Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction
Biographie
Préface

Partie 1. Le discours de Raphaël Hythlodée sur la meilleure forme de gouvernement (Livre Premier)

I) Rappel de la mission diplomatique en Flandres

II) Le philosophe au service du roi

III) La critique de la société anglaise

A. L'injustice des sanctions pénales frappant les voleurs
B. L'inutilité de la noblesse
C. Les méfaits des soldats en garnison
D. Le problème des enclosures et élevages extensifs
E. La critique de la propriété privée

IV) Les autres voyages de Raphaël

A. Les Polytérites
B. Les Achoriens
C. Les Macariens
D. Introduction des Utopiens

Partie 2. L'île d'Utopie : un programme politico-social préconisé par More (Livre Second)

I) La géographie de l'île

A. Description de l'île
B. Création de l'île d'Utopie
C. Les villes

II) Les coutumes des Utopiens

A. La conception utopienne du travail
B. La famille
C. Les malades
D. Le mariage

III) Le commerce et la notion d'argent

A. Les voyages
B. Une société d'abondance
C. La protection et la démystification des richesses

IV) La philosophie utopienne

A. La philosophie morale
B. Les plaisirs de l'esprit et du corps des Utopiens

V) La politique utopienne

A. Le sort des esclaves
B. Les lois
C. Les relations internationales

VI) L'art de la guerre

A. Les raisons de faire la guerre
B. La conduite de la guerre

VII) Les religions

A. Une multitude de religions
B. Les croyances des Utopiens
C. Les prêtres
D. Les cérémonies religieuses

Conclusion
Bibliographie
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La vie et l'oeuvre de Thomas More s'inscrivent, à l'instar de son ami Erasme, dans le cadre du mouvement humaniste qui redécouvre la littérature antique grecque et latine, mais également dans un siècle profondément marqué par des drames sanglants et des créations éblouissantes.
En effet, en Europe, le XVIe siècle est secoué de guerres et d'intrigues, de questions religieuses âprement débattues, sur fond d'Inquisition et de Réforme. Mais c'est aussi le théâtre des grandes découvertes (découverte du Nouveau Monde en 1492) et d'un élan nouveau dans la vie culturelle (naissance de l'humanisme).

L'Utopie a été publié en 1516, d'abord en latin, puis il fut traduit en anglais. Cet ouvrage emporte le lecteur sur l'île de Nulle-part. Il est divisé en deux parties qui peuvent être disjointes.
Le premier livre raconte une conversation entre le narrateur et plusieurs autres personnages, dont Raphaël Hythlodée (Raphaël est le nom de la frégate de Vespucci, et Hythlodée signifie conteur habile), un navigateur qui a découvert l'île d'Utopie. La discussion porte principalement sur les injustices et les défauts de la société. Ses opinions sont celles de More. Le second livre rapporte la description de l'île d'Utopie, notamment de ses lois, coutumes, histoire, architecture et fonctionnement économique. On sent dans cet ouvrage l'influence de deux grands auteurs : Platon, le maître des Utopistes de l'Antiquité, avec La République, et Saint Augustin, notamment avec La Cité de Dieu.

Cette oeuvre est avant tout une critique de la société anglaise (et européenne) du XVIe siècle. On peut voir dans les vertus de l'Utopie des réponses aux injustices du monde réel (l'égalité des utopiens contraste avec l'extrême misère à cette époque). More s'abstient de présenter son utopie comme un programme politique, mais considère la réalisation d'une telle société comme souhaitable, même s'il affirme ne pas même l'espérer.

Ainsi, dans L'Utopie, quelles critiques More fait-il à l'Angleterre contemporaine et que propose t-il pour y remédier ? ()

Extraits

[...] Section 3. Les prêtres. Il y a autant de prêtres que de temples dans chaque vile, c’est-a-dire treize. Ils sont élus par le peuple au suffrage secret. Ils sont d’une sainteté éminente, contrôlent la vie religieuse, s’occupent des cérémonies et exercent une surveillance sur les mœurs. Ils excluent des cérémonies religieuses ceux qu’ils trouvent endurcis par le mal et donnent leur première instruction aux enfants. Les femmes ne sont pas exclues du sacerdoce, mais il est rare qu’on les élise. [...]


[...] Une multitude de religions. Les religions varient d’une ville à l’autre et même à l’intérieur d’une ville. More imagine les conceptions religieuses de gens qui n’ont reçu aucune révélation, mais interprètent avec sérieux ce qu’ils peuvent tirer de la seule raison humaine, en qui il a confiance, convaincu par conséquent que tout esprit loyal doit aboutir au christianisme, dont rien à l’époque, ne semblait menacer l’unité. Leurs religions sont donc différentes, mais toutes monothéistes qui désignent le Créateur du nom de Mythra. [...]


[...] Les répartitions utopiennes ne se préoccupent pas des sentiments, ce qui étonne de la part de More, pour qui les sentiments familiaux comptaient beaucoup. Tous les Utopiens portent des vêtements identiques et sobres, de la couleur de laine naturelle. More désire ici à l’encontre de la société actuelle dans laquelle les rangs sociaux se marquent par des différences vestimentaires. Section 3. Les malades. Les malades sont soignés dans des hôpitaux publics vastes et très bien équipés. Il y a quatre hôpitaux autour de chaque ville, afin que tous les malades puissent y être accueillis et ne s’y sentent pas à l’étroit. [...]


[...] Section 5. La critique de la propriété privée. Chapitre Les autres voyages de Raphaël. Section 1. Les Polytérites. Section 2. Les Achoriens. Section 3. Les Macariens. Section 4. Introduction des Utopiens. [...]


[...] Un dialogue s'instaure entre Pierre Gilles, Raphaël et More, au cours duquel More et Gilles tentent de persuader Raphaël d'entrer au service d'un prince, qui pourrait tirer bénéfice de ses connaissances et expériences. Gilles utilisent des arguments pratiques, tandis que More usent d'arguments plutôt philosophiques. Raphaël s'oppose farouchement à cette idée. Pour se justifier, il rappelle la conversation qu'il a eut lors d'un dîner chez le Cardinal Morton (More a été page chez le Cardinal), une vingtaine d'années plus tôt. Chapitre La critique de la société anglaise. Section 1. L'injustice des sanctions pénales frappant les voleurs. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
18/03/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
29 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Amandine C. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit...
Ecole, université
Université...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Thomas More, "L'Utopie", "Peut-on espérer conseiller le Prince ?" : Le discours de Raphaël sur la guerre

«I- Une argumentation efficace et satirique :1) La composition du passage au service de la démonstration : le texte est composé de trois paragraphes, avec des phrases très longues ? les paragraphes 1 et 3 ne font qu'un...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2011
"L'Utopie" de Thomas More

«La vie et l'oeuvre de Thomas More s'inscrivent, à l'instar de son ami Erasme, dans le cadre du mouvement humaniste qui redécouvre la littérature antique grecque et latine, mais également dans un siècle profond&eacu...»

Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   29 pages  |   publié en 2010
Thomas More, "Utopie"

«Thomas More fut tout d'abord un juriste, mais aussi historien, et surtout un grand philosophe, un brillant théologien et un homme politique anglais de la renaissance. C'est un grand ami d'Érasme, un érudit, ainsi qu'un philanthro...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2009
L'utopie de l'âge classique aux temps modernes

«Cours de psychologie sur l'utopie. Les sources anciennes de l'utopie définissent l'utopie telle une construction purement imaginaire dont la réalisation est considérée comme impossible. Alors que paradoxalement, l'utopie définit par Thomas More, util...»

Économie et Social   |  Psychologie  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2007
Thomas More, "Utopie" - partie II

«Etude de la partie II d'Utopie de Thomas More : construction et organisation géographique, organisation de la société et de ses valeurs, place de la politique, du luxe, du superflu, de la philosophi...»

Littérature et Arts   |  Littérature  |   Fiche de lecture  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en histoire du droit

Derniers docs en histoire du droit

Commentaire de l'ordonnance de Montils-Lès-Tours, avril 1454, article 125 : la rédaction des coutumes
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   10 pages  |   publié en 2008
Le châtiment des crimes indigènes et l'ordre public colonial
Droit   |  Histoire du droit  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   54 pages  |   publié en 2013
Histoire des institutions depuis la Révolution
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   75 pages  |   publié en 2008
L'évolution du formalisme en Droit des contrats
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2010
L'héritage public du jus commune
Droit   |  Histoire du droit  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   68 pages  |   publié en 2014
Les sanctions traditionnelles et l'ordre public colonial
Droit   |  Histoire du droit  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   40 pages  |   publié en 2013
Le châtiment des crimes indigènes et l'ordre public colonial
Droit   |  Histoire du droit  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   54 pages  |   publié en 2013
L'aspect philosophique de la notion du Droit
Droit   |  Histoire du droit  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2013
Les Parlements de l'Ancien Régime, un contre-pouvoir ?
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2013