Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'inefficacité des politiques budgétaires des Etats de l'UE depuis trente ans, corroborée par la théorie économique, n'a pu être empêchée par la mise en place du Pacte de stabilité

A. Le fort endettement public constaté dans les pays de l'UE n'a pas été corrigé par le Pacte de stabilité et de croissance, dont l'objet même est d'encadrer la politique budgétaire des EM
B. Le renouvellement de la théorie économique relativise l'impact uniquement positif sur l'activité d'une politique de relance budgétaire keynésienne

II) Pour répondre aux risques engendrés par l'endettement public très élevé en Europe, des plans de redressement ainsi que des mesures structurelles seront nécessaires pour stabiliser la zone euro

A. Malgré un PSC réformé depuis 2005, des risques majeurs pèsent sur la zone euro
B. Des plans de redressement budgétaires accompagnés de réformes structurelles seront indispensables pour sortir de la crise

Conclusion
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le 9 mai 2010, les ministres des finances de la zone euro ont adopté un dispositif d'assistance financière d'un montant européen global de 500 millions d'euros. Ce mécanisme sera complété à 50% par le Fonds monétaire international (FMI) pour un montant de 250 millions d'euros. Au total, le mécanisme d'assurance centralisé au sein de l'Union pourra financer jusqu'à 750 millions d'euros d'aides. Les 500 millions d'euros seront répartis entre les Etats membres (EM) et la Commission européenne (60 millions d'euros) et correspondent aux besoins de financement actualisés sur trois ans des pays qui sont actuellement le plus en difficulté. Il s'agit des PIGS soit le Portugal, l'Italie, la Grèce et l'Espagne. Ce mécanisme est une première à plusieurs égards, car il introduit les prémisses d'un renforcement d'une politique budgétaire commune entre EM au travers d'un mécanisme de solidarité centralisé. Pour rappel, il n'y a à ce jour, dans le budget de l'Union européenne (UE) de fonction de stabilisation puisque celui-ci est très limité (1% du PIB de l'UE seulement) ()

Extraits

[...] Economie - Dissertation Les politiques budgétaires dans l’Union européenne Le 9 mai 2010, les ministres des finances de la zone euro, ont adopté un dispositif d’assistance financière d’un montant européen global de 500 millions d’euros. Ce mécanisme sera complété à 50% par le Fonds monétaire international (FMI) pour un montant de 250 millions d’euros. Au total, le mécanisme d’assurance centralisé au sein de l’Union pourra financer jusqu’à 750 millions d’euros d’aides. Les 500 millions d’euros seront répartis entre les Etats membres et la Commission européenne (60 millions d’euros) et correspondent aux besoins de financement actualisés sur trois ans des pays qui sont actuellement le plus en difficulté. [...]


[...] En matière de dette publique, dix pays de la zone euros ont enregistré un ratio dette/PIB supérieur à 60%. La Grèce et l’Italie enregistrent quant à elles, un déficit supérieur à 100 points de PIB. Fin février 2010, treize pays de la zone euro faisait l’objet d’une procédure de DPE. iv. Ceci traduit le fait que le PSC n’a pas fonctionné dans ses deux volets. Dans son volet préventif, d’abord, plusieurs éléments entrent en jeu. Certains EM, comme la Grèce, ont mis en œuvre diverses opérations répréhensibles pour camoufler leur déficit. [...]


[...] - Les délais d’ajustements étaient trop courts. Ceci pouvait nécessiter de prendre des décisions politiques dure (forte hausse d’impôts) qui ont rendu politiquement insoutenable l’application du volet répressive. Afin de rendre le pacte de stabilité et de croissance plus efficace dans son volet préventif, le conseil l’a réformé en corrigeant les défauts liés à son asymétrie. La réforme du PSC quoique imparfaite répond à une majorité des critiques apportées au PSC. Malheureusement, les 1ères années de mise en œuvre de la réforme du pacte sont marquées par une crise financière puis une crise économique qui va donner lieu à la constatation des circonstances exceptionnelles car les EM de la zone euro connaissent une forte récession. [...]


[...] Selon Keynes, il appartient à l’Etat avec une politique budgétaire de la relancer par des baisses d’impôt et dépenses publiques supplémentaire. Ce choc de demande positive se transmet à l’économie avec un effet multiplicateur. La politique discrétionnaire keynésienne a été fortement critiquée par les macroéconomistes classiques. En particulier, Barro (1974) développe le concept d’équivalence néoricardienne. Il explique ainsi qu’une politique budgétaire expansive n’a pas d’impact sur l’activité car la baisse d’impôt n’est pas considérée par les agents comme un accroissement de leur revenu permanent mais comme une créance qu’ils détiennent sur eux-mêmes, car l’Etat devra faire face à moyen terme, à la dégradation de ces finances publiques soit en baissant les dépenses soit en augmentant les impôts. [...]


[...] Ceci s’explique par l’accumulation des déficits publics constatés depuis vingt cinq ans liés à un choix politique fort en faveur de la dépense publique et à un encadrement insuffisant opéré par le Pacte de stabilité et de croissance (PSC) mis en place en 1997. Les difficultés que rencontrent aujourd’hui la zone euro plaident donc peu pour des politiques budgétaires de relance keynésiennes comme l’a montré la nouvelle théorie classique dans les années 1980. Dans un contexte de vieillissement démographique et des plans de relance qui ont fortement augmenté les déficits, les EM doivent respecter le plus vite possible le pacte de stabilité. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
08/12/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
6 pages
Niveau
grand public
Consulté
4 fois

Informations sur l'auteur Sandrine L. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
sciences...
Ecole, université
Sciences Po...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Peut-on parler d'une Union Européenne forte ?

«Mémoire sur l'Union Européenne : quelles sont ses victoires sur le plan interne et externe compte tenu des objectifs qu'elle s'est assignée initialement, et qui continuent à évoluer pour s'adapter à un monde en constant bouleversement ? Quelles sont ...»

Économie et Social   |  Relations internationales  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   65 pages  |   publié en 2007
L'Union européenne

«Résumé très complet d'un livre d'histoire économique sur l'Union européenne qui traite de tous les thèmes économiques : la construction de l'Union européenne, la population, l'europe sociale, l'industrie, les services, l'agriculture, les relations, l...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   27 pages  |   publié en 2006
Comment expliquer, à la lumière de l'intégration monétaire européenne, la crise de la zone euro de 2009-2010 ?

«Cette affirmation de Michel Aglietta, bien que peut-être sévère, a au moins pour mérite de refléter en grande partie ce que la plupart des économistes reconnaissent aujourd'hui : après coup, la crise de la zone euro ne semble que peu surprendre tant...»

Économie et Social   |  Questions européennes  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   19 pages  |   publié en 2012
Les principales politiques économiques des grands pays industrialisés : fondements, fonctionnement et effets

«Aujourd'hui les marchés sont un mode privilégié d'allocation des échanges des ressources. Ils sont partout et débordent des frontières. Cependant les Etats sont toujours là, ils vont donc s'adapter, ch...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   35 pages  |   publié en 2008
La grande crise des années trente

«Exposé décrivant les facteurs essentiels de l'effondrement qui a caractérisé l'économie mondiale et notamment celle des pays industrialisés de l'époque entre la fin de 1929 et le début de 1933. ...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   70 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en économie générale

Derniers docs en économie générale

Les politiques monétaires : objectifs, moyens et résultats
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages  |   publié en 2007
Peut-on justifier le recours à des mesures protectionnistes ?
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2009
Impact des crises immobilières sur les investisseurs et les professionnels
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   42 pages  |   publié en 2011
Analyse du marché des EHPAD
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   29 pages  |   publié en 2013
L'épargne : frein ou moteur de l'activité économique ?
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2006
Le commerce équitable : Une démarche en pleine mutation
Économie et Social   |  Économie générale  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages  |   publié en 2014
La perspective historique de l'intelligence économique
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   8 pages  |   publié en 2014
L'impact du vieillissement démographique sur la consommation ?
Économie et Social   |  Économie générale  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   1 pages  |   publié en 2013
L'épargne des ménages en France
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
Lettre de motivation pour une candidature d'admission en DCG
Économie et Social   |  Économie générale  |   Lettre type  |   fr  |   .doc  |   1 pages  |   publié en 2013