Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

A. Une thèse fondée sur l'absence d'inflation
1. Pourquoi cibler l'inflation ?
2. L'arrivée des pays émergents
3. Hausse de l'endettement

B. Le retour de l'inflation

II) La modification du comportement et du fonctionnement des banques centrales est-elle nécessaire ?

A. Une banque centrale moderne pour Artus
B. Une vision utopiste

Conclusion
Bibliographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Patrick Artus, directeur de la Recherche et des Etudes de Natixis et professeur à la Sorbonne et Polytechnique, est un économiste français qui s'est rendu célèbre par la publication de nombreux livres sur l'économie internationale et la politique monétaire. Son dernier ouvrage, Les incendiaires, met en garde, à l'aide de démonstrations illustrées par des graphiques pertinents, contre les risques de la concentration des banques centrales sur le maintien d'un taux faible de l'inflation. Ce mode de pensée, adapté aux années 80 et aux chocs pétroliers semble aujourd'hui dépassé pour l'auteur, puisqu'il ne prend pas en compte les risques liés aux délocalisations, aux excès de liquidités mondiales, à la variation forte du prix des actifs?qui caractérisent l'économie actuelle. Son titre provocateur fait référence aux banques centrales et plus particulièrement à la Banque Centrale Européenne (BCE), qu'il juge responsable de la mauvaise situation financière actuelle et de l'incendie planétaire qui risque d'éclater. En effet, si elles ne changent pas leurs fonctionnements, les banques centrales risquent de laisser se développer une crise immobilière, une crise d'endettement et une crise des taux de change qui pourraient aboutir à long terme à un éclatement de l'euro.

Extraits

[...] C’est l’argument principal de ses critiques envers les banques centrales et notamment la FED et la BCE. Jusqu’à aujourd’hui, on peut dire que seules les banques centrales soutenaient l’idée du danger de l’inflation, puisque leur principal objectif est sa stabilité. D’après les derniers chiffres publiés, on peut penser qu’elles ont eu raison, car l’inflation revient! Ainsi, aux Etats-Unis, la hausse annuelle des prix à la consommation est passée de en août à en octobre et le seuil des risque d’être dépassé ce mois-ci. [...]


[...] Un autre point de désaccord avec Artus repose sur la notion de responsabilité des BC. Selon nous la mise en place de diverses formes de pénalisations des BC ne serait pas un moyen efficace d’améliorer la performance de ces institutions, car nous pensons que cela engendrerait des pressions sur les responsables, et cela seraient préjudiciable sur l’efficacité des BC. De plus, la responsabilité pour Artus implique que la BC doit maitriser son sujet Et là-dessus, il reproche à la BCE ses capacités d’analyse, puisqu‘elle a systématiquement surestimé la croissance future. [...]


[...] Parfois, la banque centrale s'est fixé un niveau d'inflation à ne pas dépasser (par exemple pour la BCE). Pour cela, elle dispose de plusieurs instruments lui permettant de faire varier la masse monétaire en circulation dans le pays et le coût des crédits accordés aux particuliers et entreprises: Les taux directeurs qui sont des taux d’intérêt auxquels les banques peuvent placer ou emprunter des liquidités auprès des banques centrales. Ils permettent de réguler l'investissement économique et ainsi d'encourager l'activité économique dans les périodes de creux, ou de freiner le surinvestissement pendant les périodes de forte inflation. [...]


[...] La modification du comportement et du fonctionnement des banques centrales est-elle nécessaire ? A. Une banque centrale moderne pour Artus B. Une vision utopiste Conclusion Bibliographie I. La focalisation des banques centrales sur l’inflation est-elle encore légitime aujourd’hui ? A. Une thèse fondée sur l’absence d’inflation Pourquoi cibler l’inflation ? Une inflation trop forte peut avoir des conséquences néfastes sur l’économie, c’est pourquoi les banques centrales sont chargées de la contrôler. [...]


[...] Conclusion : Le bilan de la BCE est donc mitigé. D’une part, il faut lui reconnaître de grandes réussites, et on peut ici adresser une critique à Patrick Artus qui ne les souligne pas, puisqu’elle a réussi à maintenir les taux d’intérêts à des niveaux exceptionnellement stables et bas. Elle est également parvenue en moins de dix ans à créer une nouvelle monnaie et à lui faire acquérir le statut de deuxième monnaie de réserve mondiale. Au cours de cette période, la BCE et l’euro ont acquis une véritable crédibilité internationale. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
25/01/2008
Langue
français
Format
Word
Type
fiche de lecture
Nombre de pages
11 pages
Niveau
grand public
Consulté
16 fois

Informations sur l'auteur Benoit P. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
bordeaux...
Note du document :
         
Commentaires
arnaud
02/03/08 - 18:43:13
Laissez le votre
ACCÉDER à ce doc  

Meilleures ventes en économie internationale

Derniers docs en économie internationale

Le FMI et la banque mondiale
Économie et Social   |  Économie internationale  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2006
Le FMI et la Banque mondiale
Économie et Social   |  Économie internationale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Les paradis fiscaux européens
Économie et Social   |  Économie internationale  |   TD  |   fr  |   .doc  |   30 pages   |   publié en 2007
Typologie des interventions du FMI
Économie et Social   |  Économie internationale  |   TD  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2007
La place de la Chine au sein de l'OMC
Économie et Social   |  Économie internationale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2007
L'émergence des économies africaines : espoir et pessimisme
Économie et Social   |  Économie internationale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   24 pages   |   publié en 2014
Un ou des Tiers mondes depuis les années 1950 ?
Économie et Social   |  Économie internationale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2013
Le syndrome hollandais dans les pays du Sud
Économie et Social   |  Économie internationale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   14 pages   |   publié en 2013
Les acteurs de la mondialisation
Économie et Social   |  Économie internationale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2013