Cette analyse est remise en cause aujourd’hui, car la crise de la représentation incite le citoyen à prendre une part active dans le débat politique, sans nécessairement passer par la délégation du pouvoir . Le pouvoir de la rue n’est cependant légitime que lorsqu’il est parfaitement pacifique. Si cette condition est remplie, il semble que la séparation franche entre le pouvoir de la rue et l’expression de la souveraineté nationale par le vote ne soit pas justifiée, car si les deux ont la même ambition (donner un moyen au citoyen d’exprimer ses opinions), ils n’utilisent pas les mêmes moyens d’action, et sont donc complémentaires, sans que l’un soit plus légitime que l’autre. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
07/02/2008
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
7 fois

Informations sur l'auteur Anais V. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
sciences po...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Elections et démocratie

«"Le peuple est au principe de la démocratie. Il est le fondement de la légitimité politique, il se fait entendre à l'occasion des élections intermédiaires et tranche souverainement au terme des mandats nationaux", Lionel Jospin, Le monde comme...»

Économie et Social   |  Vie politique et élections  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010
Dossier d'ECJS sur le rôle et la place du citoyen

«Ce dossier d'ECJS (Education civique juridique et sociale) de plus de 9 000 mots explore le rôle et la place du citoyen à travers un plan composé de multitudes de questions très approfondies. La première partie du dossier se base sur des recherches p...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   24 pages   |   publié en 2007
Le déficit démocratique au sein de l'Union européenne - problème institutionnel et desintérêt des citoyens

«Depuis sa formation, l'Union Européenne connait un problème prépondérant : il s'agit de celui du déficit démocratique à l'intérieur de ses institutions. Par « déficit démocratique », on entend une faute de légitimité démocratique causée par la com...»

Droit   |  Droit européen  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2010
La décentralisation favorise-t-elle la démocratie ?

«Dissertation dont la problématique est : le législateur a-t-il fournit à la décentralisation les moyens de ses ambitions ? La place du citoyen dans l'élaboration des politiques et la montée de la démocratie participative y sont analysées....»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2007
Y a-t-il un désenchantement citoyen à l'égard de la conception de la légitimité démocratique et de l'intérêt général ?

«« Les jeunes se désintéressent de la politique parce qu'elle ne leur propose plus rien d'exaltant : ni but, ni grand dessein, ni espérance digne de ce nom » (Jean d'Ormesson). Ce constat d'un désintérêt des jeunes pour la politique et le politique a ...»

Littérature et Arts   |  Philosophie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en sciences politiques

Derniers docs en sciences politiques

Commentaire du discours de Michel Debré devant le Conseil d'Etat du 27 août 1958
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Discours  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2010
Tocqueville et la démocratie
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2006
A quoi servent les partis politiques ?
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Les rapports entre l'Administration et le pouvoir politique
Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010