Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) L'adolescence, question des traumas et des violences
II) Le traumatisme et la violence
III) La violence
IV) Le trauma et la psychanalyse
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La violence :

Se divise en 2 parties : viol et violence qui ont une étymologie commune et un même effet social. Quand une société est axée sur la violence il est aussi question de viols. Mais on peut imaginer une violence dans une société sans que ce soit une violence sexuelle. Est-ce qu'aborder l'âge adulte, se confronter à une sexualité adulte dont l'objet va être génitalisé, (l'objet phallique) engendre forcément ou va de pair avec la violence ?

Violence vient du 13ème siècle et désignait surtout le caractère impétueux, la tempête. C'est donc un phénomène naturel et c'est par déviation que cette violence est devenue despotique : la violence d'un maître, d'un pouvoir. Ça désigne toujours un phénomène d'une grande intensité et qui épuise totalement les forces du sujet aux prises avec cette violence. C'est pour quoi on peut dire d'une mort qu'elle est violente. Du côté du verbe violer, ça dériverait de "vis" c'est-à-dire l'homme en latin, l'homme viril. Ça désigne plus volontiers une force en action, par ex : violence d'une armée. C'est par glissement qu'on est arrivé à ce viol en passant pas les organes virils.

Dans l'étymologie déjà toute une histoire sur l'effraction extrêmement brutale faite à un sujet. Quand on parle de violence que reste-t-il du sujet ? Ne reste-t-il
pas qu'une victime ? Cette violence est-elle acquise ou innée ?
La violence est-ce une sorte d'être ? Ou alors est-ce consécutif à une action donnée ? Est-ce une réaction ? La violence est-ce génétique ou est-ce consécutif à des conditions de vie, des conditions sociales, à la violence politique ?

=> La violence ça se passe entre un sujet et un collectif et ça a pour effet une agression entre deux individus ()

Extraits

[...] On peut remarquer tout de même que c’est très rare qu’une personne vienne nous voir parce qu’elle est traumatisée. Est-ce qu’un sujet sait qu’il est traumatisé ? Comment peut-il rendre compte de son trauma ? Déplacer la question de la violence de l’évènement au trauma c’est passer du registre conscient à l’inconscient. La dimension inconsciente c’est précisément ne pas pouvoir dire, c’est constater que ça va pas. La violence est consécutive, interroge le sujet qui est aux prises avec une violence. C’est un abus de considérer qu’il y aurait un gêne de la violence. [...]


[...] On prend ça comme acte psychologique, le sujet porte plainte. Il faut la vérification du viol puis convocation de la pseudovictime avec la famille par exemple. Même s’il y a des précautions prises, la victime peut se retrouver en face de celui qu’elle vient de dénoncer, le père par exemple. Pour la mère, toute sa famille vole en éclats. Aborder cette question là, qui est grave pour le sujet (pas pour la société). Le trauma c’est la rencontre de soi avec une partie du corps qui jouit et ça n’a pas forcément été désagréable partout. [...]


[...] Le traumatisme met le sujet dans une position de passivité, d’impuissance, de victime et si on alimente ce côté victime, on ne sort pas du mal. Une certaine fatalité dans le traumatisme. On peut permettre à l’endroit où il est destitué de sa position de sujet de trouver une parole qui lui restitue sa place. Quand on aborde la question de l’objet (position où on s’abandonne, où on est dans la passivité) on est dans le fantasme. La violence fait une victime du fantasme. Ambivalence, ambiguïté du trauma à laquelle Freud a été sensible. [...]


[...] Le traumatisme c’est quelque chose qui vient se répéter et qui va faire énigme pour la personne. Si ça traumatise, c’est que ça parle de moi à un endroit où moi je n’y arrive pas. Discours social : gérer son traumatisme : ça n’a pas de sens. Ce qu’on gère généralement, c’est un compte en banque. L’économie est fondamentale dans notre société. Pas de gestion de l’économie pulsionnelle, on ne peut pas gérer son inconscient. Qu’est ce que le trauma ? [...]


[...] Ce qui fait violence au sujet, en psychanalyse, c’est le traumatisme. La question du traumatisme décale d’emblée la problématique par rapport à la violence. Trauma# violence. La violence considère un évènement alors que le trauma c’est l’effet que l’évènement a sur un sujet. Le problème posé par la question de la violence aujourd’hui c’est que ça a des effets socialement et sur le sujet. Est-ce qu’on dira qu’un viol, une attaque, un meurtre est un effet d’une violence intérieure du sujet ou est ce que l’on interrogera à partir de ce geste le point où le sujet a été traumatisé ? [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
25/01/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
9 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Sylvain M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Traumatismes psychiques et états de stress post-traumatiques (PTSD)

«Extrait d'une thèse pour obtenir le grade de Docteur en psychologie. Le premier chapitre est intitulé "Historique sur le concept de traumatisme psychique". Il se propose de dresser un historique du concept, depuis les premières descriptions cliniques...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   47 pages  |   publié en 2006
L'adolescent et le délit

«La violence :Se divise en 2 parties : viol et violence qui ont une étymologie commune et un même effet social. Quand une société est axée sur la violence il est aussi question de viols. Mais on peut imagi...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2009
La violence dans la délinquance juvénile masculine de nos jours dans les quartiers populaires de France

«[...]Le délinquant est celui qui commet un délit, c'est-à-dire une infraction pénale punissable de peines correctionnelles. L'expression de délinquance juvénile désigne l'ensemble des infracti...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2013
La violence en foyer d'accueil d'urgence

«Depuis le début de ma formation j'ai souvent entendu parler de la violence présente au sein des foyers d'accueils d'urgence.J'avais donc une certaine appréhension avant de commencer mon stage.Lors de mes premiè...»

Économie et Social   |  Questions sociales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   15 pages  |   publié en 2010
La violence

«La violence peut être caractérisée comme une action visant à détruire ou porter atteinte à l'intégrité physique ou morale d'une personne ou d'un groupe. Nous nous intéresserons plus en par...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   7 pages  |   publié en 2009

Meilleures ventes en psychologie

Derniers docs en psychologie

La dépression : essai de définition, causes, normalité ou pathologie
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2011
La névrose, caractéristiques et exemple de personnalité à structure névrotique
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2011
Les facteurs psychologiques de l'alcoolisme
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2011
La schizophrénie : questionnements et réflexion
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages  |   publié en 2011
Le traitement de la psychose
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2011
Rapport de stage en hôpital de jour accueillant des adultes psychotiques
Économie et Social   |  Psychologie  |   Rapport de stage  |   fr  |   .doc  |   28 pages  |   publié en 2014
Les mots du vin : experts et novices diffèrent-ils quand ils décrivent des vins ?
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2014
Psychologie soignant-soigné : La notion de bien-traitance et la relation d'aide
Économie et Social   |  Psychologie  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2014
La dynamique soignant / soigné en psychologie
Économie et Social   |  Psychologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2014
Le développement de la personne et de la personnalité
Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014