Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

I) La fixation de l'ordre du jour, au profit du Parlement

A. La fixation de l'ordre du jour selon l'article 48 sous la Vème République
B. Les autres prérogatives accordées au Parlement prévues au terme de l'article 48 de la Constitution

II) Un Gouvernement malgré tout encore très présent

A. Un ordre du jour encore largement fixé par le Gouvernement, prévu à l'article 48 de la Constitution
B. Les moyens employés par le Gouvernement pour garder le contrôle du processus législatif en dehors de l'article 48
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

L'article 48 de la Constitution française sous la Vème République est un texte constitutionnel datant du 4 octobre 1958, date de la promulgation de la Constitution de 1958.
Cet article fut l'objet de deux révisions, une première extension lors de la réforme du 4 août 1995 et une seconde modification par la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 entrée en vigueur très récemment le 1er mars 2009.

Ce texte constitutionnel concerne les rapports entre le Parlement et le Gouvernement et plus précisément la procédure législative concernant la fixation de l'ordre du jour.
La création de ce texte a été dirigée par le Général De Gaulle et Michel Debré, tous deux à l'origine de l'élaboration de la Constitution de 1958. La modification de 2008 a quant à elle été inspirée par le comité Balladur chargé de la réflexion et de la proposition de la modernisation et du rééquilibrage des institutions ()

Extraits

[...] Actuellement la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 a profondément modifié la disposition de 1958, la modification de l’article 8 a ainsi apporté un rééquilibrage des rôles entre Parlement et Gouvernement, passant par un renforcement du Parlement. Le texte en vigueur nous amène donc à penser à la fixation de l’ordre du jour comme revalorisation du Parlement, puis dans un second temps à s’interroger sur la forte présence malgré tout du Gouvernement dans la procédure législative. I. La fixation de l’ordre du jour, au profit du Parlement. La loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 portant sur la fixation de l’ordre du jour dans l’article 48 a apporté des prérogatives et une revalorisation du Parlement. [...]


[...] Au-delà de l’article 48 de la Constitution qui dérive à une certaine pression des parlementaires de la majorité, l’article 49 alinéa 3 se déclinant comme une action de l’Assemblée Nationale sur le Gouvernement est en réalité un moyen de pression du Gouvernement exercé sur l’Assemblée Nationale. En effet, cette question de confiance prévoit que le premier ministre engage un texte envers les députés qui doivent alors l’accepter ou le refuser. Cette question de confiance est en quelque sorte un plesbycite, et permet au Gouvernement de faire adopter tous ces projets de loi impopulaire, ou au sujet sensible. Le Gouvernement garde donc une réelle force dans le cadre du processus législatif face au Parlement. [...]


[...] Commentaire de l’article 48 de la Constitution. L’article 48 de la constitution française sous la Vème République est un texte constitutionnel datant du 4 octobre 1958, date de la promulgation de la constitution de 1958. Cet article fut l’objet de deux révisions, une première extension lors de la réforme du 4 août 1995 et une seconde modification par la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 entrée en vigueur très récemment le 1er mars 2009. Ce texte constitutionnel concerne les rapports entre le Parlement et le Gouvernement et plus précisément la procédure législative concernant la fixation de l’ordre du jour. [...]


[...] La fixation de l’ordre du jour selon l’article 48 sous la Vème République L’ordre du jour : définition et fixation précédente. L’ordre du jour représente l’ensemble des questions inscrites au programme de la séance d’une assemblée. L’ordre du jour est donc à l’origine de la direction prise par la suite par le Gouvernement et la Parlement dans la discussion de texte, l’élaboration des lois Selon l’article 48 de la Constitution, l’ordre du jour comportait, par priorité et dans l’ordre fixé par le Gouvernement, la discussion des projets de loi déposés par le Gouvernement et des propositions des lois acceptées par lui. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
03/01/2011
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Consulté
15 fois

Informations sur l'auteur Dhobie T. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Ecole, université
Bordeaux
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Commentaire de l'article L. 313-22 du Code Monétaire et Financier (ex-article 48 de la loi du 1er mars 1984)

«L'article L. 313-22 du CMF relatif à l'information des cautions est l'ancien article 48 de la loi du 1er mars 1984 relative à la prévention et au règlement des difficultés des entreprises. Ce texte est le premier a ...»

Droit   |  Droit des affaires  |   Commentaire d'arrêt  |   fr  |   .doc  |   7 pages   |   publié en 2010
Commentaire de l'article 48 de la Constitution

«L'article 48 de la Constitution française sous la Vème République est un texte constitutionnel datant du 4 octobre 1958, date de la promulgation de la Constitution de 1958.Cet article fut l'objet de deux révisions, u...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2011
L'article 48 de la Constitution : la fixation de l'ordre du jour

«La question de la maîtrise de l'ordre du jour des assemblées parlementaires est le point capital : c'est une question qui commande l'issue des travaux parlementaires.Sous la III° République, André Tardieu &e...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Commentaire de texte  |   fr  |   .doc  |   5 pages   |   publié en 2010
CAVEJ L1 La Constitution de la Ve République

«Le second semestre que nous abordons avec ce premier enregistrement est entièrement consacré à la Ve république sous tous ses aspects, et bien entendu, et de manière tout à fait logique, il convient d'examine...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   387 pages   |   publié en 2011
De Gaule : "Une Constitution, c'est un esprit, des institutions et une pratique"

«Dire qu'une norme juridique possède un esprit est une image soulignant que ses auteurs ont écrit la règle de droit en vue de réaliser certains objectifs. Le général de Gaulle, dans sa célèbre co...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   10 pages   |   publié en 2009

Meilleures ventes en droit constitutionnel

Derniers docs en droit constitutionnel

La Constitution est-elle toujours la norme suprême ?
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2006
Le constitutionnalisme : notion, formes, rôles et interprétation de la Constitution
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   8 pages   |   publié en 2010
Les institutions politiques : cours complet, CAVEJ L1
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   250 pages   |   publié en 2011
Le Président de la République et le Premier ministre sous la Vème République
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2013
La place de l'exécutif dans les processus de révision de la Constitution
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2014
Le parlementarisme dans les constitutions françaises de 1814 à 1940
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   6 pages   |   publié en 2014
Le référendum en France
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   4 pages   |   publié en 2014
Fiche d'arrêt, Conseil Constitutionnel, 16 juillet 1971 : "La liberté d'association"
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Commentaire d'arrêt  |   fr  |   .pdf  |   3 pages   |   publié en 2014
La place de l'exécutif dans les processus de révision de la Constitution
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   5 pages   |   publié en 2014
Est-il pertinent de comparer les lois constitutionnelles de 1940 et 1958 ?
Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .pdf  |   6 pages   |   publié en 2014