Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Le foyer de vie, définition du cadre, présentation du public et premiers constats

A. Présentation de l'établissement
1. Cadre réglementaire et législatif
2. Missions de l'institution
3. Composition de l'équipe de l'accueil de jour
B. Population accueillie
1. Caractéristiques des usagers
2. Le handicap : essai de définition
C. Constats et premiers questionnements
1. Rencontre avec Laurence
2. Rencontre avec Lucie
3. Emergence de ma question de départ

II) Approche théorique en lien avec mon questionnement

A. Les représentations sociales
1. Définition de cette notion
2. Comment la société perçoit-elle le handicap mental ?
3. De la représentation à la stigmatisation
B. Qu'est-ce que l'estime de soi ?
1. L'estime de soi et l'image de soi
2. L'image de soi et le regard de l'Autre
3. L'estime de soi dans le cadre du handicap mental
C. Déficit d'image de soi et relation à l'autre, une entrave à l'intégration sociale
1. Définition d'"intégration sociale"
2. La relation à l'Autre

III) L'estime de soi : une notion travaillée au quotidien

A. L'estime de soi au sein du foyer de vie
1. L'hébergement
2. Les temps informels
3. Les projets mis en place
4. Les évènements
B. Un travail axé vers l'extérieur
C. Au sein de la famille

IV) Proposition de réponse éducative : pour une meilleure estime de soi

A. Les soins esthétiques, un outil pour restaurer l'image de soi
B. Mise en place d'une activité de soins esthétiques
1. Présentation du projet et de ses objectifs
2. L'élaboration et sa mise en oeuvre
3. Observations
4. Les moyens d'évaluation
C. Premières évaluations
1. Les apports de l'accompagnement individualisé
2. Constats sur le plan collectif
3. Constats sur le plan institutionnel

Conclusion

Sources
Annexes
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La prise en compte des personnes en situation de handicap occupe une place croissante dans notre dispositif social. En effet, nous assistons aujourd'hui à de nombreuses interrogations concernant les moyens et les modes d'accompagnement de ces personnes.

La politique d'intégration débute avec la loi du 30 juin 1975 d'orientation en faveur des personnes handicapées. Dés le premier article le législateur met l'accent sur le fait que l'intégration sociale du mineur ou de l'adulte handicapé devient une obligation nationale. C'est la loi du 11 février 2005 qui, quant à elle, énonce la mise en place d'un projet de vie où l'usager serait au coeur du dispositif ainsi que le principe d'accessibilité de la ville aux personnes handicapées dans le but de leur permettre une vie sociale.

Cependant, l'intégration sociale d'une personne dépend de multiples facteurs. À ce sujet, ma réflexion a commencé il y a déjà deux ans, après mon second stage en centre éducatif et professionnel auprès d'adolescents. Cette notion d'intégration était déjà présente. Il s'agissait d'intégrer les jeunes dans un club ou d'intégration scolaire par exemple. J'ai pu constater que parfois, malgré la mise en place d'un projet réfléchi, certains obstacles intervenaient. Des clubs sportifs refusaient l'entrée au jeune au nom de leur "réputation" par exemple. Ce genre d'événements étaient vécus comme une injustice par les jeunes et pouvaient entrainer des comportements déviants ou encore un refus de réitérer l'expérience. Il fallait alors entamer un travail de remise en confiance car le jeune se sentait dévaloriser, étiqueter dans un statut de délinquant ou d'enfant "à problèmes".

Les résidents du foyer où j'ai effectué mon stage de troisième année sont quelquefois en mesure de verbaliser que certains regards ou propos les dérangent et les empêchent d'aller de l'avant à l'extérieur de la résidence. L'observation de certains comportements des adultes handicapés reflètent souvent le malaise provoqué par des situations au travers desquelles ils sont montrés du doigt ou regardés étrangement. Pour eux également, l'accès à certains clubs sportifs semble compromis car ils sont différents ()

Extraits

[...] Quelque soit le niveau de déficience, il est souvent associé à d’autres troubles. Constats et premiers questionnements 3-1 Rencontre avec Laurence[11] Laurence est une femme de 54 ans. Elle présente une déficience intellectuelle moyenne et est arrivée au foyer il y a quelques années puisque son père lui infligeait de la maltraitance physique. Elle sait prendre le bus seule pour se rendre de l’accueil de jour à la résidence se trouvant en ville. Seules trois personnes du foyer de vie sont en capacité d’utiliser les transports en commun pour effectuer ce genre de déplacement. [...]


[...] Des moments repérés comme une sortie au restaurant, une promenade en ville vont faire l’objet d’attentions particulières quant au travail effectué autour de la question de l’image que les résidents peuvent avoir d’eux mêmes, et de l’image qu’ils véhiculent à l’extérieur. En effet, avant une sortie au restaurant, les résidents demandent aux encadrants présents s’ils sont beaux et font remarquer qu’un effort vestimentaire a été réalisé. Un éducateur racontait lors d’une réunion ses expériences passées de début de carrière. Il était fréquent que des sorties en grand groupe soient organisées. En tête de file, il déambulait accompagné d’un rang de personnes déficientes intellectuelles dans les rayons du magasin. [...]


[...] En effet, cela demande aux personnes d’apprendre à retrouver l’image de soi, à reprendre confiance pour devenir autonome et s’ouvrir à nouveau aux autres, à son environnement affectif, social et professionnel. Les soins esthétiques ne sont pas seulement présents en milieu hospitalier. En effet, grâce aux progrès de la médecine, la population âgée est en constante augmentation. Chaque individu est appelé à vieillir et doit l’accepter, c’est pourquoi il est important de préserver une image valorisante pour soi et pour les autres. Les personnes âgées en institution souffrent souvent de la standardisation des soins. [...]


[...] Seuls face à la glace, nous anticipons le jugement de l’autre. Ensuite, son regard et les signes d’attirance qu’il nous manifeste ou nous refuse viennent confirmer ou non l’expérience du miroir. La beauté est avant tout liée à la sexualité. Son pouvoir est d’autant plus important qu’il s’exerce à notre insu. Un bon nombre de recherches ont démontré que celles qui prennent soin d’elles sont jugées plus intégrées socialement, plus attrayantes et plus féminines ! L’apparence, on le sait, est une forme de communication non verbale grâce à laquelle, nous émettons des signes destinés à signifier à l’autre la façon dont nous voulons lui apparaître. [...]


[...] Elle préfère le maquillage aux soins d’hygiène. Avant chaque séance, elle manifeste une excitation qui traduit un réel plaisir à venir. Durant les soins, Virginie fait comme Rachel mais son choix de lecture se tourne vers les albums photos du foyer. Des discussions autour des personnes se mettent en place. Elle constate que les gens ont parfois changé physiquement. Elle-même a quelquefois du mal à se reconnaitre sur les photos. Nous évoquons la jeunesse, le temps qui passe, les effets du temps sur notre physique. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/09/2010
Langue
français
Format
Word
Type
rapport de stage
Nombre de pages
37 pages
Niveau
grand public
Consulté
36 fois

Informations sur l'auteur Jessy F. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
Commentaires
Pascaline
03/29/11 - 09:50:21
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  
Image de soi ou reflet de la déficience

«La prise en compte des personnes en situation de handicap occupe une place croissante dans notre dispositif social. En effet, nous assistons aujourd'hui à de nombreuses interrogations concernant les moyens et les modes d'accompagnement de ces ...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   37 pages   |   publié en 2010
Le devenir adulte des personnes en situation de handicap mental

«Un adulte est une personne dont l'âge se situe après la période d'adolescence. L'accès à l'âge adulte n'est pas institutionnalisé, son seul critère légal est l'âge de 18 ans, l'â...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   62 pages   |   publié en 2009
Le vécu psychique des professionnels dans l'accompagnement des enfants handicapés moteurs

«Ce mémoire est issu d'une enquête en psychologie du travail, réalisée en 2004, sur le thème de la coopération entre professionnels (éducateurs, soignants et enseignants) au sein d'un collectif spé...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   56 pages   |   publié en 2010
L'infirmier dans l'établissement médico-social (TFE - mémoire infirmier)

«La formation infirmière vise à la construction d'un processus d'identification professionnelle. En effet, la formation de base en soins infirmiers ne nous demande pas seulement d'acquérir des connaissances et des compétenc...»

Sciences et technologies   |  Médecine  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   196 pages   |   publié en 2008
Représentation de soi de la femme primigeste à terme à la lumière de 4 outils cliniques : test de Rorschach, grille de représentation de soi, Score B-P et entretien (Thèse de Doctorat Psychologie)

«LES OBJECTIFS DE LA RECHERCHE PORTENT SUR LES VOLETS SUIVANTS :1. Mieux savoir sur les représentations psychiques de la grossesse, c'est donc, essayer d'évaluer l'attachement des femmes enceintes à leur grossesse : un...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   387 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en questions sociales

Derniers docs en questions sociales

La santé des gens du voyage
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   30 pages   |   publié en 2012
Rapport de stage ISAP auprès d'une assistante de service social (DEASS)
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2012
Mémoire DEASS : L'entrée en institution des personnes âgées dépendantes
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   49 pages   |   publié en 2012
La pauvreté s'accompagne-t-elle toujours de l'exclusion ?
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2007
Projet sur la parentalité
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2006