Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) L'enfantement d'un système corrélé

A. Le desideratum d'une pondération des puissances
B. L'exigence d'une confiance synallagmatique

II) La contexture moderne de la prépotence politique

A. La contexture moderne de la prépotence politique
B. L'avènement de mouvement idéologique : les partis politiques
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Depuis l'apparition des premières civilisations, l'Homme a constamment cherché à ordonner, hiérarchiser et différencier les pouvoirs nécessaires au bon fonctionnement de la vie en société. Aristote, farouche idéaliste du temps de la Grèce antique, cherche dans La Politique à rationaliser ces notions de pouvoir : « Dans tout Etat, il est trois parties, dont le législateur, s'il est sage, s'occupera, par-dessus tout, à bien régler les intérêts. Ces trois parties une fois bien organisées, l'Etat tout entier est nécessairement bien organisé lui-même ; et les Etats ne peuvent différer réellement que par l'organisation différente de ces trois éléments. » ()

Extraits

[...] Ainsi, l’émergence de trois parties dans l’Etat est constatée : une assemblée générale délibérant sur les affaires publiques (Parlement), un corps de magistrats (gouvernement) et un corps judiciaire. C’est au XVIIème siècle que des doctrines prônant la séparation de ces puissances sont apparues. Cette séparation des pouvoirs a pour objectif premier la garantie des libertés. Locke écrira qu’une non séparation des pouvoirs, ce serait provoquer une tentation trop forte pour la fragilité humaine. Montesquieu estime lui qu’il n’y a point de liberté possible si les trois puissances sont réunies. C’est dans ce contexte et à cette période qu’apparurent les régimes parlementaires. [...]


[...] Cette technique est réapparue après la seconde guerre mondiale pour l’Allemagne fédérale, l’Italie et la France. Cependant, la stabilité du gouvernement n’est pas un problème de droit constitutionnel mais purement politique. Cette rationalisation a quand même amené, en prenant l’exemple de la prééminence de la dissolution du Parlement sur la motion de censure sur le gouvernement, à un renforcement de l’exécutif. Le chef du gouvernement provient de la majorité parlementaire ; on peut ainsi dire qu’il est élu indirectement par les électeurs ce qui augmente sa légitimité. [...]


[...] Dans quelles contingences le dogme du séparatisme des pouvoirs a-t-il louvoyé au sein des régimes parlementaires ? Les régimes parlementaires exigent avant tout une cohésion entre les puissances législatives et exécutives Néanmoins, sous l’effet du temps et de la pratique, les bases idéologiques tendent à évoluer vers une fusion de ces puissances (II). I. L’enfantement d’un système corrélé L’apparition historique du régime parlementaire est basée sur deux principes fondamentaux : l’envie de partager les pouvoirs au travers de plusieurs organes et le besoin de cohésion entre ces organes Le desideratum d’une pondération des puissances Dans un régime parlementaire classique, le chef de l’Etat est un monarque héréditaire ou un Président de la République non élu au suffrage universel. [...]


[...] Néanmoins, ce système avait une tendance à ne pouvoir assurer une stabilité gouvernementale et c’est une partie des mécanismes qui a dû être revu. II. La contexture moderne de la prépotence politique L’aménagement du système parlementaire a été nécessaire pour assurer une plus grande efficacité. Le souhait a tout d’abord été de rationnaliser le parlementarisme Ensuite, l’apparition des partis politiques a finalement pérennisé le régime Une orientation vers la rationalisation du parlementarisme Comme précisé précédemment, le régime parlementaire n’est pas apparu en un jour, mais est le fruit d’un long processus historique. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
29/12/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
1 fois

Informations sur l'auteur Thomas H. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les caractéristiques du régime parlementaire

«Les caractéristiques du régime parlementaire....»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2007
Régime parlementaire et stabilité gouvernementale ?

«Dissertation sur l'organisation du régime parlementaire....»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   4 pages  |   publié en 2007
Le droit de dissolution dans le régime parlementaire allemand

«Le modèle du régime parlementaire, est un régime structuré sur une séparation souple des pouvoirs - législatifs et exécutifs - qui permet un certain équilibre du pays. Dans un régime parlementaire, le législatif et l'exécutif sont tous deux liés par ...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2013
Les Chartres de 1814 et 1830 constituent-elles le fer de lance du régime parlementaire en France ?

«Suite à la chute de l'Empire, Louis XVIII va proposer, à travers la Charte de 1814, un tout nouveau type de monarchie : une monarchie limitée. En effet, le Roi, en restaurant la monarchie, ne pouvait ignorer les libertés acquises pendant la Révolutio...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2013
La dissolution dans les régimes parlementaires

«Dissertation au sujet de la dissolution des régimes parlementaires. Le sujet est ici traité en deux parties distinctes, la première partie étant relative au fonctionnement et au principe de la dissolution, la seconde expliquant en quoi la dissolution...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2007

Meilleures ventes en droit constitutionnel

Derniers docs en droit constitutionnel

L'état unitaire décentralisé et l'état fédéral
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2007
L'initiative de la loi sous la Vème République
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2007
Les caractéristiques du régime parlementaire
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages  |   publié en 2007
Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC) et droits fondamentaux
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages  |   publié en 2012
Le parlementarisme dans les constitutions françaises de 1814 à 1940
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages  |   publié en 2014
Le référendum en France
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
Fiche d'arrêt, Conseil Constitutionnel, 16 juillet 1971 : "La liberté d'association"
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Commentaire d'arrêt  |   fr  |   .pdf  |   3 pages  |   publié en 2014
La place de l'exécutif dans les processus de révision de la Constitution
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages  |   publié en 2014
Est-il pertinent de comparer les lois constitutionnelles de 1940 et 1958 ?
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages  |   publié en 2014