Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La première vertu du maître : une vertu d'ignorance
II) Un maître ignorant : un maître qui enseigne ce qu'il ignore
III) Feindre l'ignorance pour provoquer le savoir
IV) Vers une égalité des êtres parlants : ce que Jacotot appelle égalité des intelligences
V) Le pédagogue explore le champ du possible : contre le principe d'explication décrit par J. Rancière
VI) Un principe d'émancipation selon J. Jacotot
VII) Apprendre : rencontre avec autrui
VIII) Que faut-il faire pour que le pouvoir de l'éducateur n'engendre pas, sous une forme ou sous une autre, la dépendance à son égard ?

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Se questionner sur la place et le rôle du maître dans le processus d'apprentissage, c'est évoquer un peu vite la question fondamentale : faut-il un maître ? Cela oblige à interroger ce qui peut être une évidence : savoir que la notion de maître fasse couple avec celle d'éducation, ainsi part d'institution sans instituer au sens fort de fonder (instituer). D'autant plus qu'aujourd'hui se développe cette tendance à vouloir substituer à l'instituer un s'éduquer soi-même, cette forme pronominale visant à faire disparaître les figures du maître.
Kant, pourtant énonçait : « L'homme est un animal qui a besoin de maître ». D'où le questionnement pourquoi faut-il un maître ? (...)

Extraits

[...] En glissant sur un domaine un peu plus politique, en cette période de redéfinition du cadre de travail de l’Ecole, réduire la confrontation des sujets au socle commun n’est-ce pas renvoyer l’individu à lui-même, à ne plus faire le pari de tous capables. N’assigne t-on pas les individus à ce qu’ils sont ? Cela apparaît comme une manière d’empêcher l’individu de devenir sujet, de l’empêcher de comprendre. Si le pédagogue ne permet pas grâce à la confrontation le déplacement du je et du tu vers le tiers instruit, que devient le sujet ? [...]


[...] Dans le principe d’émancipation de J. Jacotot, il s’agit de rapporter ce qu’on ignore à ce qu’on sait, d’observer et de comparer, de dire et de vérifier. L’élève est toujours en position de chercheur. Le maître est d’abord un homme qui parle à un autre. Le maître imagine des correspondances entre un sujet, son histoire, ses acquis et des «objets culturels». Il s’oblige à 2 imaginer des dispositifs grâce auxquels ce sujet puisse s’approprier lui-même les savoirs déclarés dignes de son apprentissage et nécessaire à son développement. [...]


[...] Il fut étonné de voir comment ses étudiants auxquels il n’avait transmis aucun savoir avaient, sous son ordre, appris assez de Français pour s’exprimer très correctement. Il s’étonnait de la façon dont il avait enseigné sans avoir rien à leur apprendre ! Il en conclut que l’acte du maître est d’obliger une autre intelligence à s’exercer. Cet acte ainsi posé ne nécessite pas le fait d’être en possession du savoir pour permettre à l’autre de le construire. Il serait donc possible qu’un ignorant permette à un autre ignorant de savoir ce qu’il ne sait pas lui-même. Le maître ignorant c’est un maître qui enseigne. [...]


[...] La fin normale de la raison pédagogique c’est d’apprendre à l’ignorant ce qu’il ne sait pas, de supprimer la distance de l’ignorant au savoir. C’est pourquoi J. Rancière s’indigne de la maïeutique, de ce maître qui feint l’ignorance pour provoquer le savoir. Selon Socrate «C’est le secret des bons maîtres : par leurs questions, ils guident discrètement l’intelligence des l’élève assez discrètement pour la faire travailler, mais pas au point de l’abandonner à elle-même». (P.51) Là est confié à l’intelligence du maître le soin de combler la distance séparant l’ignorant du savoir De plus, dans le système d’enseignement, un des moyens de la raison pédagogique très utilisé est celui de l’explication. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
21/12/2010
Langue
français
Format
pdf
Type
dissertation
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Sylvie M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Marguerite Altet, "Les pédagogies de l'apprentissage" : fiche de lecture

«L'enseignement vise l'apprentissage même si tout apprentissage n'est pas dû à l'enseignement. Le pédagogue cherche à faire réussir l'apprentissage de son élève. Les questions concernent les &...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   22 pages  |   publié en 2013
L'impact d'une démarche de recrutement volontaire et dynamique visant à l'insertion des jeunes sur le marché du travail par le biais des stages et de l'apprentissage : exemple de SFR

«Avec un objectif de recrutement fixé par le gouvernement à 3% des effectifs, les entreprises de plus de 50 salariés telles que SFR, tentent d'établir et de mettre en place une politique de recrutement des stagiaires et apprentis. Suite à la fusion d...»

Commerce   |  Ressources humaines  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   73 pages  |   publié en 2009
Dans le processus d'apprentissage : quelle est la place du maître ?

«Se questionner sur la place et le rôle du maître dans le processus d'apprentissage, c'est évoquer un peu vite la question fondamentale : faut-il un maître ? Cela oblige à interroger ce qui peut être une év...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   3 pages  |   publié en 2010
La question des apprentissages des enfants de deux ans dans les structures petite enfance

«Ce stage, de par son domaine de compétences et sa durée, est une occasion de se professionnaliser, d'améliorer ses connaissances théoriques et pratiques mais aussi d'approfondir une thématique, une question à...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   41 pages  |   publié en 2009
La psychopédagogie : l'apprentissage chez l'enfant

«Cours de psychopédagogie ayant pour thème l'apprentissage de l'enfant. Par quels procédés l'enfant peut-il apprendre ? Quelles méthodes et techniques met-il en action afin de se plonger en situation totale d'apprentissage. Définitions de concepts, de...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   155 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en questions sociales

Derniers docs en questions sociales

Auto-évaluation du dossier de pratiques professionnelles DEASS (assistant de service social)
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2013
Mémoire Caferuis : Management d'unité d'intervention sociale
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   49 pages  |   publié en 2010
Méthodes des sciences sociales
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   87 pages  |   publié en 2009
Analyse de pratique Infirmière : la pudeur en soins intensifs
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2010
L'individu dans ses actes de consommation
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   5 pages  |   publié en 2014
La diversité des réseaux sociaux et leur rôle dans l'insertion professionnelle
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2014
Quelle place a la famille vis-à-vis de l'individu ?
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2013
Quels sont les pouvoirs de l'éducation et faut-il les contrôler ?
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2013
La famille et l'Etat-providence face à la mission éducative
Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2013