Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Introduction

II) La demande de travail

A. Introduction
B. Quelques faits à expliquer
C. Deux facteurs de production K et L : demandes conditionnelles
D. Deux facteurs K et L : demandes inconditionnelles de facteurs
E. Extension à plus de deux facteurs de production
F. Coûts de licenciement et demande de travail
G. Résultats de la littérature empirique
H. Etude de cas : les délocalisations

III) L'offre de travail

A. Introduction
B. La théorie néoclassique de l'offre de travail
C. La théorie de la prospection d'emploi

IV) Capital humain, différences compensatrices, discrimination

A. Introduction
B. Monopsone et discrimination

V) Les négociations collectives

A. Éléments institutionnels et facteurs
B. Analyse économique de la négociation collective
C. Le modèle WS-PS
D. Contrat efficace
E. Syndicat et Monopsone
F. Effet de comparaison
G. Littérature empirique

VI) Information imparfaite et appariement

A. Définition
B. Les flux d'emploi et de main d'oeuvre
C. Frictions et fonction d'appariement
D. Courbe de Beveridge
E. Taux de postes vacants et de chômage d'équilibre
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

L'économie du travail étudie l'ensemble des comportements et des transactions associés à une activité professionnelle. Elle étudie donc particulièrement l'ensemble des transactions concernant l'échange de services du travail contre un salaire.

Définition de base :
- les personnes en emploi sont celles qui durant une semaine de référence ont effectué un travail pour un salaire ou un profit ou n'ont pas travaillé mais avaient un travail dont elles étaient temporairement absentes.
- les chômeurs sont les personnes qui simultanément : (i) n'avaient pas d'emploi durant la semaine de référence ; (ii) étaient activement à la recherche d'un emploi durant une période de référence et (iii) étaient disponibles pour commencer à travailler dans un délai précis.
- les inactifs (ou la population inactive) sont toutes des personnes que l'on ne peut classer ni comme ayant un emploi, ni comme chômeurs (...)

Extraits

[...] Réduction contrainte du temps de travail Augmentation contrainte du temps de travail Inactivité contrainte Travail à temps partiel contraint ? Offre de travail agrégée Offre agrégée = somme des offres individuelles h(w ; wr) pour un certain niveau de salaire Cas spécifique : nombre d’heures contraint à N = nombre de personnes en âge de travailler N. = population active (avec : taux d’activité) L’offre agrégée : Cas général : nombre d’heures dépend des préférences et des ressources non salariales, et donc du de chaque individu L’offre agrégée : [ : surface du taux d’activité et θ(w) : dérivée = point de cette surface] Elasticité de l’offre de travail agrégée par rapport au salaire w(eH) : Interprétation : % de variation de l’offre de travail agrégée lorsque le salaire augmente de (si eH = 0,5 : une augmentation de du salaire entraîne une augmentation de de l’offre de travail agrégée) Variations à la marge extensive et intensive : L’élasticité de l’offre agrégée : h fixe (ou si h inélastique = réaliste eH1 = variation à la marge extensive = flexion *variation+ du taux d’activité h variable : eH2 = variation à la marge extensive (variation du taux d’activité) + variation à la marge intensive ou (variation des heures de travail pour ceux qui travaillent déjà). [...]


[...] Le long d’une iso-profit : où C désigne une constante quelconque. Partant d’un point quelconque sur cette iso-profit, on peut rechercher de petites variations (dL,dw) telles que l’on reste sur cette courbe. Ces variations vérifient : et donc le long de l’iso-profit, on a : qui définit la pente de l’iso-profit dans un espace Demande de travail et courbes d’iso-profit : Le cadre dit de droit-à-gérer = la firme choisit librement le niveau de L conditionnellement au salaire w (fixé de manière négociée) Maximisation du profit par rapport à L considérant w donné : Demande de travail : L’iso-profit a une pente nulle lorsque L est la quantité demandée pour w donné, quelconque. [...]


[...] Critique : si vive accélération des prix, les salaires vont suivre, mais appauvrissement du pays (perte de pouvoir d’achat au niveau international), on immunise les salariés contre la hausse. - évolution récente : apparition d’accords all-in ou de solde Principe : augmentation nominale fixée par secteur sur 2ans en référence à la norme salariale interprofessionnelle Accords All-in : toute augmentation salariale ou indexation est suspendue lorsque la hausse nominale convenue est atteinte (seulement dans le secteur de la construction). On arrête d’indexer lorsque la hausse nominale est atteinte. [...]


[...] (en 1906, 1ère CCT dans le secteur textile) Commissions paritaires (C.P.) = organe paritaire réunissant patrons et syndicats. (apparition en 1919) 1.2 Les acteurs sociaux en Belgique L’objectif du législateur belge a été d’éviter l’émiettement des fédérations de travailleurs et par là même la concurrence et la surenchère entre elles. Loi de 1968 : sont représentatives les organisations interprofessionnelles de travailleurs constituées sur le plan national comptant au moins 50.000 membres : 3 syndicats reconnus : - CSC : confédération des syndicats chrétiens - FGTB : fédération générale du travail de Belgique - CGSLB : Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique Syndicats de travailleurs = historiquement des syndicats professionnels locaux, regroupés petit à petit en centrales professionnelles ; la centralisation et l’apparition d’une dimension inter-professionnelle = processus long et plus ou moins avancé selon les syndicats Comment se structure la négociation (Belgique) ? [...]


[...] Les hommes ne prestent pas de travail domestique car leur productivité est plus faible que dans le travail salarié. Le salaire des femmes est en général sensiblement inférieur à celui des hommes paradoxe de l’œuf et de la poule : attachement faible des femmes au marché du travail car éducation des enfants w plus faible (moins d’invet en capital humain, ou discrimination) Quant à leur production relative dans les tâches domestiques qui serait supérieur à celle des H Hypothèse d’une désutilité du travail = pour les activités salariés et domestique b - Les décisions intra-familiales Les décisions d’offre de travail se prennent souvent de manière concentrée et interdépendante au sein d’une famille. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
04/03/2011
Langue
français
Format
pdf
Type
cours
Nombre de pages
56 pages
Niveau
grand public
Consulté
7 fois

Informations sur l'auteur Florian L. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le capital humain : Un déterminant de la réussite des reprises d'entreprise

«La transmission d'entreprise est aujourd'hui un thème phare de l'économie française. Avec l'arrivée à la retraite des générations du baby-boom, on estime à plus de 700 000 le nombre d'entreprises qui vont changer de main dans les années à venir (Sour...»

Commerce   |  Stratégie  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   30 pages   |   publié en 2014
La mesure de la performance et le pilotage de Ressources Humaines. Les effets de la crise et de la mondialisation

«Face à la mondialisation des échanges commerciaux et à l'environnement extrêmement compétitif, les entreprises sont amenées à adapter leurs principes de fonctionnement au contexte de l'économie a...»

Commerce   |  Ressources humaines  |   Mémoire  |   fr  |   .doc  |   99 pages   |   publié en 2012
Economie de marché et capitalisme (HEC) - Chapitre 1

«Quelle définition donner au marché ?- Sens premier : réalité physique immédiate de l'échange. C'est le marché comme on le connaît dans toutes les villes de France : on a l'unité...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .pdf  |   29 pages   |   publié en 2011
260 questions en Sciences Economiques et Sociales

«1) Sur quoi se fonde la croissance intensive ?Sur l'amélioration des gains de productivité.2) Quels sont les composants du capital humain ?Education, formation et recherche-développement....»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   21 pages   |   publié en 2010
Le marché du travail et de l'emploi

«Marché du travail : lieu de rencontre entre offre/demande de travail ou offre/demande d'emploi, ce qui permet de déterminer le salaire et le niveau d'emploi. Quand demande de travail < offre de travail : sous emploiOffre de ...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en économie générale

Derniers docs en économie générale

L'impact de la crise immobilière aux Etats-Unis sur la liquidité bancaire
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2008
Analyse de processus et intégration de système, la conduite du changement
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   40 pages   |   publié en 2008
Investissement et croissance
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2005
Le commerce équitable : Une démarche en pleine mutation
Économie et Social   |  Économie générale  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2014
Les salons de coiffure
Économie et Social   |  Économie générale  |   Analyse sectorielle  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2014
La perspective historique de l'intelligence économique
Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   8 pages   |   publié en 2014
L'impact du vieillissement démographique sur la consommation ?
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2013