Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

I) L'obligation d'information à la charge du créancier

A. Le principe du premier incident de paiement
B. Le manquement au principe caractérisé en l'espèce

II) La question de la remise de dette dans un contrat de cautionnement

A. La remise de dette libératrice des codébiteurs solidaires
B. L'exception de la procédure de surendettement
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Le cas présent fait état d'un contrat de cautionnement solidaire souscrit par Monsieur L. et son frère M. au profit de la Banque X du Crédit pour garantir le recouvrement d'un prêt de 25000 euros souscrit par leur soeur N.

Extraits

[...] Cette solution paraît logique car il faut protéger également les intérêts du créancier. Cas : Trois personnes, Daniel, Stéphane et Jean-Louis, se sont engagées solidairement pour garantir le solde d’un compte ouvert au nom d’une entreprise auprès d’une banque. Cependant, Stéphane autorise une solidarité avec les deux autres cautions alors que Daniel l’exclut. De plus Daniel et Stéphane se sont engagés limitativement à hauteur de 4500 euros. Enfin Jean-Louis se révèle insolvable. Dans ce cas, quelles sont les difficultés dues à la notion de solidarité ? [...]


[...] Puis l’article 1213 énonce que chaque caution est tenue pour sa part et portion. Ainsi, le créancier ne pourra demander aux cautions engagées limitativement de payer au-delà de leur part et portion. Donc Daniel et Stéphane ne devraient en principe pas être amenés à payer au- delà de 4500 euros. Mais qu’en est-il lorsque l’engagement est illimité ? La question de l’engagement illimité L’article 2293 du code civil prévoit que le cautionnement indéfini d’une obligation principale s’étend à tous les accessoires de la dette, même aux frais de la première demande, et à tous ceux postérieurs à la dénonciation qui en est faite à la caution On sait en l’espèce que Jean-Louis s’est engagé sans limitation de montant. [...]


[...] Le problème est qu’en l’espèce Stéphane s’étant engagé solidairement avec les deux autres cautions alors que Daniel l’a exclut. Dans ce cas on peut utiliser l’article 1202 du code civil qui énonce que la solidarité ne se présume point, il faut qu’elle soit expressément stipulée Dans ce cas, si Daniel l’a exclut, Stéphane ne peut s’en prévaloir. II- La limitation de l’engagement d’une caution La limitation du montant de l’engagement comporte des effets sur le cautionnement qui diffèrent de l’engagement illimité Les effets d’une limitation du montant de l’engagement On sait ici que Daniel et Stéphane se sont engagés en tant que cautions à hauteur de 4500 euros chacun. [...]


[...] III- L’insolvabilité d’une caution solidaire En principe, la perte entraînée par l’insolvabilité d’un des codébiteurs doit être répartie sur les autres cautions solidaires mais compte tenu de la situation particulière de toutes les cautions en l’espèce, il faut étudier les conséquences d’une telle répartition La répartition de la perte sur les codébiteurs solvables L’article 1214 du code civil prévoit qu’en cas d’insolvabilité de l’un des codébiteurs d’une dette solidaire, la perte occasionnée par cette insolvabilité doit être répartie entre les autres codébiteurs solvables par contribution. La troisième chambre civile de la Cour de cassation dans un arrêt du 18 mars 1987 a expliqué que la contribution du débiteur insolvable devait être répartie entre les autres codébiteurs selon une proportion fixée par les juges Donc il faut rechercher quelles seront les conséquences de l’insolvabilité de Jean-Louis en l’espèce. Les conséquences de l’insolvabilité de Jean-Louis Ici, La contribution de Jean-Louis devra être répartie proportionnellement entre les autres codébiteurs. [...]


[...] Droits des Sûretés : Travaux Dirigés L’EXECUTION DU CONTRAT DE CAUTIONNEMENT Cas : Le cas présent fait état d’un contrat de cautionnement solidaire souscrit par Monsieur L. et son frère M. au profit de la Banque X du Crédit pour garantir le recouvrement d’un prêt de 25000 euros souscrit par leur sœur N. Lorsqu’il y a caution solidaire, cela signifie permettre à chacun des créanciers d'exiger de n'importe lequel des débiteurs solidaires qu'il se libère de la totalité de la dette entre ses mains. [...]


[...] Quels sont les effets d’une limitation de l’engagement d’une caution ? Et quelles seront les conséquences de l’insolvabilité d’une caution solidaire ? La notion de solidarité comporte des nuances qu’il faut distinguer de même qu’il faut prévoir le cas d’un engagement de caution limité ainsi que l’insolvabilité éventuelle d’une caution solidaire (III). La notion de solidarité La stipulation de solidarité entre cautions doit être distinguée de la stipulation de solidarité entre cautions et débiteur de même que l’exclusion d’une quelconque solidarité doit être envisagée. [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
12/04/2010
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Consulté
5 fois

Informations sur l'auteur Ugo M. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
informatique
Ecole, université
Faculté des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Droit des contrats

«[...] Le contrat est comparé à une loi dans l'article 1134 du Code civil. Autrement dit, le contrat apparaît par cette image comme un ensemble de dispositions qui réglementent une situation donnée par des droits et ...»

Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   28 pages  |   publié en 2012
Droit des sûretés civiles : sûretés personnelles et réelles, cautionnement, etc.

«Les sûretés, ce sont des mécanismes qui ajoutent aux créances une sécurité destinée à réduire le défaut de paiement. Cela sert à renforcer la confiance. Il y a un lien entre ...»

Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   76 pages  |   publié en 2009
Le formalisme du contrat de cautionnement

«« Petit contrat ». C'est ainsi que le cautionnement avait été qualifié par des auteurs du XIXe siècle qui le classèrent justement dans la catégorie de « petits contrats » avec les soci...»

Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2011
Dissertation de Droit sur la protection de la caution

«Le contrat de cautionnement est « déséquilibré par nature, voir même profondément anormal » selon PH.THERY. Il est défini par l'article 2288 du Code civil comme le contrat par lequel une caution s'...»

Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   12 pages  |   publié en 2011
La protection de la caution

«« Qui cautionne paie », ou du moins prend ce risque et le moment venu, en assume les conséquences. Or bien souvent, la caution est « profane » : elle ignore les règles du cautionnement et peine à saisir la...»

Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2010

Meilleures ventes en droit civil

Derniers docs en droit civil

Fiches de cours de Droit des contrats (CRFPA)
Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   41 pages  |   publié en 2011
Commentaire d'arrêt de la Cour européenne des Droits de l'Homme du 13 juillet 2006 : Jäggi c/ Suisse
Droit   |  Droit civil  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   5 pages  |   publié en 2010
Conseil d'Etat, 22 octobre 2010, La responsabilité pour faute de l'Etat
Droit   |  Droit civil  |   Commentaire d'arrêt  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2012
L'inefficacité du testament
Droit   |  Droit civil  |   Fiche  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2014
La responsabilité du dirigeant
Droit   |  Droit civil  |   TD  |   fr  |   .doc  |   9 pages  |   publié en 2014
Etude de cas pratiques de droit civil sur les conflits de lois
Droit   |  Droit civil  |   Étude de cas  |   fr  |   .pdf  |   4 pages  |   publié en 2014
Commentaire de la Cour d'appel de Douai du 6 juin 2013
Droit   |  Droit civil  |   Commentaire d'arrêt  |   fr  |   .pdf  |   4 pages  |   publié en 2014