Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La responsabilité politique du gouvernement face au Parlement

A. Les dépassements de cette responsabilité
B. Les moyens de mise en jeu de la responsabilité politique du gouvernement

II) La responsabilité du gouvernement devant le président de la République

A. En période de concordance des majorités
B. En période de cohabitation
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

D'un point de vue étymologique la jurisprudence est la vertu de prudence dans le droit, mais aussi la recherche du juste et de l'injuste qu'il faut éviter. G. Cornu définit la jurisprudence « comme l'ensemble des décisions de justice rendues pendant une certaine période soit dans une matière, soit dans une branche du Droit, soit dans l'ensemble du Droit ». Elle est aussi définie comme l'ensemble des arrêts et jugements rendus par les Cours et les tribunaux, la solution d'une situation juridique définie, elle émane donc des juges qui sont pour Montesquieu « la bouche de la loi ». Pour le Doyen J. Carbonnier « la jurisprudence n'est pas une véritable source du droit civil, comparable à la loi ou même comparable à la coutume ». Depuis une loi de 1837 la Cour de cassation est chargée d'unifier la jurisprudence c'est-à-dire que les décisions des juges doivent aller dans le même sens sur un même point de droit.
Une source de droit désigne tout ce qui permet la création de l'ensemble des règles juridiques qui s'applique, les sources de droit en France sont la Constitution, les traités internationaux, la loi, les principes généraux du droit, les règlements (les décrets et arrêtés) et les actes administratifs (circulaires et directives). Or, la jurisprudence n'apparaît pas comme une source officielle du droit en France.

Nous pouvons nous demander dans ce cas si la jurisprudence peut représenter une source du droit ?
Nous verrons dans un premier temps quelles sont les résistances à reconnaître la jurisprudence comme une source du droit (I). Puis dans un second temps nous verrons que la jurisprudence est une source indirecte du droit (II) ()

Extraits

[...] En utilisant cet article 49-3 de la Constitution, le gouvernement accélère la procédure législative. Depuis le début de la Vème République, l’article 49-3 de la Constitution a été utilisé pour l’adoption d’une cinquantaine de lois, comme des lois de finances, de programmation militaire Généralement le Premier ministre utilise l’article 49-3 lorsqu’il ne dispose pas d’une majorité en faveur du texte, cela lui permet de faire adopter les lois qui mettent en œuvre sa politique. Mais il pet aussi servir à contrer les manœuvres de l’opposition dans les débats législatifs. [...]


[...] Ici la légitimité du gouvernement n’émane plus du président mais du Parlement. Le gouvernement en place n’est donc pas favorable au Président, car s’il le faisait le gouvernement en place ne pourrait légiférer car il n’obtiendrait pas la majorité parlementaire. Comme le gouvernement n’est pas favorable au Président, sa responsabilité est plus limitée envers celui-ci car il n’obtient pas sa légitimité au travers du Président. On revient à une lecture stricte de la lettre de la Constitution, c’est donc le gouvernement qui décide et conduit la politique de la nation, sans influence du Président. [...]


[...] Mais le gouvernement n’est pas seulement responsable devant le Parlement, il l’est aussi devant la Président de la République. II) La responsabilité politique du gouvernement devant le président de la République Le gouvernement est responsable devant le Président de la République mais cette responsabilité est plus ou moins forte si l’on est en période de concordance des majorités ou si l’on se trouve en période de cohabitation En période de concordance des majorités Le gouvernement en période de fait majoritaire, participe à la définition et conduit la politique gouvernementale. [...]


[...] La motion de censure engage la responsabilité politique du gouvernement mais c’est le Parlement qui en prend l’initiative. En effet, le gouvernement peut lui-même engager sa responsabilité politique devant l’Assemblée nationale, suivant l’article 49 alinéa 1 de la Constitution, Le Premier ministre après délibération du Conseil des ministres, engage devant l’Assemblée nationale, la responsabilité du gouvernement sur son programme ou éventuellement sur une déclaration de politique générale en posant une question de confiance à l’Assemblée Nationale. Si celle-ci répond positivement à celle-ci et donc soutient le gouvernement, ce dernier restera en place. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
20/05/2009
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Consulté
26 fois

Informations sur l'auteur Carole R. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Les Institutions de la 5e République

«Il s'agit d'une dissertation de droit constitutionnel ayant trait aux Institutions politiques de la France, laquelle est consacrée aux : « Institutions de la 5e République ». Elle est destinée aux étudiants en première année de droit, sciences politi...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2007
Les conséquences du quinquennat sur la Ve République

«Pour répondre à cette problématique, nous verrons en premier lieu que le quinquennat a joué un rôle revivifiant pour la démocratie française sous la 5e République (I). Néanmoins, dans un deuxième lieu, nous mettrons en évidence le fait que l'esprit o...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2007
Les institutions de la Cinquième République

«Cours de droit constitutionnel sur la Cinquième République. Ce cours s'intéresse tout d'abord à la constitution de 1958, qui instaure les fondements de cette nouvelle république, pour étudier ensuite l'évolution de cette république jusqu'à nos jours....»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages   |   publié en 2007
Cours de droit constitutionnel de la Vème république

«Cours consacré exclusivement à l'étude de la Vème République. Il s'intéresse à la nature du régime institué par la Constitution du 4 octobre 1958 et à ses enjeux juridiques et politiques (présidentialisme, cohabitation). Il présente de manière systém...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   57 pages   |   publié en 2007
Histoire de la vie politique : de la révolution politique à la IIIème République

«2. Policy : la politique est une activité ou plus concrètement un ensemble d'actions menées par celui qui détient le pouvoir ou avec la participation de ceux qui sont soumis au pouvoir, c'est-à-dire, les gouvernés (...)...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   56 pages   |   publié en 2007

Meilleures ventes en droit constitutionnel

Derniers docs en droit constitutionnel

La Constitution est-elle toujours la norme suprême ?
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2006
La responsabilité pénale des ministres sous la Vème République
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2007
L'initiative de la loi sous la Vème République
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2007
Les caractéristiques du régime parlementaire
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   2 pages   |   publié en 2007
Le rôle du Parlement sous la Vème République
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2008
Le parlementarisme dans les constitutions françaises de 1814 à 1940
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2014
Le référendum en France
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Fiche d'arrêt, Conseil Constitutionnel, 16 juillet 1971 : "La liberté d'association"
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Commentaire d'arrêt  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2014
La place de l'exécutif dans les processus de révision de la Constitution
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2014
Est-il pertinent de comparer les lois constitutionnelles de 1940 et 1958 ?
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2014