Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) Les origines de la vente

II) Les éléments constitutifs du contrat de vente

A. L'objet du contrat de vente
B. Le prix
C. Le consentement

III) Les obligations essentielles nées du contrat de vente

A. L'obligation de payer le prix
B. L'obligation de livrer la chose
C. Le lien de connexité entre l'obligation de l'acheteur et du vendeur

IV) Les obligations de garantie

A. La garantie contre l'éviction
B. La garantie découlant de la mancipatio
C. La garantie découlant de clauses ajoutées au contrat de vente
D. La garantie découlant du contrat de vente lui-même
E. La garantie contre les vices cachées

V) Les clauses organisant la résolution de la vente

A. Les différents types de clauses
B. Les difficultés d'interprétation
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

La vente est un contrat consensuel par lequel le vendeur s'engage à livrer à l'acheteur la possession paisible et durable d'une chose moyennant un prix en argent que l'acheteur s'engage à livrer au vendeur.

La vente romaine contrairement à la vente en droit français n'est pas translative de propriété, elle rend simplement l'acheteur créancier. Elle ne met en jeu que des droits personnels et non pas de droits réels.
Le vendeur ne s'engage même pas à transférer la propriété de la chose mais simplement à procurer une possession paisible ()

Extraits

[...] Par contre elle ne comporte pas de délai et peut être formée a n’importe quel moment. Cette action n’est possible que quand le vendeur a stipulé, dans ce cas l’acheteur dispose des actio redibitoires et estimatoires si la stipulation est absente. Article 1644 et 1647. C / Le droit je justinien Au 6e siècle, la garantie des vices cachés, inspirée de la réglementation édilitienne se trouve étendue a toutes les ventes quelque soit le lieu, et quelque soit l’objet de la vente. [...]


[...] On peut aussi prévoir que le vendeur ne livrera pas la chose et il devra rendre els arrhes au double, il s’agit du pacte commissoire (lex commissoria) Cette pratique est rendue obligatoire par Justinien en 528 par une constitution. A partir de la les arrhes vont être une faculté de dédit , l’acheteur les perds, le vendeur rend au double. Il s’agit d’une pénalité. Aujourd’hui la vente avec la faculté de dédit est comme la vente romaine d’avant 528. B / La rédaction d’un écrit C’est une influence orientale. [...]


[...] Elle permet de protéger l’acheteur quand le vendeur est de mauvaise foi, tant pour ces déclarations que pour son silence (réticences dolosives) . L’acheteur n’est pas obligé que le vice lui cause un tord , il a droit a une réparation du simple fait de sa mauvaise foi . Il y a un inconvénient majeur quant a la preuve , l’acheteur devra prouver que le vendeur connaissait le vice et qu’il l’avait volontairement caché. L’étude du droit romain montre que les juristes de l’époque ont une conception subjective du vice caché, la chose a nécessairement des défauts, des qualités , cela explique que le vendeur n’est tenu que pour ses déclaration , pour sa mauvaise foi , il n’est pas tenu des autres vices de la chose , et surtout pour ceux dont il ignore l’existence / La réglementation édilitienne Par exception certaines ventes vont recevoir une réalisation spéciale par les édile curules , ils ont la règlementation du marché. [...]


[...] Le contrat de vente avec lequel il est possible de différer dans le temps l’une ou l’autre des prestations . Il y a trois types de ventes: _la vente à crédit : la chose est remise immédiatement mais le transfert du prix est retardé. _ La vente à livrer: le prix est payé de suite mais le transfert de propriété est retardé. _ La vente a terme : les deux opérations sont retardées à une date ultérieure. Les obligations de la vente naissent de ce décalage entre la formation du contrat et son exécution. [...]


[...] Avec l’adoption de la vente consensuelle, les romains n’ont pas modifié cette règle. Le droit considère que différer le paiement du prix et la livraison profite a l’acheteur. Dans la vente des obligations étaient différées et cela profite a l’acheteur qui est créancier des produits fournis par la chose, dès la conclusion du contrat quelque soit la date de la livraison. De plus, il y a un intérêt en retardant la livraison. De plus, le vendeur est responsable dès la conclusion jusqu’à la livraison pour ses fruits et le dol.Il y a donc un partage des risques , l’acheteur ne les supporte que quand le vendeur est exonéré c’est-à-dire par la force majeur. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
16/09/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
17 pages
Niveau
grand public
Consulté
3 fois

Informations sur l'auteur Burns A. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit...
Ecole, université
montpellier
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Droit des contrats spéciaux : promesse de vente, pacte de préférence, contrat cadre, etc.

«L'idée du droit spécial, c'est que le contrat est régi par deux types de règles. D'un côté ce que l'on appelle le droit commun : les règles applicables à tous les contrats, à tous les ...»

Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   100 pages  |   publié en 2013
Les contrats spéciaux : le contrat de vente

«Lorsqu'on s'attarde sur le moment auquel est apparu la vente, on est pris de vertige car la vente est une forme d'échange qui a la caractéristique d'utiliser la monnaie. Il se distingue ainsi du troc. Mais on se rend compte que l'appari...»

Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   67 pages  |   publié en 2009
Cours sur le droit des contrats

«Ce cours sur le droit des contrats propose des définitions, tableaux, schémas de synthèse, études de jurisprudence et l'ensemble des éléments nécessaires à la bonne compréhension du droit des affaires....»

Droit   |  Droit des affaires  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   145 pages  |   publié en 2007
Droit spécial des contrats : types et formation

«Cours de Droit spécial des contrats (Licence 3) présentant les différents grands contrats tels que le contrat de vente, le mandat et le contrat d'entreprise ainsi que leur formation....»

Droit   |  Droit des affaires  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   75 pages  |   publié en 2008
Droit des contrats spéciaux : la vente, le mandat et le contrat d'entreprise

«Conditions habituelles du droit commun des contrats. Il faut que les parties aient consenties. Précision : le consentement doit porter au moins sur la chose vendue et sur le prix de vente, qui sont les éléments essentiels du cont...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   140 pages  |   publié en 2009

Meilleures ventes en histoire du droit

Derniers docs en histoire du droit

Commentaire de l'ordonnance de Montils-Lès-Tours, avril 1454, article 125 : la rédaction des coutumes
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   10 pages  |   publié en 2008
Le châtiment des crimes indigènes et l'ordre public colonial
Droit   |  Histoire du droit  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   54 pages  |   publié en 2013
Histoire des institutions depuis la Révolution
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   75 pages  |   publié en 2008
L'évolution du formalisme en Droit des contrats
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2010
L'héritage public du jus commune
Droit   |  Histoire du droit  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   68 pages  |   publié en 2014
Les sanctions traditionnelles et l'ordre public colonial
Droit   |  Histoire du droit  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   40 pages  |   publié en 2013
Le châtiment des crimes indigènes et l'ordre public colonial
Droit   |  Histoire du droit  |   Mémoire  |   fr  |   .pdf  |   54 pages  |   publié en 2013
L'aspect philosophique de la notion du Droit
Droit   |  Histoire du droit  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2013
Les Parlements de l'Ancien Régime, un contre-pouvoir ?
Droit   |  Histoire du droit  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2013