Oodoc change de nom : découvrez tousLesDocs

X

Accéder à ce doc

Le sommaire
  ACCÉDER à ce doc

Introduction

Chapitre 1. L'héritage monarchique, une verticalité ordonnée autour du sacre

Section 1. Le pouvoir vient d'en haut
Section 2. Les hommes sont protégés

Chapitre 2. Le thème républicain, une horizontalité ordonnée autour du citoyen

Section 1. Des modèles lointains et contradictoires
Section 2. L'image du citoyen, homme libre

1ère partie. L'accomplissement de la rupture culturelle (1789-1848)

Titre 1. L'ébranlement (1789-1814)

Sous-titre 1. Une nouvelle valeur politique s'impose (1789-1799)

Chapitre 1. La Révolution française
Chapitre 2. Le directoire

Sous-titre 2. A la recherche d'une synthèse

Chapitre 1. Thème de la monarchie élective
Chapitre 2. La confiance est fragile

Titre 2. L'effondrement des valeurs aristocratiques 1814-1848

Chapitre 1. L'échec de la restauration de la monarchie de droit divin
Chapitre 2. L'échec de la monarchie nationale héréditaire

2ème partie. La recherche d'un nouvel équilibre entre l'autorité du gouvernement et l'autorité de l'assemblée

Titre 1. Les hésitations de 1848-1884

Chapitre 1. La 2ème République et la nostalgie de la mystique républicaine
Chapitre 2. Le 1er Empire et la nostalgie de la première
Chapitre 3. Les débuts de la 3ème République, les questions de la République ou de la monarchie ? 1870-1884

Titre 2. Les déséquilibres 1884-1958

Chapitre 1. la fin de la 3ème République, la souveraineté parlementaire
Chapitre 2. Le recours à l'homme
Chapitre 3. La 4ème République
ACCÉDER à ce doc  

Résumé du document
  ACCÉDER à ce doc

Les peuples européens ont une histoire commune ; ils sont d'origine indo-européenne et se sont répandus en Eurasie. La preuve de cette racine commune est le travail des linguistes qui ont constaté une même connotation dans la plupart des mots fondamentaux des différentes langues européennes.
Ces peuples indo-européens ont une approche du monde commune ; ils ont la même conception du temps (vision cyclique : le retour éternel des saisons, et la vision du futur : conviction que l'on peut fabriquer le futur, l'histoire n'est pas écrite, ils le sculptent). Vision commune du panthéon.
Il y a trois fonctions primordiales : ceux qui donnent du sens au monde (la fonction des prêtres), ils sont pauvres mais ont le dernier mot ; leur couleur est le blanc. La deuxième fonction est celle des guerriers, ceux qui meurent pour le groupe, ils ont des privilèges en échange de la mort ; leur couleur est le rouge. La dernière fonction est celle de ceux qui produisent, les plus riches des trois groupes : leur couleur est le noir. Pour les européens, ces trois fonctions doivent être en harmonie ; si l'une l'emporte sur les autres, cela provoque un appauvrissement (si c'est la première : théocratie, tout est ramené à la religion ; si c'est la deuxième : tyrannie guerrière, tout est ramené à la guerre ; et si c'est la dernière : tout est ramené à l'argent).

Actuellement, la troisième catégorie prend le dessus, tout est ramené à l'argent. Il n'y a plus d'équilibre.

De la même manière, on peut diviser la planète en espaces géoculturels : l'espace européen, l'espace confucéen, l'espace concernant l'Inde etc. L'espace géoculturel indo-européen, très chrétien, connaît un choc entre la conception du monde selon laquelle on construit le futur, rien n'est écrit, et la conception religieuse qui suppose que l'histoire a une fin, est déjà écrite (apocalypse) : c'est la volonté de Dieu qui fait le futur et non l'homme. L'Empire romain est marqué par l'idée que tout le monde peut croire ce qu'il veut ; la rencontre entre l'Empire romain et le message chrétien permet de légitimer la mort au combat, Rome a romanisé le christianisme, et en a fait la religion d'Etat ; c'est la rencontre entre un monde païen et une religion, les temples sont transformés en églises, les Dieux sont transformés en saints

L'héritage monarchique puise ses sources dans une tradition qui est celle du paganisme européenne mais aussi dans une interprétation qui est celle du catholicisme et du christianisme ; entre l'héritage chrétien et l'usage païen, la fusion s'est appelée le catholicisme.

La légitimité : ensemble de croyances qui fait que l'on croit que le pouvoir a le droit de nous faire obéir. Max Webber a recensé trois formes de légitimité : la traditionnelle (le pouvoir s'inscrit dans la tradition) ; la charismatique (celui qui exerce le pouvoir est tellement exceptionnel qu'on doit lui obéir) ; la rationnelle (le pouvoir a le droit de nous faire obéir parce qu'il respecte la loi, la raison).
L'héritage monarchique est une verticalité qui plonge dans le sacré ; la légitimité en question est inscrite dans un monde qui est le sacré. ()

Extraits

[...] La Constitution est élaborée par un comité. Le premier comité était plutôt pour le modèle anglais, une évolution à l’anglaise donnant au roi un droit de véto absolu, organisant un pouvoir législatif en deux chambres, et accordant au roi un pouvoir de dissolution. Les tenants de l’école anglaise vont échouer. En effet l’assemblée nationale constituante va se prononcer pour une chambre, et pas deux, pour un véto suspensif du roi (le véto du roi pourra être surmonté par un nouveau vote, dans le même sens que l’assemblée nationale) et les ministres sont ceux du roi, et ne peuvent pas être écartés par un vote de l’assemblée : c’est donc le choix de la séparation rigide des pouvoirs. [...]


[...] Les communistes sont en résistance depuis l’attaque des Allemands sur l’URSS. Section 2. Le général De Gaulle En juin 1940, pour certains, la défaite est inacceptable. Vieille tradition française: on ne négocie jamais avec l’ennemie quand le pays est en guerre. De Gaulle va cristalliser cette révolte autour de lui La conquête de la légitimité . De Gaulle est en mission à Londres le 16 juin. Il revient en France où il apprend la chute du ministère et son remplacement par le Maréchal Pétain. [...]


[...] La preuve de cette racine commune est le travail des linguistes qui ont constaté une même connotation dans la plupart des mots fondamentaux des différentes langues européennes. Ces peuples indo-européens ont une approche du monde commune ; ils ont la même conception du temps (vision cyclique : le retour éternel des saisons, et la vision du futur : conviction que l’on peut fabriquer le futur, l’histoire n’est pas écrite, ils le sculptent). Vision commune du panthéon. Il y a trois fonctions primordiales : ceux qui donnent du sens au monde (la fonction des prêtres ils sont pauvres mais ont le dernier mot ; leur couleur est le blanc. [...]


[...] Toute révolution profite aux classes moyennes de l’ancien régime. Elles sont préparées par les renégats de l’ancien régime et détruisent ceux qui l’ont préparé. Section 1 : La révolution culturelle I. Les prophètes de la révolution politique : les théories politiques. Montesquieu. C’est un personnage essentiel de la révolution. L’essentiel de son œuvre se trouve dans L’esprit des lois. C’est un noble de Rome. Toute loi suppose un rapport, un système de rapports, et il dit qu’il y a trois principes dans la politique : la république, la monarchie et le despotisme. [...]


[...] Mais encore des anarchistes: Blanqui, antimilitariste: Vallès, et des communards qui ne veulent aucun gouvernement: Allemane (veulent insurrection générale, armement du peuple). Parti révolutionnaire. La CGT s’est constituée en 1895 par un regroupement des bourses du travail et par les liens avec la 1ère internationale. Elle engage des grèves sauvages qui vont se terminer rapidement, car Clemenceau autorise à l’armée de tirer sur les grévistes. Jean Jaurès, devenu socialiste, essai d’organiser un programme commun entre radicaux et socialiste. En questions se posent aux socialistes: faut-il participer au gouvernement? Comment assurer l’unité du parti? [...]

ACCÉDER à ce doc  

Informations sur le doc

Date de publication
01/09/2011
Langue
français
Format
Word
Type
dissertation
Nombre de pages
44 pages
Niveau
grand public

Informations sur l'auteur Cristina I. (étudiant)

Niveau
Grand public
Etude suivie
droit des...
Note du document :
         
ACCÉDER à ce doc  
Le Conseil constitutionnel, la Constitution française, et le droit communautaire

«La question de fond était de savoir s'il appartenait au juge de la rue Montpensier d'apprécier la constitutionnalité du droit dérivé de l'Union européenne, en particulier à l'occasion d'un contrôle exercé sur une loi de transposition d'une directive ...»

Droit   |  Droit européen  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   16 pages  |   publié en 2007
La Constitution française et la séparation des pouvoirs constitutionnels

«Cours de droit présentant la Constitution et son mode fonctionnement. Il retrace ici l'histoire constitutionnelle et propose également une présentation détaillée du Conseil constitutionnel et des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires. Un doc...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2007
Les propositions de réforme de la Constitution française présentée par la Commission présidée par M. Georges Vedel en 1993

«Le 30 novembre 1992, le président de la République François Mitterrand adresse une lettre aux présidents des deux Chambres et du Conseil constitutionnel. Il y annonce les réformes qu'il souhaite qu'un comité étudie pour faire éventuellement une révis...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2007
Commentaire sur l'article 89 de la Constitution française

«Commentaire de droit constitutionnel sur l'article 89 : application, interprétations, enjeux. Il se compose de trois parties entièrement rédigées. Article sujet à beaucoup de controverses, comment appréhender l'article 89 ? Quels mécanismes de révisi...»

Droit   |  Droit constitutionnel  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2006
Dissertation sur le pouvoir constituant

«Ce texte traite des dispositions françaises concernant le traité de l'Union Européenn. Tout d'abord, il serait loisible de déterminer la position de ce traité par rapport à la Constitution française (I) ensuite nous pourrons définir ce qu'est le pouv...»

Économie et Social   |  Sciences politiques  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2006

Meilleures ventes en droit autres branches

Derniers docs en droit autres branches

CAVEJ L3 Relations individuelles de travail
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   125 pages  |   publié en 2011
CAVEJ L3 Introduction au droit comparé
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   160 pages  |   publié en 2011
CAVEJ L3 Contentieux administratif
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   235 pages  |   publié en 2011
CAVEJ L3 Droit international public
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   299 pages  |   publié en 2011
CAVEJ L3 Régime de l'obligation
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   197 pages  |   publié en 2011
Cours complet de Droit judiciaire privé
Droit   |  Droit autres branches  |   Cours  |   fr  |   .doc  |   82 pages  |   publié en 2013
Le juge judiciaire et le juge administratif : juges complémentaires ou juges opposés ?
Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   3 pages  |   publié en 2013
Criminologie : Philip Onyancha
Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   4 pages  |   publié en 2013
La mise en évidence d'une structure terroriste
Droit   |  Droit autres branches  |   Dissertation  |   fr  |   .doc  |   8 pages  |   publié en 2013