Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) Les préférences du consommateur

A. Hypothèse de non satiété et recherche d'un optimum de satisfaction
B. L'hypothèse hédoniste : la préférence fondamentale pour le présent

II) Les motivations du producteur

A. Maximiser son profit en situation de contrainte technologique
B. La décision d'investir
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

L'économie peut d'abord être définie comme l'étude des efforts faits par l'homme pour satisfaire ses besoins. Ces efforts sont nécessaires pour lutter contre la rareté et compenser l'inadéquation entre les biens offerts par la nature et les besoins exprimés par les individus. Selon les économistes, la volonté de satisfaire ces besoins constitue même le plus puissant moteur de l'activité humaine. Dès lors, le système de production de biens - entreprise, jardin individuel - vise l'efficacité maximum. Néanmoins, si nos besoins sont extensibles à l'infini, en revanche, nos ressources - revenus, matières premières - demeurent limitées ()

Extraits

[...] Le consommateur atteint son optimum de satisfaction lorsque les utilités marginales entre les biens du panier s’égalisent l’utilité marginale d’un bien est décroissante en fonction de la quantité Supposons un individu totalement démuni : le premier kilo de pain aura pour lui une grande utilité parce qu’il l’empêche de mourir de faim. Quelques kilogrammes supplémentaires, un peu moins utiles, feront disparaître sa faim et pourront même lui permettre de nourrir sa famille et, par l’échange, de diversifier son alimentation. Des quantités supplémentaires pourront ensuite lui donner la satisfaction d’inviter des amis, voire d’être généreux. [...]


[...] La loi de l’utilité marginale est donc une fonction décroissante de la quantité. Elle est redécouverte par Gossen en 1854. Par déduction, l’utilité totale est la somme des utilités marginales attachées à chacune des unités de biens possédées. L’utilité marginale n’est nulle que lorsque le consommateur est pleinement satisfait. Or par hypothèse, celui-ci n’atteint jamais le niveau de satiété, ne serait-ce que parce qu’une certaine quantité de biens en surplus peut toujours être échangée contre une autre optimum de satisfaction et égalisation des utilités marginales de B&S substituables L’optimum de satisfaction du consommateur est celui qui réalise l’égalité des utilités marginales entre différents emplois de biens (point d’intersection Courbes d’indifférence, droite de budget et optimum du consommateur 11121. [...]


[...] la loi analyse le rendement d’un facteur, l’emploi d’autres facteurs étant supposé constant. Il convient donc de distinguer entre la productivité d’un facteur, et le rendement global du processus productif, autrement dit, de la productivité globale des facteurs ; 3. la productivité moyenne d’un facteur est le quotient de la quantité produite par la quantité utilisée de ce facteur. On appelle productivité marginale du facteur, l’accroissement de production rendu possible par l’utilisation d’une unité supplémentaire du facteur concerné ; 4. [...]


[...] Le calcul de ce gain net peut donc être obtenu par un calcul d’actualisation sur la durée de vie de l’investissement. Le résultat est fonction du revenu brut annuel dégagé et de la valeur annuelle de l’amortissement. On obtient donc la formule suivante : t=T Σ (Rt Ct) + t=0 avec la durée de vie, Rt le revenu de chaque période, Ct l’amortissement de chaque période et t l’année considérée le taux interne de rentabilité Dans l’équation, r représente le taux interne de rentabilité de l’investissement qu’il est possible de connaître au point mort (ou seuil de rentabilité), soit au moment où : t=T I = Σ (Rt Ct) + - t t=0 A titre d’illustration, considérons un investissement initial de 1000 dont la durée de vie est égale à 5 ans, un revenu brut annuel constant de 500, un amortissement linéaire, c’est-à-dire constant de 1000/5 = 200 ; il est possible d’obtenir r par itération successive en résolvant l’équation suivante : - 1000 + [(500 200) + [(500 200) + . [...]


[...] Trop d’impôt tue l’impôt affirme Laffer (in The economics of tax revolt, 1979) 11214. les incertitudes empiriques du raisonnement de Laffer Malgré le poids des prélèvements obligatoires, aucune analyse empirique n’a encore constaté une baisse des recettes fiscales par simple réduction d’assiette. Une corrélation peut néanmoins être établie entre le niveau des prélèvements et le risque d’évasion fiscale et d’exportation du travail qualifié. Ces phénomènes demeurent encore marginaux. Ils pourraient cependant s’accroître en raison du marché unique qui favorise au sein de l’Union européenne la mobilité du travail et du capital L’arbitrage épargne/consommation 11121. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
25/09/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
11 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Nicolas O. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Introduction à la micro-économie

«Un cours d'initiation reprenant tous les éléments relatifs à l'étude de l'économie générale puis exposant les bases à connaître afin d'étudier la micro-économie. Document présenté en deux grands chapitres, le premier reprend les notions et concepts à...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2007
Pourquoi l'économie est-elle la « science des choix » ?

«Dissertation sur le sujet : Pourquoi l'économie est-elle la « science des choix » ? L'analyse économique repose sur une démarche scientifique. Cette démarche lui impose donc de baser son raisonnement sur des hypothèses fortes. Le postulat le plus évi...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
Etude des sytèmes économiques

«Nous sommes dans l'idée de l'étendue quasi illimitée de la science économique. En effet, pendant longtemps, on s'est imaginé qu'il y avait un noyau dur de l'économie appelé « données endogènes ». Tout ce qui entoure cette économie endogène (exogène) ...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   103 pages   |   publié en 2007
Introduction à l'Economie industrielle

«Il est difficile de définir l'Economie industrielle.Tout d'abord, son champ d'études porte sur des objets variés.Egalement, il existe une grande diversité dans les approches ainsi qu'un caractère controv...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   11 pages   |   publié en 2010
Introduction à la macroéconomie L1 économie & gestion

«Cours de 1ère année d'économie et gestion d'introduction à la macroéconomie. L'économie analyse des actes de la vie en société. Il y a différentes composantes. Les actes sociaux ne sont pas uniquement du ressort de l'économie. Ils peuvent être analys...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en économie générale

Derniers docs en économie générale

L'impact de la crise immobilière aux Etats-Unis sur la liquidité bancaire
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Le microcrédit : impact économique et social
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   16 pages   |   publié en 2009
Consommation et épargne
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2006
Le commerce équitable : Une démarche en pleine mutation
Économie et Social   |  Économie générale  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2014
Les salons de coiffure
Économie et Social   |  Économie générale  |   Analyse sectorielle  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2014
La perspective historique de l'intelligence économique
Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   8 pages   |   publié en 2014
L'impact du vieillissement démographique sur la consommation ?
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2013