Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) La politique budgétaire expansionniste

A. L'emprunt
B. Le financement par création monétaire
C. L'impôt

II) La politique monétaire expansionniste
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

L'Etat décide d'augmenter ses dépenses c'est à dire d'augmenter son déficit budgétaire. Cette augmentation provoque une augmentation de la demande de biens et services qui à son tour induit plus ou moins rapidement une augmentation de l'offre de production pour satisfaire cette demande.

A son tour cette hausse entraîne une augmentation du PIB / revenu national donc peut être de l'emploi. Ces effets négatifs sont liés au mode de financement du déficit budgétaire supplémentaire. Quels sont les modes de financement d'un déficit ? ()

Extraits

[...] Les banques peuvent donc octroyer des crédits au particuliers moins chers. De ce fait, l’augmentation initial de l’offre de monnaie provoque in fine une baisse des taux d’intérêt. L’extension monétaire est inflationniste. Ces tensions inflationnistes peuvent conduire les salariés à exiger des hausses de salaires pour sauvegarder leur pouvoir d’achat. Si ces revendications sont satisfaites elles provoqueront effectivement une hausse des prix. Remarques : La politique mixte (dosage entre la politique budgétaire et monétaire). Point de vue keynésien : la politique budgétaire provoque une hausse des taux d’intérêt. [...]


[...] L’emprunt public pousse les taux d’intérêt à la hausse. Les libéraux la suite de l’augmentation des dépenses publiques la demande augmente. Si l’offre de production ne réagit pas rapidement à ce surcroît de demande, il en résultera des tensions inflationnistes qui peuvent se transformer en inflation (hausse généralisée de tous les prix). Les agents économique (salariés, entreprises, marché financier ) désirent conserver leur pouvoir d’achat (l’inflation vient réduire leur pouvoir d’achat). En anticipant l’inflation à venir, ils exigent des taux d’intérêt nominaux plus élevés. [...]


[...] Cela ne fonctionne que si les agents sont sujets à la fameuse illusion monétaire. Quand les salariés intègrent l’inflation dans leurs exigences salariales l’inflation anticipée, quand les marchés financiers et les banques réclament des taux d’intérêt toujours plus élevés et bien l’inflation ne conserve alors ses effets bénéfiques qu’en s’accélérant encore plus. On en arrive au cercle vicieux de l’hyper inflation. Si un peu d’inflation favorise la croissance, trop d’inflation risque de casser la croissance en augmentant l’incertitude sur l’avenir en provoquant une attitude de défiance vis-à-vis de la monnaie. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
28/07/2010
Langue
français
Format
Word
Type
cours
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Rajpiriyan R. (étudiant)

Niveau
Grand public
Ecole, université
saint-maur
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les politiques conjoncturelles en économie ouverte

«La parfaite mobilité des capitaux exige qu'il n'y ait aucun contrôle à la frontière concernée, l'existence des capitaux, des titres financiers, de la monnaie pouvant se déplacer instantanément d'un pays...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010
Les modèles de politiques conjoncturelles en économie fermée

«L'Etat décide d'augmenter ses dépenses c'est à dire d'augmenter son déficit budgétaire. Cette augmentation provoque une augmentation de la demande de biens et services qui à son tour induit plus ou moins rapi...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   3 pages   |   publié en 2010
Economie financière : la théorie keynésienne

«La politique budgétaire est l'expression des choix budgétaires de l'Etat à des fins économiques et sociales. Elle implique la mobilisation de recettes et la mise en oeuvre de dépenses publiques sous forme de d&eacut...»

Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   18 pages   |   publié en 2010
Cours de sociologie politique

«[...] Le vote constitue la pratique politique la plus répandue et même la seule qui dans les grandes démocraties réunisse une majorité de citoyens ; mais pour combien de temps ? On a eu une participation de 56% des A...»

Économie et Social   |  Sociologie  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   76 pages   |   publié en 2012
Sciences administratives : société, politique, environnement, etc.

«On va étudier l'Administration en tant qu'objet, en ensemble de gens et ensemble de relations entre les personnes, notamment les règles hiérarchiques. On va donc analyser un ensemble d'organes et de personnes qui assurent quotidi...»

Droit   |  Droit administratif  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   47 pages   |   publié en 2010

Meilleures ventes en économie générale

Derniers docs en économie générale

Etude du secteur automobile (méthode SCP)
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   15 pages   |   publié en 2005
Investissement et croissance
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2005
L'attractivité d'un espace régional : Quel tableau de bord pour l'Île-de-France ?
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   55 pages   |   publié en 2005
Le commerce équitable : Une démarche en pleine mutation
Économie et Social   |  Économie générale  |   Fiche  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2014
Les salons de coiffure
Économie et Social   |  Économie générale  |   Analyse sectorielle  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2014
La perspective historique de l'intelligence économique
Économie et Social   |  Économie générale  |   Cours  |   fr  |   .pdf  |   8 pages   |   publié en 2014
L'impact du vieillissement démographique sur la consommation ?
Économie et Social   |  Économie générale  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   1 page   |   publié en 2013