Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Qu'est-ce que l'enfance ? Ambiguïtés de la notion d'enfance

A. Ambiguïtés sémantiques
B. Difficultés pour délimiter les périodes de l'enfance
C. Variation de la notion d'enfance en fonction des cultures
D. Variation de la notion d'enfance en fonction des époques

II) Définitions

A. La psychologie génétique
B. La psychologie du développement
C. La méthode génétique
D. La psychologie de l'enfant

III) Perspectives analytique et synthétique

A. Perspective analytique
B. Perspective synthétique

IV) Interdisciplinarité de la psychologie de l'enfant et de l'adolescent

Bibliographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

[...] L'ambiguïté sémantique relative au mot enfant se situe à deux niveaux :

- au niveau de la contradiction entre les représentations souvent positives que l'enfant suscite chez l'adulte, alors que le vocabulaire courant révèle des représentations négatives. En effet, dans notre société, l'enfant est idéalisé : il est "merveilleux", "mignon", "adorable", etc. Les adultes s'extasient sur ses réflexions, ses découvertes, ses mots d'enfants. L'enfant est valorisé. Mais, en même temps, les termes linguistiques dérivés du mot enfant sont utilisés pour en souligner un aspect puéril, simpliste, etc. Ces termes ont un sens péjoratif, négatif, critique (i. e., un comportement infantile, un problème enfantin, faire l'enfant, être bon enfant, etc.).

- au niveau des relations filiales entre individus : quel que soit son âge, tout individu est l'enfant de quelqu'un, tout en étant souvent, à l'âge adulte, le père ou la mère d'un autre. Les relations familiales se structurent autour de cette filiation. 1) L'enfant se vit dans un futur plus ou moins proche où "il sera grand". Il est à la fois motivé par cet aboutissement et soutenu par ses parents qui peuvent parfois, de façon paradoxale, le freiner dans cette quête par leur protection, leurs peurs, le pouvoir qu'ils exercent sur lui, etc. 2) Au cours de l'enfance et de l'adolescence, l'enfant doit se libérer de la tutelle parentale. Il atteint progressivement son autonomie qui s'exprime d'abord
. par des faits matériels observables (i. e., en s'habillant selon ses propres goûts et non plus en fonction de ceux de ses parents ; en sortant le soir ; en partant seul en vacances ; en allant seul chez le médecin ; etc.) puis
. par la pensée (i. e., en épousant des pensées philosophiques, religieuses ou politiques différentes de celles des parents ; en intégrant des groupes sociaux différents ; etc.).

L'enfant, devenu adulte, restera malgré cette évolution l'enfant de ses parents qui auront pu l'accompagner (plus ou moins bien ou facilement) dans cette autonomisation et qui auront pu transformer (plus ou moins bien ou facilement) la représentation qu'ils avaient de leur enfant en une représentation qui rende compte de sa nouvelle identité, de son nouveau statut d'adulte. 3) Par ailleurs, la structuration psychologique de tout adulte est largement déterminée par les expériences de son passé et notamment celles de son enfance (...)

Extraits

[...] - Qu’est-ce que la fin de l’adolescence ? Il est également difficile de déterminer le moment où tous les changements liés à la puberté s’intègrent dans un ensemble harmonieux car le temps nécessaire au travail de personnalisation9 est long. Ne prendre qu’un seul niveau de changement (i. e., le niveau biologique ou le niveau cognitif) n’est pas suffisant car, d’un point de vue sociétal, les jeunes sont difficilement autonomes financièrement (soit parce que le temps des études se rallonge, soit parce que le chômage touche particulièrement la jeunesse) et, par conséquent, il leur est difficile de s’engager affectivement de façon stable et durable et de créer une cellule familiale. [...]


[...] L’étude picturale de la mode vestimentaire reflète cette conception ancienne : les enfants étaient habillés comme des adultes (cf. "L’infante Marguerite", tableau de Velazquez peint en 1654). L’enfant était un petit homme12, c’est-à-dire un homme en miniature (cf. cours suivant). Le bébé, quant à lui, emmailloté et attaché à son berceau (cf. peinture de Georges de Latour), était considéré différemment du fait du taux élevé de mortalité enfantine. Lorsque la notion d’enfant a pris son sens moderne, le changement conceptuel s’est accompagné d’un enrichissement verbal. [...]


[...] D’un autre côté, Claes (1983)7 cite plusieurs travaux où une grande majorité d’adolescents n’auraient pas atteint à 15 ans ce niveau de pensée (dit "stade des opérations formelles", selon la théorie de Piaget8), ni même certains adultes. On voit donc que déterminer a fin de la période de l’enfance n’est pas aisée et que les critères choisis dépendent obligatoirement des objectifs donnés. Par exemple, dans le cadre d’une intervention chirurgicale, un chirurgien prendra Par exemple, lors d’une tâche d’opération combinatoire (i. e., mettre des jetons de 4 couleurs différentes par deux), l’enfant trouve quelques combinaisons possibles par tâtonnement. Ce n’est qu’à partir de 12 ans que toutes les combinaisons sont réalisées. [...]


[...] Tanner, Whitehouse et Takaishi (1966), cités in TANNER, J.M. (1970). Physical growth. In P.H. Mussen (Ed.). Carmichael’s Manual of Child Psychology. (pp. 77-155). New York : John Wiley and Son Inc temps ? [...]


[...] Pour expliquer les difficultés qui se posent pour délimiter la fin de l’enfance et le début de l’adolescence si l’on ne prend qu’une seule fonction, prenons l’exemple de l’activité intellectuelle (changements cognitifs). A l’adolescence, la pensée de l’enfant subit un saut qualitatif : elle devient une 9 pensée assimilable à celle de l’adulte (et à la pensée scientifique). Elle repose sur le raisonnement abstrait, notamment le raisonnement hypothéticodéductif (si X alors Y). Le raisonnement hypothético-déductif permet de poser une hypothèse et d’en déduire une information (qui ne passe pas forcément par la vérification), grâce au raisonnement logique, la pensée formelle ou pensée abstraite. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
28/05/2012
Langue
français
Format
pdf
Type
dissertation
Nombre de pages
24 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Damien T. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit...
Ecole, université
Université...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
La psychologie de l'adolescent

«Cours sur la Psychologie de l'adolescent donnant un aperçu historique....»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   27 pages  |   publié en 2008
La maltraitance physique, verbale, et institutionnelle sur enfant, adolescent, adulte ou personne âgée

«Langage cognitifApparition parole retardée, vocabulaire réduit, phrases incorrectement construites. Besoin de l'autre constamment : difficultés scolaires si maîtresse n'est plus là pour le soutenir dans s...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages  |   publié en 2010
Les faits psychologiques chez l'adolescent

«Adolescence : période relativement trouble. On l'associe souvent à des aspects négatifs. On parle de crise d'adolescence, de mal être chez l'ado, mais aussi de déviance chez les ados.Ceci est négat...»

Économie et Social   |  Sport  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   36 pages  |   publié en 2010
Psychologie du développement de l'adolescent

«L'adolescence vient du latin "adolere" qui signifie "grandir vers...". C'est un moment de passage entre l'enfance et l'âge adulte, construction d'un être inachevé en développement. La distinction enfant-adolescent se fait pa...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   30 pages  |   publié en 2008
Le développement affectif, cognitif et social

«Cours de psychologie du développement abordant les différents courants : le développement affectif, cognitif et social. Vous y trouverez un résumé des principales théories des auteurs fondamentaux. Document de 26 pages environ au format Word pour 104...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   26 pages  |   publié en 2006

Meilleures ventes en psychologie

Derniers docs en psychologie

La dépression : essai de définition, causes, normalité ou pathologie
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2011
La névrose, caractéristiques et exemple de personnalité à structure névrotique
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2011
La schizophrénie : questionnements et réflexion
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2011
Les facteurs psychologiques de l'alcoolisme
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2011
Les caractéristiques de l'angoisse et ses origines
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2011
Rapport de stage en hôpital de jour accueillant des adultes psychotiques
Économie et Social   |  Psychologie  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   28 pages  |   publié en 2014
Les mots du vin : experts et novices diffèrent-ils quand ils décrivent des vins ?
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2014
Psychologie soignant-soigné : La notion de bien-traitance et la relation d'aide
Économie et Social   |  Psychologie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2014
La dynamique soignant / soigné en psychologie
Économie et Social   |  Psychologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2014
Le développement de la personne et de la personnalité
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014